Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



La grève des éboueurs reconduite, un nouveau point au 23 mars 2012

Plusieurs lecteurs nous ont fait part de leur exaspération concernant la grève relative  à la collecte des déchets sur le Grand Lyon.  Sur twitter, le Maire du 3ème arrondissement et Vice Président du Grand Lyon chargé de la propreté Thierry Philip a répondu à un habitant du quartier Bir Hakeim (3ème) qui venait d'indiquer "Avez-vous des news sur la collecte des ordures ? On commence à voir des rats morts" d'un laconique "çà va mieux" . Pour la journée du 23 mars 2012, au cours de laquelle l'intersyndicale a voté la poursuite du mouvement, les services du Grand Lyon nous font savoir que "la moyenne du nombre de grévistes s'élève à 41% (contre 48,37% hier)".

Situation dans les subdivisions : COL Nord Ouest : 51% - COL Est : 42% - COL Sud : 36% "22 camions « régie » sont sortis ce matin sur 79 , ce qui fait au total (régie+entreprises) 90 camions sortis ce matin sur 147 soit 61% du service assuré le 23 mars 2012".
Il est à noter que "la décision du juge d'empêcher toute personne de faire obstacle à la liberté de travailler et de permettre un accès sécurisé du personnel aux dépôts a été bien respectée".
il n'y a donc plus de blocage d'accès aux dépôts pour les travailleurs non grévistes, les communes en régie impactées par la grève étant Lyon 3ème, Lyon 4ème, Lyon 6ème, Lyon 7ème, La moitié de Villeurbanne, Tassin-la-Demi-Lune, Caluire et Cuire, Rillieux-la-Pape, Vaulx-en-Velin, Décines, Chassieu, Meyzieu, Jonage, Saint-Priest, Vénissieux, Givors et Grigny.
Le Grand Lyon tient à préciser que 61% du service public de collecte d'ordures ménagères est assuré sur l'ensemble du territoire du Grand Lyon, que ce soit par la régie et/ou les entreprises.
Dans un souci de sécurité pour les habitants, il est rappelé que des interventions de nettoiement sont programmées pour le ramassage des sacs blancs (déchets du nettoiement, ..) et pour régler les seuls problèmes de sécurité des déplacements et d'accessibilité pour les piétons et personnes à mobilité réduite (sacs éventrés sur chaussée et trottoirs, ...), sans entrave au droit de grève.
Par ailleurs les professionnels doivent faire appel à des services privés d'enlèvement des ordures ménagères à partir de 840 litres de production de déchets quotidienne.
G.R.
(redaction@lyonenfrance.com)

Commentaires

Anonyme a dit…
D'accord, c'est embêtant pour les habitants... mais les mécontents se rendent-ils compte du boulot qu'abattent les éboueurs ? ces travailleurs qui s'occupent de tous nos déchets, il ne faut pas oublier ce que leur doit la société, et le peu qu'elle leur rend : 1200 euro net en début de carrière, 1600 au bout de 32 ans !

Articles les plus consultés :