Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



"Solidarité nuage" : Le covoiturage, solution à la crise des transports ?

Alors que, du fait de la grève à la SNCF, la circulation est toujours aléatoire dans les trains et que le blocage des aéroports persiste à cause du nuage volcanique... la solidarité commence enfin à s'organiser.

 La radio RTL vient par exemple de mettre en place une opération "solidarité nuage" avec pour objectif de mettre en relation des "autochtones" et des voyageurs abandonnés.  

Les agences de locations de voitures prises d'assaut
Mais si  de nombreux français, qui sont en vacances, ont su rester "zen" jusqu'à présent, beaucoup ne souhaitent plus attendre pour rentrer à leur domicile. Les agences de voitures de location étant prises d'assaut, il reste encore le covoiturage. Dans ce secteur, plusieurs sites internet se démarquent par leur sérieux et leur efficacité:  les sites "covoiturage.fr" et "envoituresimone.com" par exemple, fonctionnent à plein régime depuis plusieurs jours. Ils mettent en contact  automobilistes et passagers, donnent des conseils (assurances...) et aident à fixer  le tarif  pour le partage des frais.

Le covoiturage n'est pas de l'auto-stop
Si on écoute les adeptes du covoiturage régulier, ce moyen de transport n'a que des avantages : pour des petits trajets, domicile / travail, ils permettent de remplir des véhicules souvent occupés par une seule personne, de réduire bien sûr l'impact environnemental et les frais d'essence.  Certaines communes l'ont bien compris et mettent en place des aides, entreprises par entreprises, pour favoriser l'autopartage. A Lyon, le site covoiturage-grandlyon.com est même mis en place par l'administration ! 

Quant aux trajets longs et occasionnels, liés en ce moment à la perte d'un vol ou d'un passage en train; internet est là encore d'un grand secours : covoiturage.com recense par exemple des dizaines de propositions pour relier Lyon à des villes aussi diverses que Valence, Paris, Orange, Toulon ou Saint-Etienne. Et pour ceux qui se trouvent en banlieue, il est même possible de réduire les distances pour éviter de partir de la ville centre en choisissant une commune de banlieue plus proche (Givors, St-Priest...). Mais attention, rappelons que le covoiturage n'est pas de l'autostop et il est important de penser que chacun doit y trouver son intérêt : le passager pour se rapprocher de son lieu de destination, et le conducteur pour réduire ses frais, avoir quelqu'un à qui parler et qui sait... faire de belles rencontres !


BlogBang


Commentaires

Articles les plus consultés :