lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
Retrouvez la playlist musicale sur notre chaîne YouTube RedacLYFtv
               


Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Fête des lumières 2014 : Lyon, pépinière d'artistes internationaux

mercredi 26 novembre 2014

Faire naître de nouvelles sources d’inspirations artistiques, laisser éclore les nouveaux talents, et leur offrir l’opportunité de s’épanouir au fil des éditions : c’est la vocation de la Fête des Lumières, qui invite chaque année les étudiants et les artistes issus de tous horizons à proposer leurs projets, des plus modestes aux plus ambitieux. 
Un formidable laboratoire de mise en pratique pour les étudiants 
Plusieurs écoles de la région lyonnaise, enseignant dans les domaines des arts décoratifs, de l’architecture, du design ou de l’image animée, incitent leurs étudiants à participer aux différents appels à projets qui leur sont destinés, tandis que d’autres intègrent la Fête des Lumières au coeur de leur projet pédagogique, faisant de l’événement le terrain de mise en application des méthodologies et savoir-faire acquis par les étudiants au cours de leur cursus. Les étudiants apprennent notamment à travailler en équipe, à prendre en compte des contraintes de matériels, de coûts, de temps, et à s’adapter à l’échelle de l’espace public. 

Retrouvez ici d'autres vidéos réalisées 
par LYFtv-Lyon à la Fête des Lumières

Se faire connaître et grandir grâce à la Fête des Lumières 
Parallèlement, la Fête des Lumières s’attache à révéler chaque année de nouveaux artistes : ainsi, pour cette édition 2014, 70 % des propositions présentées dans les arrondissements, émanent de créateurs participant pour la première fois à la Fête des Lumières. Si elle s’est imposée comme un lieu d’émergence artistique pour les jeunes talents, et plus généralement pour tous ceux qui souhaitent intégrer la lumière dans leur démarche créative, la Fête des Lumières a aussi vocation à accompagner les artistes dans leur progression, en leur donnant l’opportunité de revenir, pour proposer d’année en année des œuvres de plus en plus ambitieuses.
 L’étape incontournable d’une carrière internationale 
L’événement offre l’occasion d’expérimenter à grande échelle, en sortant des galeries et autres lieux d’exposition, pour se confronter à l’espace urbain et à l’affluence du public. Véritable accélérateur de notoriété, en tant que référence mondiale des festivals lumières, la Fête des Lumières constitue enfin, pour de nombreux artistes ayant fait leurs premiers pas à Lyon, un véritable tremplin vers le reste du monde. À travers différents concours et appels à projets, la Fête des Lumières offre l’opportunité aux étudiants d’expérimenter le processus de création, du concept à la réalisation sur le terrain. Les propositions artistiques d’étudiants de différentes écoles lyonnaises, dans les domaines de l’architecture, du design, des arts décoratifs et de l’image seront à découvrir en 4 points du centre-ville.
IDEA: la mise en pratique d’une approche dédiée à l’innovation 
 Le Programme IDEA, fruit de l’Alliance Science et Business créée par EMLYON Business School et l’École de Centrale Lyon, a vocation à former des entrepreneurs de l’innovation. Les étudiants (appelés « idéacteurs ») titulaires d’une licence ou d’un master qui rejoignent ce cursus de 2 ans sont issus d’horizons très divers (design, arts, sciences de gestion, sciences de l’ingénieur, sciences humaines et sociales, droit,…) Pour les étudiants de première année, la mise en oeuvre d’une installation lumineuse et interactive, dans le cadre de la Fête des Lumières, vise à mettre en pratique leurs acquis.
 Les Filaments de la connaissance Cour de l’ESPE, 5 rue Anselme – 4ème

Théâtre des Asphodèles et E-magineurs 
Les étudiants d’écoles de l’image en Rhône-Alpes proposeront des projets de grandes images sur le thème de l’enfance. Les meilleurs d’entre eux, projetés sur l’un des murs de la cour de l’école Michelet, permettront au public de découvrir la diversité des approches artistiques et des techniques de l’image grand format, de l’animation à la vidéo effet 3D, en passant par la photographie et les images réelles filmées. Des étudiants de 3 écoles ont participé cette année à l’appel à projet : Centre Factory, BTS de Villefontaine, Arfis, 4 fims de 1 à 2 minutes seront projetés.
Images Labo #8 Ecole Michelet – 18 rue de la Charité (Lyon 2ème) 

Artistes et étudiants déclineront la lumière dans tous ses états sur la place Charles Marie Widor, la transformant en un lieu convivial et interactif. Le square, les façades, les jeux pour enfants seront transformés librement sur le thème de l’enfance, grâce à la création d’objets lumineux, de design et la mise en valeur de l’architecture environnante.
Labo des Aspho Angle rue Sala – Rue Auguste Comte (Lyon 2ème) 

 Expérimentations étudiantes 
Concours des Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau Place des Archives (Lyon 2ème) Les étudiants des écoles d’arts et techniques de la région Rhône-Alpes présenteront leurs créations originales sélectionnées dans le cadre d’un concours d’idées piloté par les Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau. Cette année, 230 étudiants issus de 20 écoles différentes ont répondu au concours d'idées, en présentant 112 projets. Le jury a retenu 17 projets sur lesquels une cinquantaine d’étudiants issus de 8 écoles différentes sont mobilisés. 

Lire la suite - Fête des lumières 2014 : Lyon, pépinière d'artistes internationaux

Concours : gagnez un enregistrement studio avec le TNT Festival

vendredi 14 novembre 2014



TNT+Festival
L'association C.S.E.S.A.M, en partenariat avec La Communauté de L'Ouest Rhodanien, Les Studios de l'Hacienda, et l'école de cinéma Centre Factory, organise le TNT Festival 2015

Le TNT Festival est un tremplin musical à destination des artistes du Rhône et de la Loire qui composent et interprètent leurs propres créations originales, et ce sans distinction de genre. Il représente un outil de développement pour les artistes. Les sélectionnés remportent chacun plusieurs journées d’enregistrement aux Studios de l’Hacienda à Tarare (Larry Graham, Blankass, Kaolin, Les fils de Theupu, Ana Dess) et jusqu’à 15 jours (soit l'enregistrement d'un album) pour le grand vainqueur.

Jusqu'au 12 Décembre 2014, les artistes souhaitant participer peuvent faire parvenir aux organisateurs une maquette d'un minimum de 4 titres originaux accompagnés du formulaire d'inscription téléchargeable sur notre site, par voie électronique ou postale. L'inscription est GRATUITE.

Vous trouverez toutes les étapes de sélection et d'organisation de cette nouvelle édition du tremplin ainsi que les modalités de participation sur notre site internet : www.tntfestival.com 

Lire la suite - Concours : gagnez un enregistrement studio avec le TNT Festival

Big data : la mémoire et l'oubli ne sont pas des fonctions antagonistes

mercredi 22 octobre 2014

alzheimer+mémoire+oubli
Francis Eustache est directeur d'études à l'EPHE et dirige une unité de l' Inserm dédiée à l' étude de la mémoire humaine et de ses maladies. Président du conseil scientifique de l'Observatoire B2V des mémoires, il s'est associé à un philosophe, Bernard Stiegler, un neurobiologiste, Robert Jaffard, ainsi qu'un historien et un spécialiste de l'intelligence artificielle,  Denis Peschanski et Jean- Gabriel Ganascia pour étudier le rôle de la mémoire "intime" dans la constitution de l'individu, mais aussi son versant social, qui constitue l'accumulation des connaissances collectives acquises par les individus d'un groupe .
La mémoire permet d'acquérir des informations, de les conserver et de les récupérer au moment opportun. L' oubli semble l'ennemi de la mémoire parce qu il est renforcé par le passage du temps et aggravé par différentes maladies. Pourtant, « mémoire et oubli » sont loin de représenter, selon ces scientifiques, deux fonctions antagonistes. Ils partagent au contraire les mêmes objectifs : gérer de façon optimale la montagne de souvenirs qu engendre la vie quotidienne.
Résolument transdisciplinaire, ce livre, première production de l' « Observatoire B2V de la mémoire » dont les auteurs sont membres, a pour enjeu de fournir des perspectives croisées sur ce duo « Mémoire et oubli ».
C'est la seule façon de comprendre la complexité et l importance de la mémoire au plan individuel et collectif, ainsi que ses changements dans une société disposant de moyens de communication amplifiés. --- > Mémoire et oubli 

Lire la suite - Big data : la mémoire et l'oubli ne sont pas des fonctions antagonistes

Festival Lumière du Grand Lyon : les grandes idées qui ont révolutionné le cinéma

mardi 14 octobre 2014

Du kinétoscope aux images de synthèse, des dream palaces aux multiplexes, l’histoire du cinéma est jalonnée d’inventions majeures et de mouvements créatifs. Superbement illustré, cet ouvrage présente les 100 grandes idées qui ont révolutionné le cinéma, depuis ses origines dans les usines des frères Lumière à Lyon jusqu'à ses plus récentes mutations, dans le monde entier :

À travers l’histoire de ces idées révolutionnaires, c’est celle du cinéma elle-même que retrace ce livre destiné à tous les amoureux du 7e art.

Biographie de l'auteur
Critique de cinéma pour Radio Times et l'Oxford Times, ainsi que pour la revue de cinéma Empire, la BBC et le Guardian. David Parkinson a écrit plusieurs livres, dont Une histoire du cinéma (Thames & Hudson) et Le Rough Guide to Musicals film (Dorley Kindersley).

On trouvera dans ce beau livre richement illustré :
• histoire et courants : la lanterne magique, Hollywood, la censure, la Nouvelle Vague, le Troisième cinéma…
• formats et techniques : le travelling, le montage, la postsynchronisation, la couleur, la 3D, la vidéo…
• genres et formes : le burlesque, le film noir, l’animation, les séries B, les remakes et les suites…
• réalisation et effets : le scénario, le flash-back, la voix off, la mise en scène, le maquillage, la bande originale…
• production et diffusion : les grands studios, le star system, les bandes-annonces, le Festival de Cannes…
Les grandes idées qui ont révolutionné le cinéma aux éditions Dunod (livraison par Amazon.fr)

Lire la suite - Festival Lumière du Grand Lyon : les grandes idées qui ont révolutionné le cinéma

Bonne surprise sur le front du chômage : légère baisse en juillet dans la région Rhône-Alpes

mercredi 27 août 2014

logo LYFtv-Economie
En juillet, le nombre des demandeurs d’emploi rhônalpins inscrits en catégorie A (315 074 personnes sans emploi, CVS) a diminué pour la première fois dans la région depuis octobre 2013 : - 0,2 %.
 Cette diminution a concerné les femmes (- 0,5 % contre + 0,1 % pour les hommes), en particulier celles âgées d’au moins 50 ans (- 1 %). L’évolution a aussi été favorable pour les « 25-49 ans » et les « 50 ans et plus » (respectivement – 0,2 % et – 0,5 %) mais elle n’a pas profité aux jeunes de moins de 25 ans (+ 0,1 %). Le nombre des demandeurs d’emploi (catégorie A) a diminué dans la majorité des départements de la région, significativement dans la Loire (- 0,9 %) et dans le Rhône (- 0,5 %), mais également en Ardèche, dans la Drôme et en Savoie (- 0,4 % chacun). Seuls trois départements ont enregistré une hausse : la Haute-Savoie (+ 0,7 %), l’Ain (+ 0,3 %) et l’Isère (+ 0,1 %)...

Lire la suite - Bonne surprise sur le front du chômage : légère baisse en juillet dans la région Rhône-Alpes

Acheter son logement : des prix de vente "historiquement bas" associés à une baisse des taux d'intérêts sur les emprunts

lundi 7 juillet 2014

La conjoncture favorable des taux d'intérêt résulte de l’impact positif des annonces de la Banque Centrale Européenne (BCE) sur les marchés et de la garantie de soutien qu’elle apporte à l’économie. Selon certains observateurs, cette situation devrait perdurer tout l’été, en particulier dans la région Rhône-Alpes  et assurer une bonne année pour le crédit immobilier. 
Les demandes de prêts et les volumes distribués se maintiennent. 
 Les records se suivent. Avec un taux fixe moyen de 2,70% sur 20 ans, ce mois de juillet bat le mois précédent et ses 2,79%. Les emprunteurs clients du courtier en emprunts CAFPI obtiennent encore mieux : pour les meilleurs dossiers, le taux le plus bas négocié s’affichant à 2,45%. Quant aux taux les plus hauts obtenus par CAFPI, ils restent toujours inférieurs aux taux moyens du marché, de 11 points de base ce mois-ci (-0,11%).  Ainsi les Rhônalpins peuvent-ils emprunter aux taux : - 2,05 % sur 10 ans - 2,35 % sur 15 ans - 2,69 % sur 20 ans - 2,95 % sur 25 ans 
Le pouvoir d’achat immobilier en hausse
A la faveur des taux s’ajoute celle des prix, en repli quasiment partout. En pouvant emprunter plus à mensualité égale, les acquéreurs réalisent une économie sur les intérêts d’emprunt et achètent plus grand. 
Un bémol, toutefois, dans cette belle partition : une catégorie de candidats à l’acquisition reste à la peine, celle des primo-accédants. 
Le coup de pouce financier qui leur est destiné, le prêt à taux zéro, ne remplit plus suffisamment sa mission. Depuis qu’il est réservé au neuf et que ses conditions de remboursement ont été durcies, le nombre de PTZ (prêts à taux zéro) distribués est tombé de 350 000 en 2011 à 79 000 en 2012 et à 43 000 en 2013 (source : SGFGAS).
Les courtiers saluent donc l’annonce faite le 25 juin dernier par le Premier ministre et la ministre du Logement de redéployer le PTZ. Ils regrettent cependant que l’extension du PTZ à l’ancien ne soit prévu que dans quelques « centres bourgs » qui restent à définir.
En ancrant ce nouveau PTZ ancien sur les territoires ruraux, le ministère laisse totalement de côté les zones tendues, là où le besoin de logements est crucial et où se trouvent des locaux vacants pour cause de vétusté. 
Des bureaux qui pourraient être transformés en habitat…mais sous éco-condition. 
Faciliter l'accès des jeunes ménages à la propriété est nécessaire mais non suffisant. Il faut aussi les préserver contre l'achat de biens énergivores, qui seront vite disqualifiés par le marché. C’est pourquoi CAFPI préconise un PTZ éco-conditionné. Distribué grâce à une aide publique avec la certitude qu'elle sera suivie d'une commande de travaux par des entreprises en bâtiment.
Enfin, les courtiers indiquent que ce soutien apporté à la demande doit s’accompagner d’un choc de l’offre pour augmenter les biens disponibles à la vente. Faute de quoi les prix risqueraient de repartir à la hausse.

Lire la suite - Acheter son logement : des prix de vente "historiquement bas" associés à une baisse des taux d'intérêts sur les emprunts

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -