Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



400 élèves du lycée St-Just déjeuneront au collège Jean Moulin

C'est une conséquence logique du spectaculaire incendie de la cantine du lycée St-Just à la toute fin du mois d'août (lire ici) : la Région, qui gère les lycées, a dû trouver des solutions pour parer à l'urgence de la rentrée. Pas moins de 1 000 demi-pensionnaires sont concernés par cette organisation provisoire. Ce lundi 2 septembre, Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, s’est rendu au lycée Saint Just, accompagné de Françoise MOULIN CIVIL, rectrice de l’Académie de Lyon, pour faire le point sur les conditions de cette rentrée. Ils ont été accueillis par le proviseur, Monsieur REYNAUDCLEYET et la gestionnaire, Madame TRIPIER-LARGERON
Depuis lundi 26 août, jour de l’incendie accidentel qui a détruit la cuisine de l’établissement, les services de la Région et de l'Education nationale se sont mobilisés pour trouver une solution de remplacement afin d'assurer la restauration scolaire. Compte tenu de l'ampleur des dégâts, celle-ci est impossible dans le bâtiment sinistré. « Je tiens à annoncer la reprise du service de restauration pour les 1 000 demi-pensionnaires à compter de la mi-septembre. La solution retenue privilégie la proximité, le confort, la qualité des repas et l’unité des lieux. Je remercie les personnels du lycée, le Rectorat de Lyon, le Conseil général du Rhône et le CROUS de Lyon - Saint-Étienne de leur soutien dans l’élaboration du partenariat mis en place. » Pour les 61 internes, la solution de remplacement sera mise en place dès le mercredi 4 septembre au soir au lycée Branly; le transfert des élèves sera assuré par cars. Pour la demi pension la restauration scolaire sera répartie sur deux lieux : - le collège Jean Moulin, situé en face du lycée (400 repas) - et le restaurant universitaire ALLIX, au CROUS1, situé à 10 minutes à pied (600 repas)
 Des ajustements dans les emplois du temps des lycéens seront nécessaires.
Une partie des personnels de cuisine du lycée Saint-Just sera temporairement affectée sur le site du CROUS. « Moins de trois semaines après le sinistre, la Région Rhône-Alpes, en collaboration avec le Rectorat et le lycée Saint-Just, est en mesure de proposer une solution opérationnelle qui répond aux besoins des lycéens, sans modification des tarifs pratiqués, ce qui n'impactera pas le pouvoir d’achat des familles. » insiste Jean-Jack QUEYRANNE, qui proposera à l'assemblée régionale de voter en urgence une avance de 500 000 € en Commission permanente du 12 septembre prochain, afin de prendre en charge les premiers travaux nécessaires à la remise en état de la demi-pension.
G.R.
(redaction@LYonenFrance.com)

Commentaires

Articles les plus consultés :