Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Chômage en Rhône-Alpes : l'inversion de la courbe se confirme pour le mois d'août 2013

Après un mois de juillet encourageant pour plusieurs départements de la région Rhône-Alpes, l'amélioration sur le front du chômage paraît plus sensible au  mois d’août. Cette  baisse significative de - 1,9 % en catégorie A, de - 2 % en catégorie ABC et de - 2,3 % en catégories B et C ’est la plus importante  depuis 2007.
Le nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A (sans emploi) est désormais de 297 011, soit 5 725 de moins qu’en juillet.

La région Rhône-Alpes repasse donc sous la barre symbolique des 300 000 chômeurs.
Tous les départements ont enregistré une baisse significative :

- 2,6 % en Isère
- 1,7 % dans le Rhône
- 2,2 % dans la Loire
- 1,7 % en Haute-Savoie
- 2 % dans la Drôme
- 1,4 % en Ardèche
- 1,9 % en Savoie
- 1,1 % dans l’Ain
Sur un an, le rythme de progression du nombre des demandeurs d’emploi s’est nettement ralenti, tant pour la catégorie A (+ 7,1% fin août contre + 9,6% fin juillet) que pour les catégories ABC (+ 7,3 % contre + 10%).Fait important : après une hausse quasi-ininterrompue depuis septembre 2008, le chômage de longue durée (172 276 personnes ; 38,7% du total des inscrits en catégories ABC) a diminué ce mois de - 0,5 % par rapport à juillet. Enfin, la plupart des motifs d’inscription sont en baisse.
Première priorité de la politique de l’emploi du Gouvernement, l’inversion de la courbe du chômage des jeunes est d’ores et déjà engagée (- 5 % en août) grâce aux emplois d’avenir (4 586 au 23 septembre) et aux contrats de génération (1390 au 23 septembre).
Grâce aussi au plan « formations prioritaires ». Lancé en Rhône-Alpes le 16 septembre par l'Etat et la Région, il permet à 3 000 jeunes de démarrer des formations sur des métiers en tension qui ne trouvent pas de preneur (informatique, aide à la personne, hôtellerie et restauration...).

Les acteurs impliqués dans ce combat : Gouvernement, collectivités territoriales, partenaires sociaux, associations, Pôle emploi et missions locales et bien évidemment les entreprises.
Les chiffres sont d’ailleurs confirmés par les statistiques de la DRFIP (direction régionale des finances publiques) quant au niveau d’activité des entreprises qui semble s'être amélioré en août et en septembre.

Commentaires

Articles les plus consultés :