Accéder au contenu principal

Sortir : un site internet dédié au covoiturage pour les loisirs

Serge Dorny, directeur
de l'Opéra de Lyon
Photo @LYFtvPhotos -
Seize entreprises culturelles du Grand Lyon (*) ont choisi le mardi 20 septembre, journée internationale du covoiturage, pour annoncer le lancement d'une nouvelle plateforme internet, dédiée à ce "mode doux" de déplacement vers les salles de spectacles.
Sur une initiative de son directeur, Serge Dorny, l'Opéra de Lyon a effectué en 2009 un bilan carbone de son activité. Deux "points noirs" ont alors été mis en évidence : la gestion matérielle (bâtiments, construction et déplacement des décors) pour laquelle des économies "évidentes" pouvaient être trouvées, ainsi que l'organisation des déplacements, des artistes comme du public. 

Les résidences d'artistes seront privilégiées sur les tournées
Pour ce qui concerne les artistes de l'Opéra, qui voyagent beaucoup à l'étranger, Serge Dorny explique qu'aujourd'hui les résidences de plusieurs jours sont désormais privilégiées : "moins coûteuses en énergie, elles sont plus conformes à l'idée que nous nous faisons de la culture... en restant une semaine à dix jours sur un même lieu, l'orchestre ou le ballet peuvent aussi établir une relation privilégiée avec leur public, participer à des interventions en milieu scolaire...et cela est très apprécié lors de nos séjours à l'étranger".  

La création de Covoiturage-pour-sortir.fr
Pour le public, l'Opéra  a analysé qu'au moins la moitié des spectateurs se déplacent en voiture pour les spectacles du soir. Une grande partie d'entre eux n'habite d'ailleurs pas Lyon intra-muros et le site Covoiturage-pour-sortir.fr, lancé avec une quinzaine d'autres partenaires culturels, devrait leur permettre d'organiser leurs trajets... et de partager leur véhicule.
Soutenue par le Grand Lyon, le Conseil Régional Rhône-Alpes et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), cette plateforme se donne les moyens d'agir dans la durée. Concrètement, le site internet, dont le fonctionnement est assuré pour cinq ans, permettra aux spectateurs de cliquer sur une carte interactive au moment de l'achat d'un billet auprès d'un des établissements partenaires, et ainsi de trouver le point de rencontre "covoiturage" le plus proche de leur domicile...


Quant à Nordine Boudjelida, le directeur de l'Ademe, il se dit heureux de voir que la préoccupation environnementale dépasse aujourd'hui  le simple côté normatif et répressif. "Associer l'idée du covoiturage à une activité festive, comme les déplacements vers les concerts ou les festivals, c'est redonner une dimension humaine et positive à la préoccupation écologique... Celle-ci doit cesser d'être vécue comme une somme de règlements et d'interdictions"... 
De là à ce que la plateforme de covoiturage se transforme en site de rencontre ! 
Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)

(*) Opéra de Lyon, Théâtre de la Croix Rousse, Espace Albert Camus de Bron, La Renaissance Oullins, TNP de  Villeurbanne, Musée d'Art Contemporain de Lyon, Transbordeur, Théâtre des Célestins, Institut d'Art Contemporain, Ensatt, Les Subsistances, Festival Woodstower, Maison de la Danse, Le Toboggan, les Biennales de Lyon, le Marché équitable de Givors...

Une politique générale d'aide au développement des transports doux
Covoiturage, auto-partage, bicyclette électrique, Velo'v, autolib, plateformes multimodales, parkings de proximité... la politique des transports fait l'objet depuis quelques années de toutes les attentions des collectivités du Grand Lyon et de la région Rhône-Alpes. Cela coûte très cher à la collectivité. "La seule région Rhône-Alpes consacre 600 millions d'euros, soit un quart de son budget annuel, à sa politique du transport (TER, gares etc...)" indique, l'un de ses vice présidents, Guy Palluy . Mais pour Gilles Vesco, élu du Grand Lyon chargé du développement des transports "doux", si la collectivité se doit de donner la possibilité à chacun de se déplacer, elle doit aussi tout faire pour éviter les phénomènes de saturation (bruit, pollution atmosphérique, contamination urbaine, embouteillages...)... Cela passe par des investissements lourds, la proposition d'alternatives fiables à l'automobile et l'information des citoyens. 

L'information passera par internet, les radios locales et les smartphones
Dans ce sens, un gros effort sera fait dans les prochaines années avec la création d'une radio locale d'info-trafic pour les habitants de la région urbaine de Lyon, la mise en place de plateformes internet de covoiturage et bientôt le développement d'applications pour les smartphones, qui seront généralisées. 

G.R.

Commentaires

La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

Arêtes de poisson : un espion italien éclaire l'un des mystères de Lyon

C'est sans doute l'une des énigmes les plus difficiles à résoudre de l'Histoire de Lyon : des galeries souterraines ont été mises à jour sur près de deux kilomètres. Mais rien ni personne n'avait été jusqu'ici capable de donner une explication à la construction de ces tunnels en forme d'arêtes de poissons qui courent du plateau de la Croix Rousse jusqu'au Rhône.
Une équipe de chercheurs, anthropologues et archéologues du service d'archéologie préventive de la ville de Lyon s'est attelée durant plusieurs mois à un long travail de cartographie de ce réseau. Il s'agissait pour une part de prévenir les éboulements en cas de nouveaux chantiers (en particulier le percement du deuxième tunnel sous la Croix Rousse). D'autre part, l'équipe d'historiens devait tenter de dater la construction et d'en comprendre la signification.
M.A.J 01/2018: une visite des fameuses "arêtes" par une équipe de France3 Un réseau mystérieux pour leque…

Une restropective Keith Haring au Musée d´Art Contemporain de Lyon

Keith Haring aurait eu seulement cinquante ans en 2008. Il est mort prématurément du Sida à l´âge de 31 ans. Du 22 février au 29 juin 2008, le Musée d'art contemporain de Lyon présente l'une des plus importantes expositions jamais organisées en France en hommage à cet artiste emblématique de la scène new-yorkaise des années 80.


Keith Haring a marqué le renouveau des arts plastiques, en diffusant son travail dans la rue et dans le métro de New York sous forme de graffitis très élaborés, évoquant à la fois des personnages de bandes dessinées et une frénésie toute contemporaine. Le travail de Haring, qui aborde notamment les questions sociales, est resté très abordable, ce qui en fait l´un des artistes les plus populaires de l´art contemporain. Il associait entre autres la BD et la calligraphie symbolique. Cette exposition exceptionnelle a été confiée au commissaire italien Gianni Mercurio et est réalisée en étroite collaboration avec la Fondation Keith Haring de New York. Elle pr…