Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Ces étrangers qui investissent en Rhône-Alpes...

siège d'ERAI
La Région Rhône-Alpes n'a pas tardé à réagir à la communication du gouvernement sur les investissements internationaux dans les régions françaises (lire sur LYon-Economie.fr).
Si la France est redevenue une terre attractive, c'est un peu lié à l'action du gouvernement mais aussi, pour une large part, grâce aux politiques très volontaristes et actives des régions.
En Rhône-Alpes par exemple,  "une entreprise sur deux s’implante grâce à ERAI (Entreprises Rhône-Alpes International) et ses partenaires économiques départementaux, et régionaux".



Une organisation "en réseau" dans tous les départements de Rhône-Alpes.
Dans un contexte où la concurrence internationale pour l’attraction de projets d’investissements étrangers est de plus en plus vive, ERAI  travaille en réseau avec des partenaires rhônalpins pour l’attraction d’investisseurs étrangers : l’Agence de Développement Economique de la Région Lyonnaise - ADERLY, l’Agence de Développement Economique de la Loire – ADEL 42, la Mission Economique de l’Ain (MEA), l’Agence d’Etude et de Promotion de l’Isère – AEPI, la Chambre de Commerce et d’Industrie et  le Conseil Général de Haute Savoie, le Conseil Général de la Drôme, le Conseil Général de l’Ardèche, l’Agence Economique de Savoie – AES.et bien sûr la CRCI, la Chambre de Commerce et d’Industrie Régionale qui a désormais son siège, comme ERAI, dans le quartier de la Confluence à Lyon. 

Des pôles de Compétitivité et Clusters d'entreprises tournés vers l'international 
Rhône-Alpes et ses métropoles sont de plus en plus identifiées par les sociétés étrangères. Face à la concurrence, les acteurs et experts internationaux bénéficient de la visibilité des  pôles de compétitivité et de clusters (grappes) d'entreprises tournés vers l'international. La région met aussi en valeur "les réservoirs de compétences et de formations, de réseaux de professionnels innovants, le dynamisme du marché rhônalpin, la localisation stratégique et la qualité des infrastructures qui  sont autant d’atouts qui contribuent à consolider l’attractivité internationale".

D'après la région, plus des 2/3 des emplois créés le sont par des "partenaires de proximité" ( l'Allemagne, l'Italie et la Suisse) mais aussi les Etats Unis, le Canada et le Japon, qui confirment leur position de leaders de l’investissement direct étranger en Rhône-Alpes. On a aussi noté ces dernières années de très gros investissements suédois dans les agglomérations de Lyon, Grenoble et St-Etienne.

Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)

Parmi les projets de l’année 2010, outre  l’implantation d’Amazon (lire sur LYon-Economie), on note aussi l'arrivée ou l'extension de Westport (Canada), Huawei (Chine), Sputnik (Suisse), Wirsol (Allemagne), Singulex (USA), Clean Air Technologies (UK), Technord (Belgique), Bimotor (Italie), Remis (Allemagne), eCairn (USA), Witec (Suisse), Jerich (Autriche), Luoman (Finlande), Linea Trovata (Belgique)… comme l’ancrage et le développement de Paul Hartmann (Allemagne), Sara Lee (USA), Tosoni (Italie), Phonak (Suisse), Distech Controls (Canada), Kisco International (Japon), Sofidel (Italie), Markem Imaje (USA), Velan (Canada), Grupo Visabeira (Portugal), Pufin (Italie), SMA (Allemagne), Nestlé (Suisse)…



BlogBang

Commentaires

Articles les plus consultés :