Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Deux blessés graves lors d'une manifestation à Lyon, le communiqué du Préfet

lyon+actualités
Nous publions ici in extenso le communiqué du Préfet de la région Rhône-Alpes Jean-François Carenco suite à l'accident provoqué par la rupture d'une grille d'aération lors de la manifestation à la Cité Internationale de Lyon jeudi : 
"A l'occasion du 36ème congrès de la fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne (FEHAP), une intersyndicale a appelé l'ensemble des salariés du secteur à une manifestation nationale devant la cité internationale ce jeudi 5 octobre, quai Charles de Gaulle à Lyon où se tient ce congrès.
Ce matin, 1500 personnes environ se sont ainsi regroupées devant le centre des congrès. Ils ont tenté à de multiples reprises de pénétrer dans le bâtiment. Ils en ont été empêchés par les forces de l'ordre présentes sur les lieux. Lesquelles, pour se dégager face à une pression forte et agressive, ont dû faire usage de gaz lacrymogènes.
Suite à cette action, 3 personnes qui avaient été incommodées par les gaz se sont rendues vers un point d'eau pour se laver les yeux. A leur retour, elles sont passées sur une grille d'aération très éloignée du lieu de la manifestation, laquelle a cédé à leur passage et a entraîné leur chute dans une fosse de 3 mètres de profondeur.
Immédiatement les secours ont été appelés, les personnes ont été prises en charge par les personnels du SAMU et des sapeurs-pompiers et transportées vers 3 hôpitaux lyonnais où elles font actuellement l'objet de soins. Deux sont sérieusement blessées, l'autre ne souffre que de contusions.
Les blessures occasionnées aux personnes ne sont donc pas directement liées à une charge des forces de l'ordre. Il n'en reste pas moins que cela est tout à fait regrettable et qu'en tant que préfet du Rhône, je ne peux qu'avoir une pensée pour ces 3 personnes.
A noter que les forces-mobiles, sont également intervenues pour séparer des manifestants qui s'en prenaient aux agents de sécurité de la cité internationale.
A 16h, l'ensemble de cette manifestation était terminée.
Il convient enfin de rappeler que le droit de manifester n'implique nullement le droit d'affrontement ; par ailleurs, une critique est toujours mieux entendue dans le calme."
Jean-François Carenco
Préfet de la région Rhône-Alpes
Préfet du Rhône
------------------------




Commentaires

Articles les plus consultés :