Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2009

A Grenoble, un "Eurostudio" du Parlement européen

Environnement, consommation, santé, en quoi l'Europe nous concerne-t-elle au quotidien ? L'Union européenne peut-elle agir contre la crise ? A quoi sert le Parlement européen ? Les grenoblois sont invités depuis le 26 mars et jusqu'au 2 avril 2009, à enregistrer leurs messages, remarques ou questions sur l'Europe dans l'eurostudio installé sur l'esplanade du Musée de Grenoble.


A moins de 100 jours des élections européennes, et dans le cadre du forum citoyen organisé, le Parlement européen a choisi d'installer à Grenoble son premier eurostudio. Conçus dans le cadre de la campagne d'information sur les élections européennes, les eurostudios vont circuler dans les 27 Etats de l'Union européenne jusqu'au 7 juin, date des élections. Ils visent à recueillir les messages vidéos des citoyens à travers l'Union pour les transmettre aux groupes politiques du Parlement européen, sur internet ainsi que, jour après jour, sur des écrans géants à Bruxelles.

L&…

Photos, un nouveau pôle "commerces et loisirs" pour l'Est lyonnais

Au Carré de Soie, un centre commercial et de loisirs... en attendant Interpol ! C'est peu dire que le quartier Tase de Vaulx en Velin connaît depuis quelques années un profond bouleversement!

Après l'arrivée du métro et le passage du Tramway (qui relie Lyon à Meyzieu), le grand Lyon n'en finit pas de s'étendre du côté de l'Est lyonnais.
Ce secteur qui est appelé à devenir le "second pôle tertiaire de l’agglomération lyonnaise après la Part-Dieu" doit réunir commerces et bureaux, zone de loisirs, espaces publics et des centaines de nouveaux logements. Après la rénovation totale du centre ville, c'est un nouveau centre pour Vaulx en Velin qui deviendra ainsi une "ville multipôles" selon Gérard Collomb. Gérard Collomb en compagnie du Président d'Altarea et de l'ex-maire de Vaulx en Velin, Maurice Charrier Le Président du Grand Lyon a insisté, lors de l'inauguration du centre commercial ce 31 mars 2009, sur les choix de la meilleure qu…

Royal, Bayrou, Besancenot, Villepin signent pour Rue89

Mercredi 31 mars, Pierre Haski (directeur de la publication de Rue89) et Augustin Scalbert (journaliste spécialiste des médias) seront entendus par la police judiciaire, le même jour que deux autres journalistes de France3.

L'objet du prétendu délit : avoir donné une information au public, en s'appuyant sur un document, une vidéo donc, montrant le président de la République "au naturel" (pestant contre un technicien, tutoyant les journalistes, etc.) pendant les quelques minutes qui ont précédé une interview télévisée au « 19/20 », sur France3. Rue89 a lancé une pétition de soutien que nous vous invitons à signer ici- De nombreux artistes, hommes et femmes politiques, journalistes, citoyens connus ou inconnus ont déjà signé cet appel "pour que cesse cet étrange climat qui pèse sur l'information depuis quelques années, ponctuées par des interpellations de journalistes, des mises en garde à vue, des perquisitions... Il est temps que cela cesse !"
LYon-Actuali…

Maurice Jarre, une étoile du cinéma, de Lyon à Hollywood

Le compositeur Maurice Jarre ne fait pas partie des lyonnais célèbres cités sur la fresque du même nom (voir article de LYon-Actualités). Et pourtant, la Ville de Lyon, comme l'a indiqué son Maire aujourd'hui, "a ressenti avec une immense tristesse la mort de ce compositeur parmi les plus aimés et reconnus de notre temps".
Dans un communiqué, Gérard Collomb rappelle qu'il avait remis la médaille de la Ville à Maurice Jarre le 20 avril 2006, à l’occasion d’une soirée-anniversaire à l’auditorium Maurice Ravel, avec les musiciens de l’Orchestre National de Lyon. "En présence de son fils Jean-Michel Jarre, de l’actrice Anne Parillaud, de ses proches, j’avais rappelé les grandes lignes de sa vie et de son œuvre impressionnante", rappelle le Maire de Lyon.

Né à Lyon en 1924, Maurice Jarre a fait ses études au lycée Ampère avant de rejoindre Paris et le Conservatoire où il fit ses gammes auprès des compositeurs Charles Munch, Louis Aubert, Félix Passerone, Jacq…

Sans abris, vers le retour des "tentes rouges"

Alors que les associations d'aide aux sans abris indiquent que la situation des personnes pas ou mal logées a empiré ces dernières semaines, la Préfecture du Rhône a communiqué que l'Etat s'est engagé sur 1M€ supplémentaire pour la période hivernale. Durant la fin de semaine, les tentes rouges sont réapparues "temporairement"Place Bellecour. L'Association des Don Quichotte, qui effectue un "tour de France du mal logement", voulait ainsi attirer l'attention du public sur une situation qui perdure. Mais à Lyon, le préfet délégué pour l’Egalité des chances a déclaré récemment que des actions ont été engagées pour "améliorer et rénover l’ensemble du dispositif d’hébergement". Au-delà des 30,4 millions d’euros (+ 30,38 % par rapport à 2006) mobilisés en 2008 dans le Rhône pour l’hébergement, l’accompagnement social, le 115 et les équipes mobiles d’intervention, l’Etat aurait consacré 926 976 € au seul dispositif hivernal 2008/2009 (chiffre a…

Lyon-Airports, la polémique dépasse la région lyonnaise

Nous avons reçu ce courrier de Mr De Poli, membre de l'association DLF (Défense de la langue française), que nous versons volontiers au débat :

"A l'attention de Mr Jean François Bourrec : Je me permets de vous écrire car j'ai lu votre réponse en tant que président de l'agence de communication Brainstorming concernant le changement de nom de l'aéroport de Lyon (voir article):

J'ai cependant été consterné par certains propos inexacts et me permets donc d'ajouter quelques observations complémentaires :

>Les organisations de défense de la Francophonie sont nécessaires. (....). Y compris celles qui intègrent la langue « de Babel » actuelle : l'anglais international.

Cette dernière affirmation est ridicule car l'anglais n'est aucunement la langue « de Babel » actuelle. Comment affirmer une telle absurdité alors que seulement 7% de la population mondiale est de langue maternelle anglaise et que l'immense majorité des habitants de la planète (p…

A Lyon, le Polar quitte les quais

LYon, ville de la pègre et des truands dans les années 70, est aujourd´hui la cité d´Interpol et de l´école nationale des commissaires de police... Mais tout est t-il si calme entre Rhône et Saone ? Le festival "quais du polar" repeint la ville... en noir ! Cette année une cinquantaine d'auteurs français et étrangers sont réunis dans le cadre prestigieux du Palais du Commerce, -métro Cordeliers- ,mais aussi dans quinze lieux différents de la ville. Une grande enquête policière, à laquelle le public peut participer, se déroule d'ailleurs dans un hôpital ! La cinquième édition et un succès confirmé
Le succès ne s'est pas démenti depuis la première édition de "Quais du Polar", sur les quais de Saône il y a cinq ans. Fort de 20.000 amateurs réguliers, le festival a peu à peu pris son envol. Cette année Nestor Burma est à l'honneur avec un hommage à Léo Malet, dont c'est le centenaire de la naissance. L'enquête policière à laquelle les visiteurs p…

La SNCF s'implante... et recrute à Lyon

Avec l'inauguration du technicentre TGV le 31 mars 2009 (voir les photos du chantier sur LYon-Actualités), le Grand Lyon va retrouver sa position particulière (et historique) dans le réseau ferroviaire de la SNCF. La motrice du record du monde de vitesse exposée place Carnot
(devant la gare de Perrache)
Après trois ans de travaux seulement le bâtiment flambant neuf du technicentre, qui débutera son activité dès le mois d'avril, assurera la maintenance de pas moins de 450 rames de TGV ! Pour Mireille Faugère, directrice générale déléguée voyageurs France Europe de l'entreprise, cet investissement a été rendu nécessaire par la croissance du trafic Grande Vitesse sur l’axe Paris, Lyon, Marseille et surtout par la prochaine mise en service de la ligne Rhin- Rhône.
La prise en compte de l'environnement
La dernière semaine de mars étant dédiée à l'éco-mobilité, les responsables de la SNCF n'ont pas manqué de rappeler que le technicentre sera "particulièrement respec…

Polémique de Lyon Airports : Brainstorming nous répond

Dans l'article de Lyon-Actualités "Le Préfet Gérault refuse le nom de Lyon Airports" nous critiquions les choix "stratégiques et politiques" réalisés sur les conseils d'une agence de communication, Brainstorming. Le Président de cette agence, Jean François Bourrec, a souhaité nous apporter son point de vue :


"Le débat sur l'emploi de l'anglais pour une marque française à vocation internationale est passionnant. Et passionné, parce qu'identitaire.

"La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle" disait Anatole France. Il y a environ un siècle, lorsque ce Prix Nobel de littérature faisait cette déclaration d'amour, la France alors en pleine expansion ne doutait pas de la suprématie de sa culture et de sa langue.

De nombreuses …

Le Préfet Gérault refuse le nom de "Lyon-Airports"

Le Préfet de la Région Rhône-Alpes Jacques Gérault, a demandé le retrait pur et simple de la nouvelle appellation "Lyon Airports", décidée par le conseil d'administration de l'aéroport de Lyon, sur les conseils de l'agence de communication Brainstorming.
La journée de la francophonie Le Préfet a choisi la date de la journée de la francophonie (le 20 mars) pour adresser un courrier à Guy Mathiolon, le président du directoire de la société "Aéroports de Lyon".Jacques Gérault y rappelle que l'Etat est actionnaire à 60% de cette société et s'élève contre le changement de nom.
Dans ce courrier, il estime "qu'il est aujourd'hui plus essentiel d'ouvrir davantage Aéroports de Lyon à l'international, par une politique commerciale dynamique, que de n'engager qu'un simple changement de nom. Le choix de cette nouvelle signature, calquée sur les codes anglo-saxons, ne peut évidemment pas constituer une stratégie de communication ada…