Accéder au contenu principal

Attentats de Toulouse : un rassemblement républicain organisé à Lyon

Imad, Mohamed, Abel, Gabriel, Arieh, Myriam, Jonathan tués à Toulouse par Mohamed Mehra
La Une de Libération le
20 mars 2012
-
Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon, a prononcé ce discours à l'occasion du rassemblement républicain organisé par la Licra, SOS Racisme et la Ligue des droits de l'Homme, ce dimanche 25 mars sur le perron de l'Hôtel de ville de Lyon . Nous le retranscrivons dans son intégralité.

"Chers amis,

Notre pays vient de connaitre une des pires tragédies de son histoire et nous en sommes tous profondément marqués. Il y a d’abord eu le temps de la stupeur et de l’horreur, d’une forme d’incrédulité.
Comme tous ceux que, tout d’un coup, le destin accable, nous avons mis du temps à admettre et à réaliser ce qui s’était passé.
Il y a eu ensuite dans tout notre pays un formidable élan où les uns et les autres voulaient marquer leur sympathie, leur compassion, et nous nous sommes tous sentis parents, amis, de toutes les victimes qui en quelques jours venaient de perdre la vie.
A Lyon, mardi dernier, à la grande synagogue du quai Tilsitt, l’émotion et la colère nous étreignaient devant le drame qui s’était déroulé devant le lycée Ozar Hatorah de Toulouse. Un professeur de 30 ans et ses deux fils âgés de 6 ans et 3 ans, la fille du directeur de l’école âgée de 8 ans, froidement abattue.
Qui, parmi nous n’a pensé alors à ses enfants, à ses petits-enfants, à celles et ceux que nous aimons et à qui tout d’un coup la vie pourrait être ravie par un acte de folie criminelle.
Jeudi dernier, c’était à la grande mosquée que nous rendions un dernier hommage à Mohamed Legouad, 24 ans, jeune sapeur parachutiste du 17ème régiment de parachutiste dont la famille vit à Meyzieu, l’un des trois jeunes soldats assassinés.
Et nous avions tous en tête cette question. Comment est-ce possible ? Comment un homme a-t-il pu arriver à commettre de tels actes meurtriers ? Comment une société comme la nôtre peut-elle engendrer un tel monstre froid, aveuglé par ce qu’il disait être aux policiers du RAID, une haine de l’Etat, de l’occident, de notre armée, une haine des juifs ?
Dans cette recherche du comment du pourquoi, il n’y a sans doute pas de vérité ou plutôt elles ne sont que partielles.
On voit bien comment encore un certain nombre de nos quartiers peuvent être source de violence, combien ils génèrent de parcours à la dérive inquiétante. On voit bien quels effets terribles les conflits qui minent notre monde peuvent faire naître dans des esprits exaltés. On voit bien comme le sentiment de l’échec d’une vie au parcours de plus en plus incohérent, peut amener à la haine de soi comme à la haine des autres.

Oui cette tragédie nous accable et elle nous interpelle en même temps. Elle doit nous inciter à nous questionner pour savoir dans quelle société nous voulons vivre. Il est encore hélas dans notre pays trop de femmes et d’hommes que la paupérisation et la ghettoïsation coupent des autres et entraînent au repli sur soi et à l’enfermement. Il nous faut, nous, construire une société de l’échange.

Il est parfois dans la façon dont nous portons nos idées politiques, philosophiques, religieuses, des mots qui blessent. On voit qu’ils finissent par tuer. Et s’il est important de porter des idées fortes il faut le faire sans recourir au vocabulaire de la violence et de l’affrontement.
Il se développe enfin dans notre société des courants qui ouvertement ou insidieusement appellent, au nom d’idéaux dévoyés, à la haine, au rejet de l’autre, à la guerre même contre l’autre, nous devons les bannir et éviter que les glissements en glissement ils finissent par contaminer les esprits.

Mes chers amis, on ne rendra pas la vie à Imad, Mohamed, Abel, Gabriel, Arieh, Myriam, Jonathan. On ne consolera pas leurs parents, leurs frères, leurs sœurs, leurs amis. Mais ce que nous pouvons faire c’est qu’ils ne soient pas morts en vain, que leur sort funeste soit l’occasion d’un nouveau départ.
Nous tous rassemblés devant cet hôtel de ville, cette maison commune, de tous les lyonnais, nous sommes divers. Divers par nos origines, divers par nos sensibilités, divers par nos convictions religieuses, divers par nos opinions politiques. Mais nous partageons tous ici un certain nombre de valeurs communes qui nous font refuser la violence meurtrière, l’obscurantisme et le fanatisme. Ces valeurs, ce sont celles de la république et de la nation française telles que l’histoire les a forgées.

Non pas une nation qui se fonderait sur un prétendu droit du sang mais qui rassemble tous ses enfants dans une même volonté de vivre ensemble, de construire l’avenir ensemble. C’est le grand historien Renan qui disait : « la nation est un plébiscite de tous les jours ». Il voulait dire, par là, qu’elle était à bâtir chaque jour. Et bien, à nous de faire en sorte, par nos paroles, par nos actions, que tous les enfants de la France aient envie demain de plébisciter notre nation et d’être fiers de la servir ".
------------------------


En ce moment sur nos sites

Commentaires

La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

Arêtes de poisson : un espion italien éclaire l'un des mystères de Lyon

C'est sans doute l'une des énigmes les plus difficiles à résoudre de l'Histoire de Lyon : des galeries souterraines ont été mises à jour sur près de deux kilomètres. Mais rien ni personne n'avait été jusqu'ici capable de donner une explication à la construction de ces tunnels en forme d'arêtes de poissons qui courent du plateau de la Croix Rousse jusqu'au Rhône.
Une équipe de chercheurs, anthropologues et archéologues du service d'archéologie préventive de la ville de Lyon s'est attelée durant plusieurs mois à un long travail de cartographie de ce réseau. Il s'agissait pour une part de prévenir les éboulements en cas de nouveaux chantiers (en particulier le percement du deuxième tunnel sous la Croix Rousse). D'autre part, l'équipe d'historiens devait tenter de dater la construction et d'en comprendre la signification.
M.A.J 01/2018: une visite des fameuses "arêtes" par une équipe de France3 Un réseau mystérieux pour leque…

People : Siben, le marocain qui cause bien des Sushis !

Siben N'Ser annonce d'emblée la couleur : "Nous avons inventé, dès 1998, le concept et le métier...  C'était à Paris dans le XVIème arrondissement et tous ceux qui ont voulu nous copier se sont cassé les dents... Nous gagnons d'ailleurs de nombreux procès en contrefaçon !". 
Il est vrai que, si la mode des sushis bat son plein, l'idée de décliner cette forme de restauration "à clientèle essentiellement féminine" est plutôt récente en France. "En matière de propriété intellectuelle, une recette ne se dépose pas, mais nous veillons à ce que les formes, le packaging, l'organisation ne soient pas copiés", insiste ce commerçant aux très grandes ambitions. Paris, Ibiza, Miami, Bali...et Lyon Planet Sushi a donc un temps d'avance sur ses concurrents, et ses propriétaires comptent le mettre à profit pour "décliner le concept", d'abord en interne puis en développant un réseau de franchise dans le monde entier !
Abonnez vous …