Accéder au contenu principal

Une nouvelle pollution de l'air aux particules fines dans le Rhône

pollution+lyon
Le niveau d’Alerte a de nouveau été atteint dans le département du Rhône et le Préfet du département, Jean-François Carenco, a annoncé le jeudi 17 novembre 2011 des  mesures de limitation de vitesse maximale.
Le Rhône et plus particulièrement le bassin Lyonnais connaissent actuellement, comme cinq autres départements de la région Rhône-Alpes un épisode de pollution aux particules fines. Le niveau Alerte ayant été atteint, le Préfet de la zone de Défense Sud-Est, rappelle qu’il a décidé  de réduire de 20 km/h la vitesse maximum autorisée des véhicules légers, lorsque celle ci est supérieure à 70 km/h.
Les poids-lourds et autocars ne peuvent plus circuler à une vitesse supérieure à celle mise en place pour les véhicules légers.
Des contrôles renforcés sont mis en oeuvre par les forces de police et de gendarmerie : contrôles anti-pollution des véhicules circulant sur la voie publique, vérification des contrôles techniques obligatoires, contrôle du respect des vitesses réglementaires.
Cette mesure sera levée dès la fin du phénomène de pollution, elle permettra de limiter les apports de poussière dus au trafic routier.




Par ailleurs, il est rappelé que le brûlage à l’air libre (écobuage) de déchets de quelque nature est généralement interdit. Dans les cas où ce brûlage serait autorisé sous conditions, il doit être reporté après l’épisode de pollution en cours.
En période hivernale, les émissions de poussières sont essentiellement liées à l’activité humaine comme la combustion dans l’industrie, le chauffage individuel, le trafic automobile. Les particules fines ont des incidences négatives sur la santé humaine. Selon leur taille, les particules pénètrent plus ou moins profondément dans l’arbre pulmonaire. Les plus fines peuvent, en se déposant sur les alvéoles pulmonaires, irriter les voies respiratoires inférieures et altérer la fonction respiratoire. 
Au long cours, le risque de bronchites chroniques et décès par maladie cardiorespiratoire et par cancer pulmonaire augmente. Certaines substances se fixent sur les particules et sont susceptibles ainsi d'accroître les risques inhérents à ces particules.

Il est recommandé à l’ensemble de la population d’éviter toute activité physique ou sportive intense (notamment compétition) augmentant de façon importante le volume d’air et de polluants inhalés, de veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de solvants et surtout la fumée de tabac...
Il est recommandé aux sujets particulièrement sensibles comme les personnes âgées, les enfants en bas âge, les patients souffrant d’une pathologie chronique cardiaque ou respiratoire, les personnes asthmatiques ou allergiques de respecter scrupuleusement le traitement médical en cours ou de l’adapter sur avis de leur médecin. 
En cas d’aggravation de l'état de santé ou d'apparition de tout symptôme évocateur tels que toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux, il est recommandé de prendre rendez-vous avec le médecin de famille. 
Enfin, il n'est pas nécessaire de modifier les comportements habituels ni les pratiques habituelles d’aération et de ventilation, la situation lors d’un épisode de pollution ne justifiant pas des mesures de confinement. Afin de réduire les émissions de poussières concourant à l’élévation actuelle des concentrations, il est vivement recommandé à l’ensemble de la population de limiter l’usage des véhicules et autres engins à moteur thermique et aux usagers de la route de privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo), de différer les déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être, de réduire leur vitesse, de pratiquer le co-voiturage dans les autres cas ou d’emprunter les réseaux de transport en commun.

Chauffages d'appoint à éviter... 
il est rappelé que la mise en service et l’utilisation d’appareils individuels de chauffage d’appoint utilisant des combustibles solides tels que bois, charbon, charbon de bois, doivent être évitées et reportées à la fin de l’épisode de pollution. Sont particulièrement visés les feux de bois à l’air libre et les foyers ouverts d’agrément.
Les différentes activités industrielles, commerciales, artisanales et de services publics prennent les mesures nécessaires pour stabiliser et réduire leurs émissions à l’atmosphère de poussières et même si possible les reporter à la fin de l’épisode de pollution. Plus d’infos sur le site http://www.atmo-rhonealpes.org/
G.R.
(redaction@LYonenFrance.com)
------------------------

Commentaires

La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

People : Siben, le marocain qui cause bien des Sushis !

Siben N'Ser annonce d'emblée la couleur : "Nous avons inventé, dès 1998, le concept et le métier...  C'était à Paris dans le XVIème arrondissement et tous ceux qui ont voulu nous copier se sont cassé les dents... Nous gagnons d'ailleurs de nombreux procès en contrefaçon !". 
Il est vrai que, si la mode des sushis bat son plein, l'idée de décliner cette forme de restauration "à clientèle essentiellement féminine" est plutôt récente en France. "En matière de propriété intellectuelle, une recette ne se dépose pas, mais nous veillons à ce que les formes, le packaging, l'organisation ne soient pas copiés", insiste ce commerçant aux très grandes ambitions. Paris, Ibiza, Miami, Bali...et Lyon Planet Sushi a donc un temps d'avance sur ses concurrents, et ses propriétaires comptent le mettre à profit pour "décliner le concept", d'abord en interne puis en développant un réseau de franchise dans le monde entier !
Abonnez vous …

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

A Lyon, un juge est mort...

"Juge Renaud, j'aurai ta peau". Cette phrase, criée en septembre 1974, en plein tribunal, par le truand Alain Benjelloun, pouvait paraître prémonitoire. Mais lorsque le 3 juillet 1975 les tueurs s'avancent vers le magistrat, Benjelloun est à la prison Saint-Paul de Lyon, tout comme le "parrain" du gang des lyonnais Edmond Vidal ou le "cerveau" Pierre Pourrat, qui lui est pensionnaire de la maison d'arrêt de Valence.

Quant à Fernand Recchia, un ferrailleur millionnaire aux très hautes protections, impliqué dans "l'affaire des fausses factures", il est incarcéré depuis le 19 juin pour utilisation frauduleuse d'un duplicata de permis de conduire. Un alibi en béton. C'est qu'il en avait des ennemis, le juge François Renaud ! Celui que les truands, les journalistes et le Comité d'Action des Prisonniers appelaient "le Shériff" était de tous les dossiers explosifs. François Colcombet, fondateur et premier prés…