Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Bolloré ouvre à Lyon son système d'autopartage, électrique et... "garanti Vert"

Après l'expérience parisienne, où la Bluecar a finalement connu le succès, le Grand Lyon, tout d'abord réticent au système d'autopartage proposé par Bolloré, s'est finalement rangé sur la solution du Groupe privé.
Gérard COLLOMB, Sénateur-Maire de Lyon, Président du Grand Lyon, et Vincent BOLLORÉ, Président-Directeur Général du Groupe Bolloré, ont officialisé le 3 juin 2013 le lancement du nouveau système, baptisé à Lyon BlueLy, qui fonctionnera dans un premier temps sur Lyon et Villeurbanne. L'offre sera proposée dès la rentrée au grand public et composée de véhicules 100% électriques.

Des voitures électriques qui n'auront pas recours à l'énergie nucléaire !
Grâce à un partenariat avec la Compagnie Nationale du Rhône et l'adaptation de son concept "Move in Pure", les véhicules garantiront une "énergie verte" (Lire ici l'article de LYon-Nature "Voitures électriques, la CNR peut garantir une énergie 100% verte !") : 
 Le service « BLUELY » bénéficiera dans un premier temps de 50 stations et 130 véhicules de type « Bluecar » qui seront opérationnels dès le 10 octobre 2013. 
Le nombre de véhicules mis en service augmentera progressivement pour atteindre, d'ici à 2014, 250 véhicules répartis sur 100 stations, avec un système de paiement mixte - abonnement plus .forfait kilométrique - (Les adeptes de l'abonnement annuel seront évidemment privilégiés par des tarifs très réduits).
 Gérard Collomb, Président du Grand Lyon, s'est félicité d'accueillir sur l'agglomération ce nouveau service qui s'inscrit pleinement dans la politique globale menée par le Grand Lyon en matière de mobilité durable et de lutte contre la pollution. « Lyon va devenir ainsi une des villes du monde les plus équipées en bornes de recharge de véhicules électriques » a déclaré pour sa part Vincent Bolloré, P-DG du Groupe Bolloré. « BLUELY » vient ainsi renforcer la stratégie « Ville Intelligente » du Grand Lyon qui s'est fixé comme enjeu d'inventer la ville de demain "pour améliorer le quotidien des habitants, leur rendre la ville et la vie plus faciles et plus agréables, en développant de nouvelles solutions, de nouveaux usages".
Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)
-----------------------

Articles les plus consultés :