Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Classement des villes européennes : Lyon 19ème sur 36

Les ambassadeurs Only Lyon
Photo archives @LYonenFrance -
Le cabinet international Cushman et Wakefield, une société privée de conseil en immobilier d'entreprise, vient de publier les résultats 2011 de son classement annuel, portant sur 36 villes européennes. Dans un communiqué, l'Aderly, Agence pour le développement économique de Lyon, se satisfait de la "consolidation pour Lyon de sa 19ème place"

Le centre économique de l'Europe se décale ostensiblement vers l'Est...
L'étude est basée sur un questionnaire présenté à 500 dirigeants, dans un nombre réduit de pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède, Suisse).  Cette année, les résultats laissent transparaître les inquiétudes des décideurs face à un contexte économique dégradé. En effet, la plupart d’entre eux a adopté une stratégie de consolidation ou de réduction des projets (25%). Par ailleurs, ils sont plus nombreux à être davantage pessimistes sur les perspectives de leur entreprise et à revoir à la baisse le nombre de leurs projets d’expansion.


Cette situation semble avoir bénéficié une nouvelle fois aux villes allemandes qui profitent de la dynamique économique nationale, ainsi qu’aux villes émergentes d’Europe centrale et Orientale telles que Bucarest, Moscou, Istanbul et Varsovie qui progressent de façon significative dans le classement, contrairement aux prédictions des années précédentes.
"Avec la crise économique, le centre de gravité économique se déplace ainsi vers l’Europe du Nord et de l’Est", note aussi l'Aderly, "ce qui relativise l’avantage stratégique que représente la localisation de Lyon, carrefour entre Europe du Nord et Europe du Sud".
Quant à la France, elle reste globalement pénalisée par son image négative en matière d’"environnement business" puisque sur ce critère, Paris est 17ème et Lyon 34ème.

La performance lyonnaise : personnel qualifié, environnement
Pour ce qui est des 20 premières villes, le classement reste relativement stable. Ceci vaut pour Lyon, qui se maintient à la 19ème place. Elle reste en outre mieux classée que des villes capitales telles que Vienne, Rome, Prague, Budapest, Copenhague et Moscou.
Lyon progresse sur un certain nombre de critères dont la disponibilité de personnel qualifié où elle gagne 4 places : l’un des points forts de la métropole et surtout l’un des principaux critères des entreprises dans leur choix d’implantation.
Elle se place par ailleurs 15ème sur la qualité des transports internes et la qualité environnementale (respectivement +8 et +4 places), autant d’atouts que Lyon met en avant ...
D’une façon générale, Lyon reste perçue, d'après cette étude, comme l’une des 20 principales villes attractives d’Europe. Avec 122 implantations d'entreprises internationales, l'agglomération s’affirme toujours attractive, "juste après Londres et Paris, et devant Düsseldorf, Madrid ou encore Francfort".

Jacques de Chilly, Directeur exécutif de l’ADERLY, en appelle une nouvelle fois la ville à "renforcer ses efforts en matière de marketing territorial, de façon encore plus ciblée à destination des décideurs, afin de corriger cette distorsion entre image et réalité".  Il faudra pour cela s’appuyer selon lui "sur les projets qui positionnent Lyon comme un hub d’affaires européen et une capitale économique rassurante tels que Lyon Part-Dieu".
G.R.
(redaction@LYonenFrance.com)

Commentaires

Articles les plus consultés :