Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Olympique Lyonnais : Y a -t-il un mystère Gourcuff ?

Yohann Gourcuff
Photo @Wikipedia -
Recruté à l'été 2010 pour 22 millions d'euros, le meneur de jeu lyonnais est marqué "absent" pour le choc entre le PSG et l'OL le 2 octobre 2011. Opéré à la cheville en juillet dernier, le breton souffre encore de cette blessure qui traîne en longueur, et qui pose un certain nombre de questionnements.

Après la proposition d'un contrat de quatre années à son ex-entraîneur, Claude Puel, Jean-Michel Aulas pourrait bien se mordre les doigts sur une seconde erreur de poids au sein de l'OL : la signature de Yoann Gourcuff, pour 22 millions d'euros (et 4,5 millions d'euros de bonus liés à la performance sportive). Car ce sont bien les faibles prestations de l'ancien bordelais en 2010-2011 (4 buts et 4 passes décisives), mais surtout son retour largement retardé, qui sèment le trouble à l'OL.

Sorti du terrain le 1er mai dernier à Toulouse, le breton n'a depuis plus disputé une seule minute sous le maillot lyonnais en match officiel. Pire : alors que son entourage et ses communicants annonçaient un Yoann Gourcuff en pleine forme durant le mercato estival, le meneur de jeu a connu une rechute courant juillet, l'obligeant à se faire opérer. Il n'est depuis plus réapparu dans le groupe des Olympiens.

S'exprimant peu ou pas du tout par voix médiatique, le club lyonnais, comme le joueur, laissent planer un doute permanent autour de la gravité de cette blessure. "Ce que je peux vous dire, c'est qu'il progresse plus lentement que ce qui était prévu" a simplement indiqué son entraîneur, Rémi Garde, participant à sa façon à la désinformation qui plane autour du jeune International. D'autant qu'à Tola Vologe, des vigiles empêchent dorénavant aux caméras de filmer les séances de reprise spécifiques du breton. Une décision surprenante, inédite, qui confère du caractère bien particulier de l'affaire en cours.

Quoi qu'il en soit, et si les dirigeants du club préfèrent ne pas s'exprimer publiquement, on annonce que le club s'active en coulisse. La cellule de recrutement de l'OL aurait été sollicitée pour trouver un meneur de jeu d'ici l'hiver prochain, ou le prochain mercato d'été. Une façon comme une autre, sans doute, de trouver une porte de sortie au jeune breton, courtisé entre autre par Arsenal (et Arsène Wenger) lors du dernier mercato.
Mikhaël Defoly
- FootbOL
------------------------



Commentaires

Articles les plus consultés :