Accéder au contenu principal

Le plus recherché...

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Le Conseil Régional Rhône-Alpes redéfinit sa stratégie de développement économique

Cyril
Cyril Kretzschmar
L'Assemblée régionale sera réunie  les 24 et 25 février 2011 pour une de ses dernières assemblées plénières dans ses locaux de Charbonnières, avant le déménagement prévu au Printemps dans le nouveau quartier de la Confluence à Lyon. 

Au menu de la session de février, un grand nombre de délibérations politiques avec la mise en place d'un droit d'initiative citoyenne pour la mise à l'ordre du jour de sujets à l'assemblée, une motion contre l'exploitation du gaz de Schiste ou des actions de coopération décentralisée avec Tombouctou au Mali, Mendoza et Buenos Aires en Argentine. 

Mais le "gros morceau" de l'ordre du jour est le nouveau "schéma  de développement économique de la région". 
Après une large concertation menée entre autres par Cyril Kretzschmar,  le conseiller régional délégué en charge de la Nouvelle économie, des nouveaux emplois, de l'Economie Sociale et Solidaire et de l’artisanat, l'assemblée va se voir proposer une sorte de "plan régional" pour les cinq ans à venir, avec pour objectif une meilleure répartition des investissements sur l'ensemble des territoires.

"La Région est le chef de file des politiques territoriales"
Le Président Jean Jack Queyranne rappelle souvent le rôle d'impulsion que joue la Région dans les investissements privés et publics. Il insiste sur le fait que l'institution est la "chef de file des politiques territoriales" et que, si elle ne commande pas le développement économique, elle peut l'accompagner en définissant une stratégie..
Sur le plan stratégique justement, Rhône-Alpes a tiré le bilan de ses actions passées. Thierry Philip, Conseiller délégué à l'éducation et à l'enseignement supérieur,  rappelle pour sa part que les étudiants sont le "coeur"  des priorités : en finançant des stages, des bourses, en améliorant leurs conditions de vie, en suscitant des réseaux entre les pôles universitaires, la région favorise déjà les synergies entre l'éducation supérieure et les acteurs économiques... 
Les Présidents des universités Jean Monet (St-Etienne), Lyon 3 et  Lyon 2
Khaled Bouabdallah, Hugues Fulchiron, André Tiran
affichent  déjà leur travail "en réseau".
L'installation de centres de recherches, le financement des clusters et des pôles de compétitivité  favorisent  quant à eux le développement de l 'innovation et de la recherche. Au delà, ils permettent de "fixer" les créations d'entreprises innovantes dans des territoires marqués par la crise.

Mais si ces clusters - ou grappes -  d'entreprises permettent de structurer le paysage, ils ne créent pour l'instant pas suffisamment d'emplois industriels pour renouveler le tissu  économique "déchiré" par la crise. "Aujourd'hui, moins de la moitié des emplois perdus dans les dernières années ont été reconstitués", note Jean Jack Queyranne. 

Le Schéma de développement économique 2011/2015 devra donc se donner pour objectif d'accompagner la croissance des entreprises : un plan pour les très petites entreprises, les associations, les coopératives (l'économie sociale), mais aussi les artisans et les commerçants isolés qui représentent ensemble près de 60% de l'emploi dans la région!  pourrait être proposé. Il s'agira de les aider à s'organiser, "par territoires et par secteurs d'activités"
Pour financer une partie de ce schéma d'action, le député Jean-Louis Gagnaire, vice-président de la Région, proposera aux élus un nouveau projet de fonds régional d'investissement en direction des TPE /  PME...

Séance publique les 24 et 25/02 2011 à Charbonnières.
Gilles Roman






BlogBang

Commentaires

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Abonnez vous !


Nous écrire
Mentions légales
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance
- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile) :



Vous êtes le

ème
visiteur