Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Vient de paraître : "Le néo-libéralisme, une entreprise totalitaire", par Roger Ongaro

(livraison par Amazon.fr)

Pourquoi ce livre et pourquoi ce titre ? Pour répondre à un malaise et à une interrogation, personnels et perceptibles dans l'opinion : le besoin d'en comprendre les causes.
Le malaise vient, selon Roger Ongaro, de l'observation de l'espèce de schizophrénie qui parcourt le monde actuel, focalisée sur deux pôles étrangers l'un à l'autre, le monde de l'économie, de la finance internationale, de la mondialisation, des règles nouvelles de gouvernance imposées par le néolibéralisme ; et d'autre part celui des gens ordinaires, incapables de comprendre les raisons de cette gouvernance nouvelle, face à ses conséquences que sont le chômage, la précarité et la pauvreté. 

L'incompréhension a des racines bien plus profondes. 
Pourquoi la société évolue-t-elle vers un accroissement constant des inégalités ? Pourquoi des responsables économiques peuvent-ils se « gaver » de primes que le contribuable, venu à leur secours dans la crise, juge illégitimes et éhontées. Immoralité ? Amoralité ? Morale spécifique des affaires ? Arrogance ? Cupidité ? La spéculation qui conduit aux crises financières est-elle légitime ? Le vulgum pecus doit-il en faire les frais ? Malaise donc et incompréhension. L'économie néolibérale est-elle juste, se préoccupe-t-elle du bien-être social ? Et surtout est-elle le seul monde possible fondé sur une rationalité dûment établie ? L'économiste acquiesce, tandis que l'opinion dénie, avec raison, comme il est montré ici de façon argumentée. 
Les postulats morale, justice, égalité, liberté, etc. , tels que définis par la science économique sont examinés attentivement. Pour voir ensuite comment ils s'organisent dans les théories libérales. Une confrontation fructueuse qui a révélé des surprises de taille rendant caducs plusieurs items théoriques « main invisible du marché », courbe de Laffer, théorème de Fisher, théorie monétariste, etc. Un travail qui a mis en évidence l'emprise totalitaire, imposée au monde entier par le néolibéralisme comme un moyen de prédation totale. 
Des solutions de rechange, non originales d'ailleurs, sont exposées. 
Une étude conçue surtout pour mettre cartes sur table, aider le lecteur non avisé à avoir une idée plus substantielle de ce qu'est le néolibéralisme et ses conséquences sur sa vie quotidienne.
Commander sur LYon-Librairie.com (livraison par Amazon.fr)
A lire sur le même sujet : Frédéric Lordon,  Petit bréviaire des idées reçues en économie.

Commentaires

Articles les plus consultés :