Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Le Grand Hôtel Dieu ne sera pas qu'un 5 étoiles de luxe mais un "espace de vie"


Même pas peur ! Bernard Vitiello, chargé du projet "Grand Hôtel-Dieu" de Lyon pour le groupe Eiffage Immobilier affirme n'avoir aucune inquiétude depuis le classement de l'ensemble des bâtiments à l'inventaire du patrimoine historique. "Nous l'avons nous-même demandé et le fait qu'on ait intégré dans notre projet un architecte en chef des monuments historiques, Didier Reppelin,  prouve notre volonté de réussir la mutation de ce lieu patrimonial auquel les lyonnais sont très attachés"... Reste qu'avant de donner le premier coup de pioche, le groupe Eiffage devra revoir sa copie pour obtenir la signature de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, très pointilleuse sur la rénovation des bâtiments. 

Plus qu'un hôtel, "un nouveau quartier au coeur de Lyon"
La communication autour du projet a d'ailleurs sensiblement évolué depuis qu'il a été décidé de mettre l'accent sur "la mutation du quartier" plutôt que sur la création d'un hôtel de luxe. Le nom choisi, "Grand Hôtel Dieu", conservera donc celui de l'hôpital... Et si Bernard Vitiello annonce qu'il a bien l'intention de procéder à une reconversion totale du site, il assure que tout sera fait pour mettre en valeur le patrimoine historique...  "Eiffage s'est fait connaître en construisant le viaduc de Millau... le Grand Hôtel Dieu va nous donner l'occasion de montrer notre capacité à construire des ponts à travers l'Histoire", s'enthousiasme le représentant de l'investisseur.
La surface totale représente 54 000 m², dont 42 000 m² bénéficieront d'une réhabilitation... Des bâtiments modernes, datant du vingtième siècle et n'ayant aucune valeur historique (ascenseurs...) seront détruits tandis que 12 000 m² seront ajoutés, principalement au niveau de la rue Bellecordière. 



Outre l'hôtel 5 étoiles, le programme comporte sept restaurants,  des magasins de décoration, mais aussi un ou plusieurs commerces alimentaires, ce qui relativise le côté "haut de gamme" du projet annoncé initialement...
 Les concepteurs paraissent donc vouloir gommer l'aspect luxueux pour faire émerger un nouveau "lieu de vie", avec des espaces de convivialité.  "Nous allons faire de l'archéologie botanique", assure Didier Reppelin, avec la recréation de jardins et de promenades autour des plantes médicinales, cultivées depuis plusieurs siècles dans les cours de l' l'Hôtel Dieu... L'architecte, spécialiste des lieux, ne tarit pas d'éloges sur le travail des artisans qui a traversé les siècles : des escaliers monumentaux, des façades, des charpentes, des oeuvres en fer forgé ou en marquetterie seront conservées et mises en valeur...

Un budget de 150 millions d'euros...
Si pour l'instant aucun fonds n'a été débloqué pour le musée, Eiffage assure qu'un espace important lui a été alloué et qu'une personne consacre tout son temps à essayer de trouver des financements pour cet équipement culturel.
Si tout va bien, les plans définitifs pourraient être établis d'ici la fin 2012 pour une validation du projet  par le service des Monuments Historiques et une signature définitive d'un bail de 94 ans (les Hospices Civils restent propriétaires). Le début des travaux n'interviendrait pas avant le premier semestre 2013, pour une livraison partielle - commerces, parkings souterrains - fin 2015. L'hôtel, quant à lui, pourrait attendre la fin 2016 avant d'ouvrir ses portes... au grand public. 
Gilles Roman
(redaction@lyonenfrance.com)

------------------------

En ce moment sur nos sites

Commentaires

Articles les plus consultés :