Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Grève des écoles : mobilisation public / privé à Lyon

Les suppressions de poste dans l'Education Nationale étaient à l'origine de la très forte mobilisation des enseignants, mais aussi des associations de parents d'élèves et des organisations étudiantes à Lyon ce mardi 27 septembre. 
Fait inédit jusqu'ici, la contestation a atteint les rangs du secteur privé, les baisses d'effectif concernant désormais autant les écoles catholiques que laïques. Dans la manifestation lyonnaise, les parents d'élèves dénonçaient aussi l'absence de remplaçants pour les professeurs malades ou en congé maternité dans les collèges... Classes surchargées, absence de nomination de maîtres spécialisés pour les élèves en difficulté, les problèmes touchent désormais l'ensemble du secteur de l'éducation.
A noter que, pour pallier les baisses de personnel, le ministère a pris l'habitude d'envoyer certains instituteurs directement dans des classes sans passer par la formation à l'IUFM.

Dans les faits, l 'Education nationale compte aujourd'hui 850.000 enseignants. Entre 2007 et 2011, selon les chiffres du gouvernement, 66.000 emplois ont été supprimés, dont 16.000 lors de la dernière rentrée scolaire. Pour 2012, le budget prévoit 14.000 nouvelles suppressions de postes, ce qui portera à 80.000 le nombre de postes supprimés entre 2007 et 2012. En déplacement à Compiègne dans l'Oise, le Président de la République Nicolas Sarkozy a réagi à la mobilisation des salariés de l'éducation nationale en déclarant, selon le site du journal Le Parisien : "Aujourd’hui, il y a des protestations, c’est normal dans une démocratie. Mais les emplois qui sont en cause, c’est pas les emplois de la fonction publique, c’est les emplois de l’industrie, c’est les emplois de l’entreprise. Les emplois qui sont exposés à la concurrence"
Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)

Commentaires

Articles les plus consultés :