Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)






Lyon 1er, Rillieux, Décines... le Grand Stade de l''OL à l'origine des déboires de Gérard Collomb ?

Le grand stade, voulu par Jean Michel Aulas et imposé envers et contre tous  par le Sénateur, Maire et Président du Grand Lyon Gérard Collomb, est en passe de devenir le caillou dans la chaussure capable de le faire trébucher dès le début de son troisième mandat, au moment où s'ouvrent les négociations pour la présidence du Grand Lyon.
Certains observateurs rappellent que le sujet de l"OL Land", le fameux stade des Lumières, officiellement financé par des fonds privés mais garanti par les institutions,  a déjà été l'un des thèmes récurrents de la campagne des cantonales à  Meyzieu en 2011. Un canton perdu par les socialistes qui ont ainsi manqué de peu la présidence du Conseil général du Rhône. Usant  de son talent de négociateur, Gérard Collomb avait alors passé un accord en coulisse avec le président centriste du Conseil Général, Michel Mercier, accord qui incluait la division du département du Rhône en deux pôles, l'un rural avec une multitude de petites communes et l'autre urbain avec la création d'une métropole qui englobe le Grand Lyon, 
Mais si le partage du département a bien été acté dans cette configuration, Gérard Collomb risque d'être le "dindon de la farce' : le Grand stade (encore lui) vient de faire trébucher l'un de ses plus fidèles soutiens, le maire de Décines Jérôme Sturla qui s'est vu opposer une liste incluant des membres de l'association "Carton rouge" (opposée au stade) aux municipales. Tandis que la gauche perdait un grand nombre de communes du même secteur (Chassieu, Rillieux, St-Priest, Mions...), le débat sur le grand stade - et d'une manière plus générale les grandes infrastructures décidées sans concertation - n'est pas étranger non plus à la cuisante défaite dans le 1er arrondissement de Lyon : les pentes de la Croix Rousse, traditionnellement réfractaires à toute forme d'autoritarisme, n'ont en effet pas apprécié les manoeuvres en coulisse visant à faire taire une élue, la maire sortante Nathalie Perrin Gilbert, elle aussi très critique vis à vis du projet.  Et les habitants n'ont pas été dupes de l'alliance de dernière minute entre Gérard Collomb et ... l'écologiste  Etienne Tête, l'un des  principaux opposants au Grand stade !
Michel Forissier, le maire de Meyzieu et secrétaire de la fédération UMP du Rhône, avait l'air ravi dimanche soir à la Préfecture : le site Lyon Info rapporte ses propos : « On a fait le grand chelem » : à  l’issue du second tour des municipales, toutes les villes de la 13ème circonscription, Décines-Charpieu, Meyzieu et Saint-Priest étaient en effet passées sous la houlette de l’UMP.  Mais Lyon Info rappelle tout de même que "sauf revirement judiciaire improbable, le basculement des villes qui entourent le futur stade des Lumières ne devrait toutefois pas stopper le chantier, désormais bien avancé. L’inauguration de l’équipement est toujours prévue pour fin 2015".
Gilles Roman

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Abonnez vous !


Nous écrire
Mentions légales
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance
- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile) :