Accéder au contenu principal

Le film la marche (des beurs) nous raconte des histoires !

             
"La Marche pour l'égalité - 
Une histoire dans l'Histoire"
Le film la marche suscite la polémique - et c'est tant mieux ! Présentée en avant-première à Lyon devant un public de lycéens ce mardi 5 novembre 2013, cette "libre adaptation" de faits réels est largement romancée, ce qui permet d'éviter la lourdeur d'un documentaire... Le film; très réussi, évite les écueils... Il suscite l'émotion, provoque le rire parfois avec les interventions d'un Jamel Debbouze tout en contradictions, s'interroge aussi sans concessions sur l'utilité de ce long périple à travers la France, qui aurait pu à tout moment dégénérer !
Formé par la rencontre improbable d'un prêtre, d'un fromager-chauffeur de camion, de jeunes issus de l'immigration jamais sortis de leur quartier, de personnes en rupture avec la société... la marche raconte autant de parcours différents qui donnent au final une multiplicité de points de vue sur cette histoire, traduite aujourd'hui par la volonté de chacun de raconter sa vision...

 
La revue Migrances N°41
consacrée à la Marche
Si les points de vue sur cette France de 1983 sont nombreux, c'est aussi parce que les personnes qui ont formé le groupe n'avaient pas du tout le même bagage.  
Beaucoup ont gardé un souvenir amer de la récupération politique de leur formidable mouvement,... Le film rappelle par exemple qu'aucun d'entre eux ne s'est intégré dans le mouvement SOS racisme qui s'est pourtant créé en réaction aux mêmes événements (une succession de crimes racistes, la montée du Front National...) et s'est largement appuyé sur leur histoire avec le logo de la main ouverte et le slogan "Touche pas à mon pote"...  

Très lucide, Toumi Djaidja, l'un des leaders de cette marche historique de 1983, vient de refuser, trente ans après, de recevoir à Vénissieux le Ministre de la Ville, François Lamy.  Il s'en explique dans un communiqué  (lire ici)
 'Là où est née cette marche aujourd’hui dans ce quartier des Minguettes, la jeunesse ne peut relater cette histoire. Après l’espoir qui a porté les électeurs, c’est dans l’isoloir que chaque citoyen devra prendre sa responsabilité... ", écrit aujourd'ui Toumi Djaidja.

A paraître  : "En marche" , un roman de Marilaure Garcia-Mahé 
"Mila, jeune fille des Minguettes et Mathilde, étudiante parisienne, sont engagées dans un événement historique sans précédent : la marche pour l’égalité et contre le racisme. Elles ont à peine vingt ans et ne savent pas encore que cette marche va les transformer à jamais. Cet automne 1983, elles vont découvrir leur pays, la France, traverser des régions et vivre des émotions intenses, partir à la rencontre de personnes qui se reconnaissent comme elles dans les revendications de justice et de dignité. Au cours d’un périple de mille kilomètres et en rassemblant cent mille personnes à Paris, elles écrivent une page de l’histoire de France".
L'auteur, Marilaure Garcia-Mahé, est une participante "historique" de la marche - le livre est préfacé par Toumi Djaidja.

Le site officiel de l'association des marcheurs  : http://marcheegalite1983.wordpress.com/ecristravaux/



Et aussi :
Ce livre a pour objectif d' éclairer certaines zones d' ombre grâce à un travail scientifique fondé sur une démarche empirique. L analyse de cet événement est une porte d' entrée idéale pour éclairer les relations sociales entre groupe national majoritaire et groupes minoritaires, au travers d' enjeux cruciaux pour la société tout entière : légitimité de la présence des immigrés sur le territoire, reconnaissance des déviances policières violentes, recrudescence des crimes racistes, passage de la rébellion violente à l' action collective non-violente, politisation des jeunes de cité, question post-coloniale, construction du « problème musulman », etc. L' histoire de la Marche constitue un puissant révélateur de ces enjeux politiques toujours d actualité.

1983-2013 : La longue marche pour l'égalité, par Nadia HATHROUBI-SAFSAF  
Cette marche pour l'égalité et contre le racisme, rebaptisée par les médias « marche des beurs », est considérée comme un acte fondateur pour un grand nombre de militants anti-racistes. Si pour certains, c'est la date symbolique d'une prise de conscience politique, elle est pour d'autres, le symbole des promesses trahies. Car trente ans plus tard, les revendications sont les mêmes : lutter contre les inégalités, les discriminations et les violences policières. Et malgré d'énième « plans Marshall », les banlieues sont plus que jamais ghettoïsées et régulièrement prises de secousses comme à Vaulx-en-Velin (1990), Mantes-la-Jolie (1991), sans oublier celles de 2005 Seront-ils toujours condamnés à marcher ?


Nous, les enfants de 1983 : De la naissance à l'âge adulte, par Marie Mullier
Enfants de 1983 : Nous naissons en plein tournant de la rigueur, dans une période où la musique, la mode et l'esthétique en général prennent une orientation douteuse. Nous grandissons en entendant parler de «nouveaux pauvres», de «crise» et de «Cac 40», puis voyons chuter le mur de Berlin et un autre monde se dessiner. Monde dont les fondations trembleront à nouveau en 2001, au moment même où nous atteignons la majorité...

La vraie histoire de la Marche des Beurs, par Michael Augustin
"Découvrez la vraie histoire de la Marche des Beurs, l'une des plus belles aventures humaines du XXe siècle". (préface de Najat Vallaud Belkacem) - "

"Dix ans de marche des Beurs" par Saïd Bouamama
"Je me souviens encore nettement de ce souffle impressionnant et de cette certitude de vivre un événement historique. Nous étions enivrés par notre nombre, notre joie, notre force. " Une décennie plus tard, à l'heure où j'écris ces lignes, le ministre de l'Intérieur, Charles Pasqua, fait voter une série de lois qui déstabilisent les populations issues de l'immigration. De nouveau l'ère des expulsions inhumaines et de la précarisation massive semble être revenue. Les réactions de la société civile sont quasi inexistantes et un consensus plus ou moins explicite s'instaure. Du côté des populations issues de l'immigration, l'impuissance et le désabusement occupent l'essentiel du paysage. " Que s'est-il donc passé au cours de cette décennie ? Où est le "mouvement" ? Faut-il définitivement se résigner à une régression aux couleurs de l'ethnisme, de la xénophobie et de l'exclusion ? "

"Génération Beurs : Français à part entière" (collectif) 
Portraits croisés de 20 personnalités issues de l’immigration maghrébine qui lèvent le voile sur leur parcours et leur identité profonde pour en finir avec les clichés anti-beurs.
(...) Pourquoi, malgré l’intégration réussie et l’émergence d’une classe moyenne française d’origine maghrébine, persiste-t-il des résistances à l’intégration de ces Français à part entière ? Pour tenter de répondre à ces questions, les auteurs ont choisi de faire entendre les voix de certains membres de la « communauté beur ». Vingt-et-un ans portraits intimes, des parcours et des points de vue différents pour mieux appréhender les crises que traversent la société française et en finir avec les clichés. La+marche+Christian+Delorme+Jamel+Debbouze

Le livre "officiel"
du film La Marche
Christian Delorme est prêtre, né à Lyon en 1950. Surnommé "le curé des Minguettes", il a initié la Marche pour l'égalité des droits et contre le racisme (Marche des beurs) en 1983. Il continue à travailler pour le dialogue islamo chrétien et la défense des droits des immigrés. Depuis septembre 2007 il est curé de deux paroisses de la banlieue lyonnaise.
Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)


Commentaires

La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

People : Siben, le marocain qui cause bien des Sushis !

Siben N'Ser annonce d'emblée la couleur : "Nous avons inventé, dès 1998, le concept et le métier...  C'était à Paris dans le XVIème arrondissement et tous ceux qui ont voulu nous copier se sont cassé les dents... Nous gagnons d'ailleurs de nombreux procès en contrefaçon !". 
Il est vrai que, si la mode des sushis bat son plein, l'idée de décliner cette forme de restauration "à clientèle essentiellement féminine" est plutôt récente en France. "En matière de propriété intellectuelle, une recette ne se dépose pas, mais nous veillons à ce que les formes, le packaging, l'organisation ne soient pas copiés", insiste ce commerçant aux très grandes ambitions. Paris, Ibiza, Miami, Bali...et Lyon Planet Sushi a donc un temps d'avance sur ses concurrents, et ses propriétaires comptent le mettre à profit pour "décliner le concept", d'abord en interne puis en développant un réseau de franchise dans le monde entier !
Abonnez vous …

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

Drame du réveillon : un incendie mortel rue de la République à Lyon

L´année 2008 a commencé par un drame en plein centre de Lyon. Le feu s'est déclaré la nuit de la Saint Sylvestre rue de la République et n'a été éteint totalement que le lendemain mardi, dans l´ après-midi. Un homme de 62 ans, Alain Ehrsam*, est décédé dans cet incendie qui a`par ailleurs endommagé des immeubles mitoyens, dans un lieu très central puisqu´il s´agit de l´entrée sud de la rue de la République, à quelques mètres de la place Bellecour. D´après les témoins, le feu aurait pris au cours de la soirée du 31 décembre dans la cuisine d'un appartement du troisième étage, au dessus du restaurant rapide Quick qui venait de fermer ses portes. L´incendie s'est propagé très vite dans ce bâtiment ancien, et la situation a empiré au fil des heures. Le feu s'est étendu aux 4e et 5e étages, avant d´atteindre les greniers qui communiquent avec les immeubles voisins. Effondrement des planchers Du fait d'un plancher commun avec l'immeuble mitoyen, les flammes se so…