Accéder au contenu principal

Le Grand Hôtel Dieu ne sera pas qu'un 5 étoiles de luxe mais un "espace de vie"


Même pas peur ! Bernard Vitiello, chargé du projet "Grand Hôtel-Dieu" de Lyon pour le groupe Eiffage Immobilier affirme n'avoir aucune inquiétude depuis le classement de l'ensemble des bâtiments à l'inventaire du patrimoine historique. "Nous l'avons nous-même demandé et le fait qu'on ait intégré dans notre projet un architecte en chef des monuments historiques, Didier Reppelin,  prouve notre volonté de réussir la mutation de ce lieu patrimonial auquel les lyonnais sont très attachés"... Reste qu'avant de donner le premier coup de pioche, le groupe Eiffage devra revoir sa copie pour obtenir la signature de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, très pointilleuse sur la rénovation des bâtiments. 

Plus qu'un hôtel, "un nouveau quartier au coeur de Lyon"
La communication autour du projet a d'ailleurs sensiblement évolué depuis qu'il a été décidé de mettre l'accent sur "la mutation du quartier" plutôt que sur la création d'un hôtel de luxe. Le nom choisi, "Grand Hôtel Dieu", conservera donc celui de l'hôpital... Et si Bernard Vitiello annonce qu'il a bien l'intention de procéder à une reconversion totale du site, il assure que tout sera fait pour mettre en valeur le patrimoine historique...  "Eiffage s'est fait connaître en construisant le viaduc de Millau... le Grand Hôtel Dieu va nous donner l'occasion de montrer notre capacité à construire des ponts à travers l'Histoire", s'enthousiasme le représentant de l'investisseur.
La surface totale représente 54 000 m², dont 42 000 m² bénéficieront d'une réhabilitation... Des bâtiments modernes, datant du vingtième siècle et n'ayant aucune valeur historique (ascenseurs...) seront détruits tandis que 12 000 m² seront ajoutés, principalement au niveau de la rue Bellecordière. 



Outre l'hôtel 5 étoiles, le programme comporte sept restaurants,  des magasins de décoration, mais aussi un ou plusieurs commerces alimentaires, ce qui relativise le côté "haut de gamme" du projet annoncé initialement...
 Les concepteurs paraissent donc vouloir gommer l'aspect luxueux pour faire émerger un nouveau "lieu de vie", avec des espaces de convivialité.  "Nous allons faire de l'archéologie botanique", assure Didier Reppelin, avec la recréation de jardins et de promenades autour des plantes médicinales, cultivées depuis plusieurs siècles dans les cours de l' l'Hôtel Dieu... L'architecte, spécialiste des lieux, ne tarit pas d'éloges sur le travail des artisans qui a traversé les siècles : des escaliers monumentaux, des façades, des charpentes, des oeuvres en fer forgé ou en marquetterie seront conservées et mises en valeur...

Un budget de 150 millions d'euros...
Si pour l'instant aucun fonds n'a été débloqué pour le musée, Eiffage assure qu'un espace important lui a été alloué et qu'une personne consacre tout son temps à essayer de trouver des financements pour cet équipement culturel.
Si tout va bien, les plans définitifs pourraient être établis d'ici la fin 2012 pour une validation du projet  par le service des Monuments Historiques et une signature définitive d'un bail de 94 ans (les Hospices Civils restent propriétaires). Le début des travaux n'interviendrait pas avant le premier semestre 2013, pour une livraison partielle - commerces, parkings souterrains - fin 2015. L'hôtel, quant à lui, pourrait attendre la fin 2016 avant d'ouvrir ses portes... au grand public. 
Gilles Roman
(redaction@lyonenfrance.com)

------------------------

En ce moment sur nos sites

Commentaires

La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

People : Siben, le marocain qui cause bien des Sushis !

Siben N'Ser annonce d'emblée la couleur : "Nous avons inventé, dès 1998, le concept et le métier...  C'était à Paris dans le XVIème arrondissement et tous ceux qui ont voulu nous copier se sont cassé les dents... Nous gagnons d'ailleurs de nombreux procès en contrefaçon !". 
Il est vrai que, si la mode des sushis bat son plein, l'idée de décliner cette forme de restauration "à clientèle essentiellement féminine" est plutôt récente en France. "En matière de propriété intellectuelle, une recette ne se dépose pas, mais nous veillons à ce que les formes, le packaging, l'organisation ne soient pas copiés", insiste ce commerçant aux très grandes ambitions. Paris, Ibiza, Miami, Bali...et Lyon Planet Sushi a donc un temps d'avance sur ses concurrents, et ses propriétaires comptent le mettre à profit pour "décliner le concept", d'abord en interne puis en développant un réseau de franchise dans le monde entier !
Abonnez vous …

Arêtes de poisson : un espion italien éclaire l'un des mystères de Lyon

C'est sans doute l'une des énigmes les plus difficiles à résoudre de l'Histoire de Lyon : des galeries souterraines ont été mises à jour sur près de deux kilomètres. Mais rien ni personne n'avait été jusqu'ici capable de donner une explication à la construction de ces tunnels en forme d'arêtes de poissons qui courent du plateau de la Croix Rousse jusqu'au Rhône.
Une équipe de chercheurs, anthropologues et archéologues du service d'archéologie préventive de la ville de Lyon s'est attelée durant plusieurs mois à un long travail de cartographie de ce réseau. Il s'agissait pour une part de prévenir les éboulements en cas de nouveaux chantiers (en particulier le percement du deuxième tunnel sous la Croix Rousse). D'autre part, l'équipe d'historiens devait tenter de dater la construction et d'en comprendre la signification.
M.A.J 01/2018: une visite des fameuses "arêtes" par une équipe de France3 Un réseau mystérieux pour leque…