Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Mort de Charles Delfante, la réaction de Gérard Collomb

part+dieu
L'auditorium et la Tour
de la Part Dieu

Photo @LYFtvPhotos -
Une grande figure de l'urbanisme lyonnais vient de disparaître : né en 1926 à Lyon, Charles Delfante a en effet été à l'origine du projet d'aménagement du quartier de la Part-Dieu. Cet architecte, qui a d'abord travaillé comme "urbaniste-conseil" à Colmar, Bagnols-sur-Cèze ou encore Firminy-vert est devenu dès 1961  le "patron" de l'urbanisme lyonnais. Le ministère l'avait alors chargé d'entreprendre les études pour le Plan d'Aménagement et d'Organisation Générale de la région lyonnaise (PADOG). Parallèlement, il prend la direction de la première structure dédiée à l'urbanisme à Lyon : l'ATURVIL (pour Atelier d'urbanisme de la ville de Lyon) qui deviendra ensuite en 1969 l'atelier d'urbanisme de la communauté urbaine de Lyon puis l'agence d'urbanisme de la Courly (1978).

Auteur de plusieurs livres, dont "la Part Dieu, le succès  d'un échec"  , Charles Delfante  a conservé son cabinet d'architecture privé jusqu'à la fin des années 90.
Le Maire de Lyon et Président du Grand Lyon Gérard Collomb a réagi avec émotion à l'annonce de sa disparition : "Nous perdons une grande figure de l’urbanisme, qui a marqué Lyon de son empreinte (...) Charles Delfante fut l’un des précurseurs de la planification urbaine de notre agglomération. Grand amoureux de Lyon, il a poursuivi son action au service du développement cohérent de notre territoire pendant près de 30 ans. Il avait une conception juste et ambitieuse du rôle que devait avoir notre métropole dans la modernité".
Gérard Collomb ajoute que "La Part-Dieu en fut une belle illustration, puisqu’en un temps où les schémas d’aménagement étaient décidés par l’Etat, il avait plaidé, avec les élus de l’époque, pour imposer une vision, veillant à la préservation de l’habitat, à la construction de l’Auditorium et militant activement en faveur de l’implantation de la gare" (...)  "Au moment où nous entamons un grand programme d’aménagement pour faire de la Part-Dieu un véritable lieu de vie, je veux rendre hommage à son action, lui qui jusqu’au bout, a soutenu notre projet avec enthousiasme ; lui, qui aimait à citer Saint-Exupéry, exhortant à « ne pas oublier que nous dressons des plans et construisons pour servir les hommes »."
G.R.

Commentaires

Gilles Roman a dit…
La réaction de Georges KEPENEKIAN, Adjoint au Maire de Lyon, Délégué à la culture et au patrimoine
« J’ai appris avec émotion le décès de Charles DELFANTE. C’est un grand constructeur qui disparaît, un architecte et urbaniste qui a profondément marqué le territoire de notre ville, et plus particulièrement le quartier de la Part Dieu. Il fut à l’origine de la construction de nombreux bâtiments à la Part Dieu et notamment de deux lieux culturels majeurs, l’auditorium de Lyon aux cotés d’Henri Pottier et la bibliothèque municipale de la Part-Dieu.
Nous inaugurions en sa présence en septembre dernier une exposition aux Archives municipales, intitulée « il était une fois...la ville » (exposition de photographies de Vincent DARGENT avec les textes de Charles DELFANTE). Il avait su témoigner de tout son amour pour cette ville, mais aussi de son regard éclairé sur les avancées urbaines, et de sa passion pour les transformations à venir.
C’est un homme de culture qui nous quitte, un homme porteur d’un grand humanisme et d’une profonde lucidité, pour qui la création n’avait pas de frontières. »
Gilles Roman a dit…
Gilles Buna, Président de l’Agence d’Urbanisme pour le Développement de l’Agglomération Lyonnaise : "C’est avec beaucoup de tristesse que le Conseil d’Administration et le personnel de l’Agence d’Urbanisme ont appris la nouvelle du décès de Charles Delfante. Ils adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à ses très nombreux ami(e)s.
Charles Delfante, architecte et urbaniste, compte parmi les grandes figures de bâtisseurs qui ont façonné l’image de Lyon et de son agglomération. Depuis son arrivée au début des années 60 où il fonde l’Atelier Municipal d’Urbanisme, jusqu’à ses derniers jours studieux et engagés, il a mis sa passion et sa culture au service de la question urbaine qu’il n’a jamais confondue avec une somme de préoccupations technocratiques ou d’intérêts particuliers. Dans les années où les contraintes de l’Etat pesaient encore très fort sur les choix locaux, il a pu, avec la confiance de Louis Pradel Maire de Lyon, créer et fortifier un foyer de réflexion et de projet qui permettra, au fil des ans, de construire dans la continuité une politique singulière et innovante qui a favorisé les grandes mutations de la métropole lyonnaise. Pour plusieurs générations d’urbanistes, Charles Delfante a été un passeur de culture urbaine et architecturale. En jetant les bases de ce qui est aujourd’hui l’Agence d’Urbanisme il a très tôt compris que la qualité de l’urbanisme passait par une collaboration multidisciplinaire, la prise en compte de l’humain et une attention vigilante aux mutations du monde."

Articles les plus consultés :