Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Une explosion sur l'installation nucléaire de Marcoule dans le Gard


Une explosion a retenti dans Le Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité CENTRACO, situé sur la commune de Codolet à proximité de Marcoule (Gard). 
Cette explosion d'un four aurait fait un mort et trois blessés dont un grièvement, selon France 3. 
Selon les premières informations, l'explosion serait due à un accident en fin de matinée dans l'usine de retraitement de déchets nucléaires Centraco (Centre nucléaire de traitement et de conditionnement - voir vidéo sur LYFtv.com ) et ferait suite à un incendie.

Une incroyable rapidité de réaction à la bourse : EDF en chute !
Selon le site internet Boursier.com, "L'action EDF a accru ses pertes peu avant 14h00 sur la place parisienne, après la confirmation d'une explosion sur le site de traitement des déchets Centraco de sa filiale Socodei dans le Gard, sur le site nucléaire de Marcoule". 

Tous les services de sécurité sont évidemment sur les lieux et un périmètre de sécurité a été mis en place autour du site nucléaire...

A consulter : Sur le site de l'Autorité de Sûreté Nucléaire, une présentation de Centraco Marcoule -
"Marcoule et vous", la dernière lettre d'information du CEA Marcoule (PDF) -

Le prototype de Phénix testé à Marcoule :
D'après le site internet du CEA, "implanté sur les bords du Rhône, faisant partie intégrante du site nucléaire de Marcoule, Phénix est un réacteur prototype de la filière des réacteurs à neutrons rapides à sodium (RNR). Sa première divergence a eu lieu en 1973 et les premiers kilowatts-heures livrés sur le réseau en juillet 1974. Les objectifs de ce prototype étaient de démontrer qu'un RNR est un réacteur sûr, qu'il produit de l'électricité avec un rendement élevé, qu'il est capable de jouer un rôle de surgénérateur et d'être un outil de développement pour l'amélioration des connaissances pour le développement de cette filière (...) Ce réacteur a fonctionné jusqu'en 1990 avec un facteur de charge particulièrement satisfaisant et démonstratif des possibilités de la filière".
Les dernières années marquées par les importants travaux de rénovation de la Centrale, entamés suite à des réévaluations de sûreté successives, ont permis la reprise du fonctionnement en puissance en 2003.
A partir de 2003, l'installation n'utilise que deux circuits secondaires et deux générateurs de vapeur. Elle fonctionne donc à 2/3 de sa puissance nominale (...)

14h17 : Communiqué de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN)
"L’ASN informe de la survenue d’un accident dans l’installation nucléaire Centraco (Gard). L’ASN a activé à 12h30 son centre d’urgence (situé à son siège à Paris XII) à la suite d’un accident survenu dans l’installation nucléaire Centraco (Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité) située sur la commune de Codolet à proximité du site de Marcoule (Gard).
Selon les premières informations, il s’agit d’une explosion d’un four servant à fondre les déchets radioactifs métalliques de faible et très faible activité.
Un premier bilan fait état d’un mort et de 4 personnes blessées dont une grave. Il n’ y a pas de rejets à l’extérieur de l’installation. L’exploitant a déclenché son plan d’urgence interne conformément aux procédures.
Centraco est exploité par la société SOCODEI. L'installation a pour objet le traitement de déchets faiblement ou très faiblement radioactifs, soit par fusion pour les déchets métalliques, soit par incinération pour les déchets incinérables.
L’ASN est en contact permanent avec la préfecture du Gard et l’exploitant. Elle a mobilisé sa division de Marseille, géographiquement compétente, et a dépêché des inspecteurs à la préfecture et sur le site."

Précision sémantique : Marcoule ne serait pas à proprement une "centrale" mais une "installation" nucléaire ...
Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)
------------------------

Commentaires

Articles les plus consultés :