Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé biennales

Le retour de la biennale des lions de Lyon... et d'Alger

Pour cette nouvelle édition de la biennale des lions de Lyon, les organisateurs ont souhaité rendre hommage à l’Algérie avec une carte blanche à différents artistes. Après l'Europe (Turin) et l'Amérique (Québec), la Biennale des Lions s'ouvre en 2012 à l'Afrique, au coeur de la Méditerranée, avec la ville d'Alger, associée à Lyon par un élément commun de leurs armoiries, le lion.
 Huit sculptures ont été réalisées pour célébrer l'amitié entre la France et l'Algérie et le 50ème anniversaire de l'indépendance de ce pays. L'une d'elles, offerte par la ville de Lyon à celle de Sétif et sept autres lions en écho aux "7 dormants", "point de rencontre unique entre christianisme oriental, tradition celtique, catholicisme, islam et fil rouge d'un musée imaginaire de la Méditerranée..." , indique le Dr Mohamed Attia, créateur et commissaire de cette biennale très originale... Retrouvez le Lion d'ombre et de lumière de Nora Bou…

Polémique : l'Art Contemporain atteint par une épidémie de "questionnite"

Alors que la Biennale d'Art Contemporain bat son plein à Lyon (elle est déjà considérée comme une réussite par ses organisateurs) il nous a semblé intéressant de laisser la parole à un esprit critique, qui signe sous le pseudonyme de Nicole Esterolle des articles "poil à gratter" sur le site "schtroumpf-emergent.com" : Picasso disait : « je ne cherche pas, je trouve » , autrement dit « je ne me pose pas de questions, je fais ». Un autre peintre très connu répondait à qui l’interrogeait sur le pourquoi de sa peinture : «demandez-vous à un pommier pourquoi il fait des pommes ? Non? Et bien ne me demandez pas à moi pourquoi je peins», parce qu’en effet, si le pommier commence à se poser des questions sur ses raisons de pommer, il devient vite malade , dépressif et irrémédiablement stérile. Et c’est ainsi que nous assistons aujourd’hui, dans l’art dit contemporain, à la disparition progressive du faire au profit du questionnement sur le faire, à l’exempl…

La biennale de Lyon 2009 aura un commissaire chinois

La 10ème Biennale de Lyon débutera cette année le 16 septembre. Née d'un projet du Musée d'art contemporain de Lyon, dirigé depuis sa création en 1984 par Thierry Raspail, la biennale est présentée dans différents lieux de la ville.
Cette année encore, elle se déroulera dans des lieux éclatés, entre le Musée d'Art Contemporain de la Cité Internationale et la Sucrière dans le quartier de la Confluence, où son ouverture coïncidera avec celle du nouvau restaurant de Nicolas Le Bec. Gérée par l'association des biennales, qui réalise en alternance la biennale de la danse, cette biennale est devenue l'un des plus grands rendez-vous européens (et peut être internationaux) de l'art contemporain. Pour Thierry Raspail, il s'agissait de "créer une structure capable de se renouveler artistiquement tout en construisant sur le long terme un projet stable en lien avec le territoire". Chaque Biennale est, d'après le site internet officiel, "l'occas…

Vidéo : Break dans le défilé de la biennale 2008

La mise en ligne des photos du défilé (voir ici)a connu un vif succès. Nous vous proposons dès aujourd' hui quelques vidéos "décalées" reçues par l' équipe de LYonenFrance.

Il faisait chaud ce 14 septembre ; à l' arrivée sur la place Bellecour et après une défilé éprouvant certains "pointillés" commençaient à se "relâcher" (cliquez ici si vous ne voyez pas la vidéo)

Photo : le défilé 2008 de la biennale de la danse de Lyon

L' événement lyonnais de cette fin de semaine était bien sûr le défilé de la biennale de la danse. Nous vous en avons déjà beaucoup parlé sur les sites de LYonenFrance. Vous trouverez sur ici de nombreuses photos de ce défilé. Mais attention, pour un téléchargement plus rapide, elles sont en basse résolution ! Elles donnent tout de même une bonne idée de la qualité de cet événement qui a réuni près de 300000 spectateurs pour plus de 4000 participants ! Tout le monde n' a pas eu la chance, comme ces photographes amateurs, de pouvoir trouver une place même un peu inconfortable :

Pour visionner les photos du défilé, cliquez ici-


Le défilé de la biennale labellisé "dialogue interculturel"

Evénement "phare" de la biennale de la danse, le Défilé qui se déroule cette année le 14 septembre, est une grande parade chorégraphique, associant "des milliers de participants bénévoles, encadrés par des professionnels, venus de différents quartiers et municipalités du Grand Lyon". A ce titre le projet, financé à hauteur de 977000 Euros (voir article de LYon-Actualités), est labellisé par la "politique de la ville" et s' inscrit dans le cadre de l' Année européenne du dialogue interculturel. Née lors de l’édition 1996 consacrée au Brésil. La préparation de la parade s' apparente à celle des écoles de samba de Rio qui préparent le carnaval durant l' année entière. "Une quinzaine de groupes issus de toute la région Rhône-Alpes, rassemblant plus de 4 500 participants amateurs de 10 à 80 ans encadrés par 250 artistes professionnels sous la direction artistique de chorégraphes", offrent à 300 000 spectateurs une interprétation contempo…

Biennale : un défilé spectaculaire pour un budget de 977000 Euros !

La Biennale de la Danse constitue selon la communauté urbaine "un événement majeur pour le rayonnement de la métropole" et contribue aussi à la production artistique régionale.
Le défilé qui se déroule dans le coeur de la presqu'île (le centre de Lyon entre Bellecour et Terreaux) attire plus de 300000 personnes avec la participation de 22 groupes issus de 9 communes de l' agglomération lyonnaise.

Pour la treizième biennale, du 6 au 30 septembre 2008, la biennale s' est adjointe pour la première fois un "chorégraphe invité", le créateur de la compagnie Käfig (voir article dans LYon-Actualités)Mourad Merzouki.
Un budget de 7644000 Euros dont 977000 pour le défilé La biennale est gérée par "l' association des festivals internationaux de Lyon et Rhône-Alpes" . Présidée par un énarque, ex directeur du festival d' Avignon, Bernard Faivre d'Arcier, cette association loi 1901 gère aussi la biennale d' arts contemporains. Elle dispose d…

Biennale de la danse de Lyon : la billetterie est ouverte !

La Biennale de la Danse de Lyon fêtera cette année ses vingt-cinq ans. Du 6 au 30 septembre, les spectateurs seront gâtés puisque son directeur Guy Darmet annonce pas moins de 17 créations en coproduction, 9 premières françaises, 42 compagnies originaires de 19 pays !
600 artistes viendront de Pékin, Helsinki, Montréal, São Paulo, Taïpei, Ouagadougou et de toute l’Europe… Il y aura 4500 participants au Défilé et Guy Darmet dit attendre 85 000 spectateurs !


Sur le site internet de la biennale, il donne son point de vue : "La danse dans l’espace public est un combat que je mène depuis toujours pour que la danse d’aujourd’hui puisse être au coeur de chaque quartier de l’agglomération. Des bals et des créations sont spécialement conçus pour la ville, pour la rue, comme celui de la compagnie Projet in situ, de Yuval Pick, du théâtre du Mouvement ou de Paul-André Fortier qui offrira à la même heure, dans le même lieu, pendant 30 jours une performance de 30 minutes. Et puis bien sûr, le D…

Photo : Trois ours à la biennale de Lyon

La biennale des lions (et des ours) continue avec ses variations libres sur les animaux symboles des villes de Lyon et de Québec.
Lyon/Québec, lions nous, c' est le titre de cette exposition internationale qui valorise "quatre siècles d' amitié" et de fraternité entre les deux pays. Une exposition originale qui prendra fin le 3 juillet avec la vente aux enchères des oeuvres, seule source de financement de l' événement.

Voici l' ours de Nora Boudjemaï (France) exposé dans le hall d' entrée de la mairie du 9ème arrondissement :
L' ours de l' Espagnol José de Leon, installé place Valmy, devant la médiathèque : Nous remercions Dominique Lecoq qui nous a fait parvenir cette nouvelle photographie de l' ours de Mickaël Relave que l' on peut voir sur la place Gailleton : Vous aussi, vous pouvez nous aider à retrouver l' ensemble des lions de Lyon. N' hésitez pas à nous envoyer vos meilleures prises.

En vous promenant dans les pages de LYonen…

Photo : Encore des images de la biennale des lions et des ours !

Nos chasseurs d' images nous ont ramené ces dernières prises, issues de la biennale des lions de Lyon. Nous avons déjà publié de nombreuses photos ici, ou encore sur cette page ou celle-ci. Les soixante neuf lions et ours de cette biennale totalement autofinancée seront regroupés le 3 juillet à l' Hôtel de Ville pour être vendus aux enchères. La moitié du produit de la vente doit être reversée aux artistes et le bénéfice distribué à des ONG (Organisations Non Gouvernementales).
Lion de Joëlle Goulefer (France) - Grande serre du Parc de la tête d' or
Ours de "Les Gallino" (France) - Hôpital St-Joseph/St-Luc

Eh oui, nous l' avons déjà dit, celui là est très beau, mais il ne fait pas partie de la biennale 2008. Il a élu domicile après la biennale 2006 (Lyon Turin) à la maison des Avocats dans le quartier St-Jean.

Photo : suite de la biennale des lions et des ours

Voici de nouvelles photos de la biennale des lions de Lyon. Plusieurs lecteurs nous ont envoyé des images prises dans la rue Mercière ou à la maison des Avocats dans le cinquième arrondissement. Pas de chance, ceux là font partie des biennales antérieures ! Le lion tatoué de Toromona Teina (Tahiti) -Place Kléber-
François Burland (Suisse) - Parc de la tête d' or
Alfred Simonnet (France) - Parc de la tête d' or

Plus de cinquante lions (et ours) se cachent maintenant dans nos pages. Une quinzaine manquent encore à l' appel , en particulier ceux installés dans les mairies d' arrondissements... Voir d' autres images et la présentation de la biennale ici -

Biennale des lions et des ours (suite) : l'expo photo continue ici

Une véritable "fièvre" photographique s' est emparée de nos lecteurs. Nous vous livrons ici les derniers clichés reçus concernant cette biennale des lions de Lyon.
Les dernières images reçues sont celles de ce très beau lion "capturé" par Frantz Billon dans la gare de la Part Dieu.



Aurélie Moreau (France)/détail
Aurélie Moreau (France) / Gare part Dieu
Ahtzic Silic (Salvador) / Gare part Dieu
Paul Marandon (France) / Cité internationale
Sylvie Larouche et Guillaume Légaré (Québec) / Cité internationale Aurélie Lacerre (France) / Palais de justice
Tomoriki Takahashi (Japon) / Palais de justice
Florence April Borgeat (Québec) / Villa Florentine Hélène Bret (France) / Musée de Fourvière
Hélène Bret (France)/détail Malika Mihoubi et Marie-Claire Cordat (France) / Brotteaux Place Jules Ferry
Leïla Moumen (France) / Halles de Lyon
Denis Gaydier (France) / Halles de Lyon
Frédérique Fleury (France) / Hôtel Mercure


A lire ici la présentation de la biennale -
La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

Striptease : le feuilleton de l´été, avec Georges Perrier

Cet été France 3 a diffusé une série, "America, america", réalisée par la lyonnaise Anne-marie Avouac. dans le cadre de Striptease, un magazine qui se présente comme "un Objet Non Identifié du paysage audiovisuel". Le programme a ses fans , et pour cause : Striptease est une émission qui sait "déshabiller" ses sujets ! Tantôt cruelle, parfois agaçante mais toujours avec beaucoup d´humour, la série "America America" divisée en quatre parties, a déjà été multidiffusée (sur France 3 puis France 5 et des chaînes francophones...)

Amour, Gloire, Beauté
On découvre dans "America america" l'itinéraire de Chantal, une française qui a épousé un médecin américain... Ils vivent à Philadelphie dans une somptueuse demeure... Chantal, installée depuis dix sept ans, est désormais une Américaine parfaite : souriante, enthousiaste, et survitaminée. Gaël, son fils. travaille dans le restaurant de Georges Perrier, le prestigieux chef lyonnais qui a réu…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

A Lyon, un juge est mort...

"Juge Renaud, j'aurai ta peau". Cette phrase, criée en septembre 1974, en plein tribunal, par le truand Alain Benjelloun, pouvait paraître prémonitoire. Mais lorsque le 3 juillet 1975 les tueurs s'avancent vers le magistrat, Benjelloun est à la prison Saint-Paul de Lyon, tout comme le "parrain" du gang des lyonnais Edmond Vidal ou le "cerveau" Pierre Pourrat, qui lui est pensionnaire de la maison d'arrêt de Valence.

Quant à Fernand Recchia, un ferrailleur millionnaire aux très hautes protections, impliqué dans "l'affaire des fausses factures", il est incarcéré depuis le 19 juin pour utilisation frauduleuse d'un duplicata de permis de conduire. Un alibi en béton. C'est qu'il en avait des ennemis, le juge François Renaud ! Celui que les truands, les journalistes et le Comité d'Action des Prisonniers appelaient "le Shériff" était de tous les dossiers explosifs. François Colcombet, fondateur et premier prés…