Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Lyon-Lille (2-1) : un incroyable scénario pour l'OL en Coupe de la Ligue !

lyon+sports
L’OL, diminué et dépassé en début de rencontre, a sû trouver les ressources nécessaires pour venir à bout des Champions de France Lillois (2-1). Un match héroïque de la part des Gones, qui s’assurent donc une qualification dans le dernier carré de la compétition.
On pourra dire que le match entre Lyon et Lille, véritable choc et premier gros test en 2012 pour les deux formations, a tenu toutes ses promesses. Car si la victoire en football est toujours belle, il existe des scénarios qui la rendent exceptionnelle, et ce fut le cas, le 11 janvier 2012, du côté de Gerland.
L’OL a d’abord connu tout les faits contraires : le forfait de dernière minute de Dejan Lovren, annoncé titulaire et abandonnant ses coéquipiers sur blessure pendant l’échauffement d’avant-match, puis l’expulsion sévère de Dabo par M. Duhamel dès la 12ème minute de jeu, et le but de Joe Cole à la demi-heure de jeu, concrétisant la domination des Dogues (1-0). A cet instant précis, personne n’aurait vraiment pu croire objectivement que les Gones pourraient revenir et remporter ce match. Et pourtant…


L’infatigable Källström
Véritable plaque tournante du milieu de terrain, le suédois Kim Källström sauvait le peu d’espoir qui habitait Gerland en égalisant juste avant la mi-temps, reprenant à bout portant un coup-franc dévié de Bastos (1-1, 40′). Les lillois accusaient légèrement le coup, de quoi redonner confiance à des rhodaniens solidaires.
En deuxième période, les Gones pouvaient légitimement décliner physiquement, après les nombreux efforts consentis pour revenir au score. Mais c’est au contraire sur-motivés qu’ils revenaient des vestiaires, pressant un bloc lillois compact mais offensivement à la peine (en témoigne les ratés de Balmont, Hazard, Gueye ou Jelen). Cissokho, très bon, multipliait les allers et retours sur son côté gauche, et offrait de bonnes opportunités à Lyon pour prendre l’avantage, même si Lisandro était esseulé, perdu au milieu d’une forêt de joueurs nordistes. C’est pourtant lui qui allait donner l’avantage aux Gones.
Licha, encore
Double buteur à Bastia (2-0) et triple buteur contre La Duchère dimanche (3-1), l’argentin, en pleine bourre, a récidivé ce soir, crucifiant Eneyama d’une reprise du droit sur un centre en retrait de Michel Bastos, auteur d’une percée remarquable (2-1, 65′). Un but qui révolta Gerland, et solidifia la défense lyonnaise, mise à mal au cours de la dernière demi-heure de jeu.
Fait inédit : la sortie de Yoann Gourcuff, auteur d’une prestation mitigée et remplacé par Jimmy Briand, était accompagnée de timides mais audibles encouragements de la part du public. A dix minutes de la fin, Matthieu Debuchy écopait d’un second carton jaune de la part de M. Duhamel, et laissait donc les lillois terminer la rencontre à 10 contre 10. Un rééquilibrage qui mettait définitivement hors du coup des Champions de France en manque d’agressivité.
Lyon s’est donc adjugé une troisième victoire consécutive en 2012, et prouve mieux que quiconque qu’il a soif de titres, et pour cause : il n’est plus qu’à un match du Stade de France.

Demi-finale : ce sera Lorient
Le tirage au sort des demies-finales a eu lieu dans la foulée de la qualification rhodanienne, par Clovis Cornillac : Lyon devra se déplacer sur le terrain synthétique de Lorient le 31 janvier prochain. L’autre confrontation opposera Marseille à Nice, le 1er février.
Mikhaël Defoly
A suivre sur LYon-Sports.fr -
------------------------

En ce moment sur nos sites

Commentaires

Articles les plus consultés :