Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Joseph Stiglitz présente en France "Le prix de l'inégalité"

Stiglitz+inégalité
Le prix des inégalitésle+prix+des+inégalités
(livraison par Amazon.fr)
Ce livre à paraître est consacré à l'un des grands sujets de l'économie actuelle et curieusement assez peu traité : Les inégalités. 

Dans ce livre majeur, le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz explique comment les inégalités ont prospéré dans le monde depuis près de 20 ans et pourquoi les énormes écarts de richesses entre les plus riches et les plus pauvres sont à la fois inacceptables socialement et extrêmement dangereux économiquement. 
La thèse de Stiglitz est qu'il n'y aurait sans doute jamais eu la crise de 2007 si les classes pauvres et moyennes américaines notamment avaient vu leur pouvoir d'achat augmenté régulièrement (il stagne voire décroît aux Etats Unis depuis deux décennies). 
"C'est l'absence de régulations qui a provoqué la crise" 
Contrairement à la doxa libérale qui pense que "moins l'Etat intervient pour réglementer, mieux se porte l'économie", l'auteur démontre que c'est précisément cette absence de régulations qui a provoqué la crise. Il s'oppose également à l'idée libérale qui prétend que l'argent ruisselle spontanément des plus riches vers les plus pauvres et démontre au contraire que la richesse s'est concentrée en un glacis détenu pour l'essentiel par 1% des habitants du globe.
Un livre qui  propose des solutions 
Les solutions à la crise passent selon Stiglitz par le modèle Français et européen, basé sur l'emprunt et la mutualisation des dettes, et il regrette d'ailleurs l'évolution de ce modèle vers un système économique mondial qui, "s'il n'est pas profondément réformé, risque l'effondrement". 
Joseph Stiglitz était déjà venu en France en 2009 pour présenter un rapport à la Sorbonne sur "la performance économique et le progrès social" . Ses douze recommandations avaient à l'époque été plutôt bien accueillies par le Président de la République  (Nicolas Sarkozy) et sa ministre de l'économie (Christine Lagarde). On notait parmi ces propositions, l'idée d'évaluer le bien être matériel sur la base des revenus et de la consommation plutôt que sur la production, de prendre en compte le patrimoine autant que les revenus, d'élargir les indicateurs de revenus aux activités non marchandes, de créer un "indice monétaire de soutenabilité" afin de définir les niveaux d'alerte sur l'atteinte à l'environnement...


(livraison par Amazon.fr)

Biographie de l'auteur Prix Nobel d'économie, Joseph Stiglitz, Professeur à Columbia, ex directeur de la Banque mondiale et conseiller de Clinton, est sans conteste l'économiste le plus respecté et le plus lu au monde. L'un des rares à avoir, depuis une dizaine d'années, tiré la sonnette d'alarme sur les dérives de la financiarisation de l'économie et les dangers de ce qu'il a appelé le fondamentalisme du marché. Auteur de best-seller dont le dernier : Le Triomphe de la cupidité s'est vendu à 50 000 ex en grand format.

Articles les plus consultés :