Accéder au contenu principal

Gérard Collomb au Japon : retour sur un déplacement officiel

Gérard Collomb, Sénateur-Maire et Président de la Métropole de Lyon a conduit une délégation comprenant élus, universitaires, chefs d’entreprises au Japon du 30 septembre au 7 octobre dernier.

Au programme de ce déplacement de nombreuses rencontres officielles et des rendez-vous autour de 3 thématiques principales : l’innovation et Lyon French Tech, Cité de la Gastronomie, Tourisme et Culture, le développement international de l’Université de Lyon. Plusieurs rencontres avec les dirigeants des principales entreprises japonaises présentes en région lyonnaise se sont également tenues.

  • INNOVATION ET LYON FRENCH TECH. Le déplacement fut l’occasion de renforcer les relations entre Lyon et le Japon en matière d’innovation :

Ainsi le TUBA (Tube à expérimentations urbaines) et le consortium japonais Knowledge Capital ont signé un accord de collaboration bilatérale en présence de certains partenaires du TUBA (GRDF, ENEDIS et VEOLIA), de la directrice du TUBA, Léthicia Rancurel et de Karine Dognin-Sauze, Vice-Présidente du Grand Lyon en charge de la Ville Intelligente et du Numérique. Cette coopération se traduira notamment par l’accueil physique mutuel de startups et leur accompagnement sur les marchés japonais et français.
Le deuxième axe de coopération concerne le développement de projets communs orientés innovation et « Smart city », en s’appuyant sur les 2 écosystèmes et notamment sur les grandes entreprises et académiques, et en favorisant notamment le partage de connaissances et de bonnes pratiques.

En lien avec French Tech Tokyo, Lyon french Tech a participé au salon japonais Ceatec - LE salon High tech du japon -, qui a offert à Lyon une place de choix pour valoriser son écosystème de l’innovation et du numérique. La Métropole de Lyon a ainsi pu présenter ses actions en la matière. Les startups lyonnaises présentes dans la délégation ont pu se présenter devant un public averti d’entrepreneurs et de représentants d’accélérateur japonais. Ainsi, Woonoz (startup spécialisée dans l’ancrage mémoriel), Tilkee (qui développe une solution d’optimisation de la relance commerciale) et Enekio (solutions pour l’efficacité énergétique des villes et infrastructures) ont noué des contacts qualitatifs à cette occasion mais aussi lors d’échanges économique en délégation restreinte, comme avec la société japonaise FUJITSU par exemple.

Toujours en lien avec French Tech Tokyo, l’écosystème Lyonnais a été invité par l’incubateur japonais @DMM.Make Akiba à participer à une demi-journée de networking pour présenter les actions de la Métropole, de TUBA et du salon SIDO et en mettant à l’honneur les start-up ayant fait le voyage depuis Lyon. Invitée d’honneur, Lyon French Tech a ainsi rencontré de nombreux acteurs de l’écosystème japonais du numérique et de l’innovation.

A noter que d’autres entreprises lyonnaises, déjà implantées au Japon comme Babolat (raquettes et bracelets connectés) ou Inova Software (solutions de gestion des activités de business développement des sociétés pharmaceutiques) ont également pris part à la dynamique impulsée par la Métropole de Lyon et pu présenter leur activité lors de ces rendez-vous de l’innovation.

  • CITÉ DE LA GASTRONOMIE, TOURISME ET CULTURE

Gérard Collomb a présenté le projet de la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon à plusieurs reprises pendant son déplacement au Japon, et notamment lors de deux conférences de presse sur le sujet devant la presse d’Osaka et de Tokyo. La Cité Internationale de la Gastronomie mettra en effet à l’honneur le Japon dès son ouverture avec une exposition temporaire qui sera dédiée à la gastronomie japonaise. Cette présentation s’est faite en relation étroite avec M. Tsuji, directeur de l’École Hôtelière du même nom et personnalité très réputée dans le monde de la gastronomie japonaise.  Plus de 60 journalistes se sont mobilisés sur ces deux rendez-vous. Au-delà de la Cité Internationale de la Gastronomie, ces rencontres ont également permis à Gérard Collomb de réaffirmer la place de choix qu’occupe Lyon en matière de destination touristique européenne, avec un discours rassurant en matière de sécurité.

Autre temps fort du déplacement, l’inauguration de la salle Guimet à l’intermédiathèque de l’université de Tokyo. Cette salle accueille en effet désormais des vitrines originales offertes par le Musée des Confluences et qui avaient été conçues spécialement pour le Musée Guimet de Lyon. Toujours dans le domaine de la culture, Georges Képénékian, 1er adjoint au Maire de Lyon délégué à la Culture a rencontré un certain nombre d’institutions culturelles japonaises pour évoquer les partenariats en cours et à venir et notamment le  Président de la Fondation du Japon.

Enfin, la soirée ONLYLYON à Tokyo organisée en partenariat avec la chambre de commerce franco-japonaise a réuni pas moins de 400 personnes dans les salons de l’Happo-En. Un véritable succès qui a démontré les liens très forts existants entre Lyon et Tokyo. Parmi les invités : des ambassadeurs ONLYLYON vivant au Japon et des acteurs du monde économique et universitaire japonais entretenant des relations d’amitié ou professionnelles avec Lyon.

  • Alliance Internationale de l’Université de Lyon

Le Japon constituant un des 5 partenaires stratégiques de l’Alliance Internationale de L’Université de Lyon, Khaled Bouabdallah, Président de l’Université de Lyon, Frédéric Fleury, Président de l’Université Lyon 1, Nathalie Dompnier, Présidente de l’Université Lyon 2, Jacques Comby, Président de l’Université Lyon 3, Jean-François Pinton, Président de l’ENS Lyon, Eric Maurincomme, Directeur de l’INSA de Lyon et Jean-Pierre Bertoglio, Vice-Président Recherche de l’Ecole Centrale de Lyon, étaient ensemble présents dans la délégation afin de renforcer les partenariats de l’Université de Lyon et de ses établissements avec l’Université de Tokyo et l’Université de Tohoku à Sendaï.

Points d’orgues des séquences universitaires du déplacement:
-          la journée passée sur le Campus de Sendaï pour l’inauguration officielle du laboratoire Elyt-Max le mardi 4 octobre. Cette Unité mixte internationale (CNRS/Université de Lyon/Université du Tohoku) étudie le comportement des matériaux soumis à des sollicitations extrêmes et complexes et leurs mécanismes de dégradation au fil du temps pour mieux évaluer leur durée de vie.
-          la rencontre avec le Président de l’Université de Tokyo, en présence de Georges Képénékian, 1er adjoint au Maire de Lyon, le jeudi 6 octobre qui a donné lieu à un échange riche en perspectives opérationnelles quant au développement du partenariat avec l’Université de Lyon dans le cadre de la mise en place de l’IDEX de l’Université de Lyon.

  • RENCONTRES OFFICIELLES :

Gérard Collomb a notamment rencontré M. Yoshihide SUGA, chief secretary of the cabinet Office (numéro 2 du gouvernement japonais). A l’occasion de cet entretien, Gérard Collomb et Yoshihide Tsuga ont échangé sur l’expérience lyonnaise en matière de partenariats avec le secteur privé, notamment dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. Cette rencontre était précédée d’une conférence, organisée par le Cabinet Office et par la Japan Development Bank, au cours de laquelle Gérard Collomb a présenté l’expérience de la Métropole de Lyon sur la même thématique, devant des représentants de collectivités japonaises et de représentants  du gouvernement.  Le Japon se dit en effet fortement intéressé par les  relations contractuelles existantes entre les collectivités locales françaises et le secteur privé.
La délégation Lyonnaise a également été reçue par la Maire de Yokohama Fumiko Hayashi qui a confirmé son souhait de renforcer encore les liens entre les deux villes et notamment en matière culturelle.

  • RENCONTRES ECONOMIQUES :

Gérard Collomb a également rencontré un certain nombre de CEO d’entreprises japonaises : organisés en lien avec l’ADERLY, ces échanges permettent de conforter l’implantation d’entreprises japonaises déjà présentes en région lyonnaise ou de favoriser le développement de nouveaux projets d’entreprise japonaise en cours d’implantation
C’est ainsi que le Président de la Métropole de Lyon a notamment rencontré le CEO de DAIKIN, le CEO de Nippon Rika, le CEO de Toshiba-Carrier ou encore le CEO de RISO.


Une rencontre avec le Président du NEDO s’est également tenue le vendredi 7 octobre à Tokyo afin de faire un point d’étape sur le projet Lyon Smart Community de la Confluence.


La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

Arêtes de poisson : un espion italien éclaire l'un des mystères de Lyon

C'est sans doute l'une des énigmes les plus difficiles à résoudre de l'Histoire de Lyon : des galeries souterraines ont été mises à jour sur près de deux kilomètres. Mais rien ni personne n'avait été jusqu'ici capable de donner une explication à la construction de ces tunnels en forme d'arêtes de poissons qui courent du plateau de la Croix Rousse jusqu'au Rhône.
Une équipe de chercheurs, anthropologues et archéologues du service d'archéologie préventive de la ville de Lyon s'est attelée durant plusieurs mois à un long travail de cartographie de ce réseau. Il s'agissait pour une part de prévenir les éboulements en cas de nouveaux chantiers (en particulier le percement du deuxième tunnel sous la Croix Rousse). D'autre part, l'équipe d'historiens devait tenter de dater la construction et d'en comprendre la signification.
M.A.J 01/2018: une visite des fameuses "arêtes" par une équipe de France3 Un réseau mystérieux pour leque…

Une restropective Keith Haring au Musée d´Art Contemporain de Lyon

Keith Haring aurait eu seulement cinquante ans en 2008. Il est mort prématurément du Sida à l´âge de 31 ans. Du 22 février au 29 juin 2008, le Musée d'art contemporain de Lyon présente l'une des plus importantes expositions jamais organisées en France en hommage à cet artiste emblématique de la scène new-yorkaise des années 80.


Keith Haring a marqué le renouveau des arts plastiques, en diffusant son travail dans la rue et dans le métro de New York sous forme de graffitis très élaborés, évoquant à la fois des personnages de bandes dessinées et une frénésie toute contemporaine. Le travail de Haring, qui aborde notamment les questions sociales, est resté très abordable, ce qui en fait l´un des artistes les plus populaires de l´art contemporain. Il associait entre autres la BD et la calligraphie symbolique. Cette exposition exceptionnelle a été confiée au commissaire italien Gianni Mercurio et est réalisée en étroite collaboration avec la Fondation Keith Haring de New York. Elle pr…