Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Le tourisme en Rhône-Alpes sauvé par la clientèle étrangère...

rhône alpes tourisme
Rhône-Alpes Tourisme et son président par intérim (suite à la démission de Gérard Perrissin-Fabert -lire ici) le Sénateur Jean Besson viennent de dresser un bilan en demi teinte de la saison hivernale 2010-2011.
Avec un chiffre d'affaires de 6 milliards d'euros, 60 000 emplois directs et 200000 indirects, le tourisme d'hiver pèse lourd en Rhône-Alpes : 60 % des nuitées et 70 % de l'ensemble de l'économie régionale touristique !

D'après les premières données statistiques émanant des stations, "la saison aurait pu être mauvaise, voire très mauvaise... Par rapport aux deux précédentes, elle se révèle simplement moyenne". Selon une enquête menée par l'institut Ipsos, les stations se divisent grosso modo en trois parts égales : celles qui voient leur nombre de nuitées augmenter, celles qui sont en stagnation et celles qui connaissent une baisse de leur fréquentation.
En cause, le manque d'enneigement (insuffisant pour 75 % des professionnels!), mais aussi une saison raccourcie de dix jours du fait de vacances de Pâques tardives...

Sauvés par la clientèle étrangère
Le site internet LYon-Entreprises.com note également  une nouvelle variable : le retour de la clientèle étrangère qui a représenté 21 % de la fréquentation. Après deux années de baisse, les touristes britanniques ont été plus nombreux que lors des saisons précédentes : ils constituent toujours la nationalité étrangère la plus représentée, devant les Belges et les Néerlandais.

Globalement, la Région Rhône-Alpes s'affiche donc toujours à la troisième place du tourisme en France, derrière l'Île de France et la région Provence Alpes Côte d'Azur avec, c'est à noter, un fort développement du tourisme de ville. Le tourisme urbain, en l'occurrence celui de Lyon, a en effet connu une très belle saison d'hiver. Neuf professionnels sur dix font état d'une bonne fréquentation (contre 58 % seulement l'an dernier). Les Fêtes du 8 décembre ont permis la montée en puissance de la destination Lyon et de gros salons à Eurexpo ont "boosté" la fréquentation hôtelière, notamment dans les quatre et cinq étoiles.

Il faut noter aussi qu'en matière de tourisme, beaucoup d'éléments incontrôlables entrent en ligne de compte:  Michel Godet, de Lyon-Saveurs.fr, note par exemple qu'un tsunami au Japon influe sur le nombre de repas gastronomiques consommés en Rhône-Alpes (Moins de visiteurs japonais égale moins de repas gastronomiques) ou que l'absence de longs week-ends peut pénaliser fortement l'hôtellerie (un grand pont représente  500000 nuitées !).
  Jean Besson étant sénateur de la Drôme, il attache un intérêt tout particulier à ce département d'entrée en Provence. "La promotion de la Drôme Provençale est plus efficace au niveau régional qu'à l'échelon du Comité départemental du Tourisme de la Drôme" note le Président intérimaire de Rhône-Alpes Tourisme qui loue par ailleurs les moyens d'ingénierie, de communication, d'information ou encore de promotion internationale de cette structure dirigée par Marc Béchet.

G.R.
(redaction@LYonenFrance.com)
Photo @ Michel Godet - Lyon-Saveurs


BlogBang

Commentaires

Articles les plus consultés :