Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Hôtel Dieu, les photos du projet du groupe Eiffage

hôtel dieu LYonenFrance
C'est finalement Eiffage, associé au groupe hôtelier Intercontinental, qui a remporté l'appel d'offre de la ville de Lyon pour la réfection de l'hôtel Dieu.
Un projet dans lequel le groupe privé s'engage, en échange d'un bail de 94 ans, à investir 150 Millions d'Euros pour la rénovation totale des bâtiments et leur transformation en zone de commerces, de bureaux, de promenade, avec un hôtel très haut de gamme (cinq étoiles), mais "sans perdre l'âme du site", jurent ses promoteurs.

Le Maire de Lyon quant à lui, insiste sur le fait que l'investissement est uniquement privé. "Nous mettons à disposition les locaux et nous nous engageons à faire quelques travaux d'aménagement des abords, mais rien de plus" insiste Gérard Collomb  qui ne veut pas entendre parler d'une quelconque participation des institutions qu'il dirige (la ville et le Grand Lyon) au fonctionnement du pôle de santé ou du Musée des Hospices Civils de Lyon. "Les promoteurs leur ont laissé une place dans le projet, mais si ils ne trouvent pas par eux-mêmes les financements, il y a un plan B : leur espace sera transformé en zone de bureaux et mis en location".

hôtel dieu LYonenFrance
Le projet du groupe Eiffage a été travaillé par l'architecte lyonnais Albert Constantin, en liaison avec Didier Reppelin, architecte en chef des monuments historiques. C'est d'ailleurs leur parfaite connaissance des bâtiments et leur volonté d'intégrer la rénovation dans l'Histoire architecturale du quartier qui aurait permis à  Eiffage de faire pencher la balance. 13000 m2 sont réservés aux commerces, avec "des enseignes de décoration et de la maison", indique Albert Constantin. Les superficies varieront de 80 à 450 m2 et devraient se trouver sous les arcades (côté Rhône) mais aussi du côté de la rue Bellecordière.

C'est là une idée phare du projet : faire de ce lieu, non pas un espace de luxe fermé mais un  lieu très ouvert, pour que les lyonnais puissent se promener et "lécher les vitrines" selon le mot d'Albert Constantin.
Une autre idée originale est celle de la cour intérieure du cloître : les promoteurs souhaitent y aménager un parc de  plantes médicinales et aromatiques, en liaison avec les historiens et les botanistes de la ville.

hôtel dieu LYonenFrance
Une place "modulable" pour les associations
Devant la levée de bouclier suscitée par ce projet (plus de 10000 signatures ont été réunies par les défenseurs de la vocation sociale et d'aide aux pauvres de l'Hôtel Dieu -lire sur LYon-Politique.fr, "L'Hôtel Dieu entre charité et business"), les promoteurs ont accepté de laisser une place aux associations et au Musée des HCL. 
Sur le plan, environ 4000 m2 pourraient leur être réservés, mais cette place reste modulable et suspendue aux financements apportés par ces associations. 
Dans un souci d'apaisement, le groupe Eiffage dit accepter d'étudier des loyers modérés, en particulier pour le Musée qui ne pourra plus compter sur  le financement de ses onze salariés par la sécurité sociale (la Cour des Comptes s'en est émue).Sur la rue Bellecordière, le Groupe annonce aussi la construction de 10 000 m2 supplémentaires. Des locaux qui pourront accueillir des commerces, des bureaux, et aussi une partie de l'administration du PRES, le pôle universitaire de Lyon et St-Etienne.


hôtel dieu LYonenFrance


Le calendrier du projet :
Instruction administrative en 2011, signature du bail définitif courant 2012, début des travaux fin 2012 pour une ouverture partielle en 2014 et une livraison définitive en 2016.

Gilles Roman

.http://www.wikio.fr
Partager sur facebook


Commentaires

Articles les plus consultés :