Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Chômage en mai : la région Rhône-Alpes s'en sort un peu mieux

Alors que les données nationales sur l'emploi font état d'une brusque remontée du chômage au mois de mai 2011, la région Rhône-Alpes semble se stabiliser avec 243376 personnes inscrites à Pôle emploi en catégorie A, soit une très légère augmentation de 0,1 % (+149 personnes) par rapport à fin avril 2011 (-3,0% sur un an). 

Avec + 0,7, le département du Rhône s'inscrit dans la moyenne nationale
Par département, le nombre des demandeurs d'emploi de catégorie A varie entre - 1,6 % et + 0,7 % en mai 2011 par rapport à fin avril 2011 : Ain (- 0,7 %), Ardèche ( - 1,0 %) , Drôme ( - 0,6 %) , Isère (+ 0,5 %), Loire (+ 0,5 %), Rhône (+ 0,7 %), Savoie (+ 0,5 %), Haute-Savoie (-1,6%).
Le chômage des jeunes et, à degré moindre, des femmes est en hausse (respectivement + 1,2 % et + 0,4 % sur un mois). En revanche, la situation s’améliore très légèrement pour les hommes (- 0,3 %) et les "25-49 ans" (- 0,2 %).

Chômage de longue durée : une hausse de + 12,6% sur un an !
Sur un an, les personnes inscrites à Pôle Emploi en catégorie A sont toujours néanmoins moins nombreuses (- 3% ; - 7 509 inscrits ; + 0,3% en moyenne nationale) mais le chômage de longue durée (128 674 demandeurs d'emploi, ABC) est reparti à la hausse : + 0,6 % par rapport à avril, soit + 12,6 % (+ 14 419 personnes) sur un an.
Dans son communiqué, le Préfet de la Région Rhône-Alpes, Jean François Carenco, fait remarquer quelques faits positifs :  "les licenciements économiques continuent de reculer et les sorties pour reprise d'emploi déclarée d’augmenter. D’ailleurs, la progression des offres d'emploi enregistrées par Pôle Emploi se poursuit, surtout les offres durables (CDI ou CDD de plus de 6 mois) : + 11,7 % au cours des trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents contre + 5,4 % pour l'ensemble des offres".

La progression de l'activité industrielle
Au-delà du chômage, l'activité industrielle a connu en mai selon la Banque de France une forte progression dans la région, particulièrement marquée dans la fabrication de matériel de transports, mais sans effet positif immédiat sur le niveau des embauches. Dans les autres secteurs, l'activité est restée également bien orientée, qu'il s'agisse de la construction, du commerce de gros, du commerce détail ou des services marchands.

Commentaires

Articles les plus consultés :