Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Secteur Unesco de Lyon : la place des Jacobins enfin rénovée


place des jacobins
La place des Jacobins
Photo @Jacques Leone
Située au coeur du secteur Unesco, la place des Jacobins joue un rôle majeur d’articulation au coeur de la Presqu’île, reliant le quartier Mercière, touristique et gastronomique, à celui des Célestins, plus résidentiel avec son école et son square devant le théâtre, en passant par le «Carré d’Or», secteur d’implantation privilégié des commerces. 
LYFtv-Photos : les photos de la fontaine des Jacobins, avant et après rénovation.

Au fil du 20e siècle, les interventions de voirie successives ont "brouillé" la composition urbaine du site. Les dysfonctionnements en termes de circulations et d’usages, ont poussé le Grand Lyon à envisager dès 2005 la requalification de cette place. Alors que la ville de Lyon décidait de restaurer la fontaine très dégradée, le projet de requalification de la place était confié au groupement  Osty (paysagiste),  Orsi (architecte) Girus (VRD - OPC) Cyclades (déplacements) ainsi que  Roland Jéol (concepteur lumière). 
Après deux ans de travaux, la place aujourd’hui libérée du stationnement qui encombrait la partie centrale, offre aux passants un vaste plateau central dédié à plusieurs usages : 
- Un espace voué au bien-être, agréable à vivre, idéal pour flâner, parfait pour circuler à pied. 
- Une place plus ouverte, plus accessible et plus accueillante pour les piétons et les clients des nombreux magasins grâce à des trottoirs élargis. 
- Un passage privilégié des chalands et des sorties gourmandes en direction de la rue Mercière. 
- Un site susceptible d’accueillir des animations et des grandes manifestations de la ville (la Fête des Lumières, Fête de la Musique…) 
- Une place comme lien entre toutes les places de la Presqu’île avec à proximité : la place Bellecour, la place des Célestins, la place de la République, et bientôt, l’Hôtel Dieu. 

L’alliance harmonieuse du minéral et du végétal 
L’aménagement de la place des Jacobins est composé de différentes ondes, centrées sur la fontaine, dans lesquelles viennent s’inscrire marches, bancs et tables végétales. La première onde, matérialisée par les marches, organise le socle de la fontaine. Ce mouvement est repris par les rampes et tables végétales côté rue du président Herriot. Au sud, la composition vient affirmer le caractère végétal de la place et appuyer le mouvement circulaire. Un alignement d'arbres souligne le cadre architectural de la rue du Président Herriot tout en apportant de l’ombre. Les jardinières au sud ouest de la place sont remplacées par des assises circulaires qui ceinturent de petits arbres taillés en cépée. Elles permettent de s’installer dans le secteur ‘calme’ de la place, appropriable par un usage de proximité (école, commerce). Le sol est unifié par un dallage en pierre calcaire ocre clair, incrusté de barrettes de bronze qui assied la fontaine dans un écrin architectural noble qui conforte le caractère prestigieux de la place. Le dallage en pierre calcaire flammée, crée un sol à la fois unifié et composé de différentes textures. Ces effets de matière permettent au sol d’accrocher la lumière et de prolonger le miroitement de l’eau. 

Sur le plan fonctionnel, les dispositions de circulation générale s'organisent autour du maintien du schéma actuel de giration mais avec des largeurs de chaussées recalibrées
- modes doux : application du principe de mixité entre vélos et automobiles avec instauration d’un double-sens cyclable en façade nord et d’une piste cyclable sur une partie de la façade sud ; 
- stationnement : suppression du stationnement automobile situé sur la partie centrale mais maintien d’une dizaine d’emplacements en façade sud, implantation de supports pour le stationnement des vélos et des motos ; 
- station taxis : relocalisation en façade nord de la station ; 
- livraison : aménagement d’aires de livraison sur les angles de la place ; 
- équipements urbains : "relooking" du kiosque à journaux, suppression et/ou déplacement des armoires techniques, des cabines téléphoniques, etc …

La fontaine est le point focal de la place, mise en valeur par une lumière blanche et vive qui intensifie les reliefs et le volume de l’ouvrage. L’animation lumière au sol est un prolongement des ondes aquatiques introduit par la succession des bassins. De petits encastrés à LED suivent les courbures de la composition de manière plus ou moins aléatoire, allant parfois jusqu’aux façades. Les abords de la place sont éclairés par des projecteurs à optique asymétrique, intégrés à la trame architecturale des façades. L’éclairage plus franc au droit des trottoirs, s’adoucie au bord de la place pour apprécier l’éclairage nocturne du site. Un éclairage est intégré aux assises ainsi qu’aux bancs circulaires. 
G.R.
(redaction@LYonenFrance.com) 

Articles les plus consultés :