Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2010

Neige, le Grand Lyon patine...

Déneigement des voies de circulation sur le Grand Lyon : le point sur l'avancement des opérations (mardi 30 novembre au soir) La circulation est très difficile et le verglas est généralisé dans la ville tandis que la neige est en forte épaisseur sur l'ensemble de l'agglomération. Le Grand Lyon  conseille aux usagers d'utiliser les équipements spéciaux (chaînes ou pneus hiver) sont indispensables : il y a lieu de se renseigner avant de partir car des risques de blocage de circulation sont possibles. Il est demandé de différer autant que possible les déplacements ou de les reporter vers les transports en commun (si ils fonctionnent -NDLR-).
La probabilité d'un blocage est forte, d'autant plus que le trafic est important.
En raison des chutes de neige annoncées, le Département du Rhône a été placé dans l'après-midi en vigilance orange : « phénomène météorologique dangereux ». Des chutes de neige  devraient se prolonger durant toute la nuit. Pour suivre l'avance…

Gérard Collomb annonce une flotte de véhicules électriques pour la Confluence

Le Maire de Lyon Gérard Collomb a attendu l'inauguration du salon Pollutec à Eurexpo (du 30 novembre au 3 décembre 2010) pour rendre public un accord avec l'agence gouvernementale japonaise NEDO (New Energy and Industrial Technology Development Organization). 

La visite au salon Pollutec de Lyon de M. Wasaka, un des trois directeurs exécutifs du NEDO, donne l'occasion de présenter une expérimentation mise en place avec leur collaboration au Confluent.
Le 18 octobre dernier, (l'information avait été éclipsée par les troubles de la place Bellecour à Lyon), une délégation officielle emmenée par Gérard Collomb s'était rendue à Tokyo. Lors de cette visite, un protocole d'accord en trois volets a été signé, faisant du projet urbain Lyon-Confluence une plateforme expérimentale unique en Europe.
Une flotte de véhicules à énergie électrique d'origine photovoltaïque
Cet accord envisage une expérimentation d'ampleur de cinq ans organisée sur trois thèmes : gestion dyn…

Piscine incendiée : Michèle Picard appelle à un rassemblement le 2 décembre

Comme nous vous l'indiquions hier (lire ici), le centre nautique de Vénissieux a été la proie des flammes dans la nuit du dimanche 28 novembre.
Les débuts de l'enquête ne laissent semble-t-il aucun doute et Michèle Picard, la Maire de Vénissieux, dans une lettre qu'elle vient d'adresser aux habitants, aux associations, aux clubs, aux usagers, aux parents et écoliers qui fréquentaient le centre nautique intercommunal, exprime "l'émotion et la colère" ressentie de manière générale.

"Si la nature criminelle et volontaire de l’incendie est confirmée, ce vers quoi s’orientent les investigations", écrit-t-elle, "il ne s’agit pas d’un acte de vandalisme, mais d’une atteinte grave et inadmissible au bien public, d’une atteinte grave et inadmissible faite aux Vénissians, Sainfoniards et Lyonnais, qui aurait pu, qui plus est, provoquer un drame humain".
40 ans d’investissements publics partis en fumée, anéantis.
Madame Picard demande évidemment la p…

Incendie de la piscine de Vénissieux, la réaction de Michèle Picard

Mise à Jour lundi 29 novembre :"Michèle Picard appelle à un rassemblement le jeudi 2 décembre (lire ici)"- Le dimanche 28 novembre 2010, à 5 heures 30, un incendie s’est déclaré au Centre nautique intercommunal de Vénissieux / Saint-Fons / Lyon causant d’importants dégâts.
La Maire de Vénissieux, Michèle Picard a réagi à cet évènement en déclarant que "l'’incendie de cet équipement sportif, le plus grand de l’agglomération lyonnaise, implanté sur Vénissieux depuis 40 ans, a suscité une vive émotion parmi les élus, les clubs sportifs et l’ensemble de la population vénissiane".
Après l’intervention des pompiers, la ville de Vénissieux a déployé les moyens nécessaires à la sécurisation du site (mise en place de clôtures, gardiennage, étayage de la charpente… ). Elle a également géré l’information aux utilisateurs de la piscine pour les activités prévues...
Concernant les causes du sinistre Michèle Picard indique succinctement que "l'enquête de la police judi…

Icub, le robot "enfant" de l'Inserm, présenté sur Dailymotion

Le numérique et la robotique prennent peu à peu une place grandissante dans la société. Les principales institutions régionales (le Grand Lyon et la Région Rhône-Alpes) l'ont bien compris et proposent cette fin d'année une série de rencontres sur ce sujet très particulier.


Mais en matière de robotique, les recherches sont aussi financées par l'Europe, comme cette expérience partagée entre six laboratoires européens qui ont reçu chacun un robot humanoïde afin de travailler sur son évolution. L'un de ces Icub est "en résidence" à l'Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) de Bron où il apprend avec des chercheurs de différents secteurs à "s’imprégner de son environnement, à gérer au mieux tous les objets, même les plus fragiles".


Voir la vidéo "Icub à l'école des humains" sur LYFtv.com

ICub a la taille des enfants et dispose de capteurs tactiles (dans ses paumes et ses doigts). Il peut saisir délicatement une …

Marché des Soies de Lyon : Agatha Ruiz de la Prada marraine de l'édition 2010

Le Marché des Soies, proposé fin novembre au Palais du Commerce de Lyon est le rendez-vous incontournable des très belles maisons de Soyeux qui mettent en vente des tissus rares : Quenin, Maison Bucol, Tassinari et Chatel, Bouton-Renaud, Bianchini-Férier, Hugo Soie. Cette année encore, l’évènement s’annonce riche en couleurs avec la venue de la créatrice espagnole Agatha Ruiz de la Prada, marraine de l'édition 2010. "Avec une personnalité aussi flamboyante que celle de la couturière madrilène, le Marché s’impose plus que jamais comme un des plus chatoyants événements de la mode lyonnaise et européenne", s'enthousiasme l'organisateur, Intersoie.

Outre les étoffes de prestige, le Marché décline tous les accessoires mode, et offre une mine d’idées pour la déco. Sans oublier les conseils des plus grands spécialistes, les animations couture, tissage et impression sur soie, les ateliers pour adultes et enfants, et toujours plus de nouveautés et de surprises…

L’univers de…

La naissance d'un fonds d'investissement, "Capital Export" ...

Le salon du commerce international Classe Export s'est déroulé les 23 et 24 novembre 2010 à Lyon, Eurexpo.
Destiné à aider les entreprises (surtout les TPE et PME) dans leur démarche à l'exportation, le salon a fait le point sur le paysage économique et les nouvelles mesures d’aides : avances remboursables, ouverture de capital, crédit d’impôt, assurance prospection, aides régionales, accompagnement par des VIE…

Il a aussi permis de mettre en valeur certaines entreprises de la région Rhône-Alpes, désireuses de "se lancer" à l'international, avec la remise des prix du concours "Exportez vous", organisé par le magazine Classe Export avec différents partenaires publics et privés (lire l'article de LYon-Economie). 
Des dialogues informels Pierre Lellouche, le tout nouveau secrétaire d'Etat chargé de ce secteur du commerce extérieur, a participé au repas "d'affaires", dans lequel des dizaines de chefs d'entreprises ont pu dialoguer de…

Fête des lumières 2010, une bonne opération économique pour le Grand Lyon

Suite à une demande "récurrente" d'informations sur le coût et les retombées économiques et touristiques des illuminations organisées par la Ville de Lyon, celle-ci s'est dotée depuis l'an dernier (voir ici l'article de LYon-Economie) de plusieurs outils d'analyse.  Il en ressort, selon Najat Vallaud Belkacem, l'adjointe au Maire de Lyon chargée des grands évènements, une confirmation de ce qu'on pouvait imaginer : l'impact de la fête des lumières dépasse largement les frontières de la région Rhône-Alpes : depuis plusieurs années, on note une augmentation croissante du tourisme international, avec désormais une quarantaine de tour-opérateurs qui intègrent la fête dans leur catalogue. Des groupes viennent spécialement d'Italie, d'Espagne, de Suisse et d'Allemagne, mais aussi de Chine, de Russie et du Japon !

Le meilleur mois pour le  tourisme à Lyon
L'office du tourisme du Grand Lyon a accueilli durant la fête de 2009 plus de 300…

Immobilier, un baromètre du pouvoir d'achat à Lyon

Efficity a mis au point un baromètre de l'immobilier qui mesure le nombre de m² qu’un particulier peut acquérir avec une mensualité de remboursement de 1.500 € sur 20 ans.  Selon cette méthode, il apparaît que les prix immobiliers ont encore augmenté ces derniers mois à Lyon, mais leur croissance faiblit, laissant présager un retour à la raison pour 2011. Dans le reste de l’agglomération lyonnaise, les prix semblent retrouver leur équilibre et les taux d’intérêt faibles permettent de soutenir le pouvoir d’achat immobilier.
Malgré des taux d’intérêt à leur plus bas niveau historique, le pouvoir d’achat immobilier à Lyon diminue de 0,6% depuis janvier 2010. A Lyon (avec 1500€ sur 20ans), les acquéreurs peuvent désormais acheter 74,5 m², soit 0,5 m² de moins qu’au début 2010. Dans la ville de Lyon, le prix du m² a augmenté de 1% en l’espace d’un mois (entre octobre et novembre). Les biens immobiliers se vendent en moyenne à 2.915€ / m². Les taux d’intérêt, toujours aussi bas, permetten…

Fête des Lumières, un "beau livre" de photos !

Que la lumière soit ! Chaque soir du 8 décembre, depuis plus de 150 ans, les Lyonnais disposent sur leurs fenêtres, en hommage à la Vierge ou tout simplement par tradition, des petites bougies tremblotantes.
Puis ils se retrouvent par milliers, dans les rues d'une ville parée de lumière, jusque dans ses infimes recoins. Moments de lumière devenus Fête des lumières depuis 1999... moments de bonheur pour la ville et ses habitants. La fête, ce sont d'abord les Lyonnais qui en sont les acteurs... A Lyon la lumière est reine, depuis la nuit des temps ! Lyon, cité de toutes les lumières, associées à toutes les fêtes... La petite flamme du lumignon passe le témoin. Entre le passé et l'avenir. Entre l'histoire ancestrale et la maîtrise des techniques les plus pointues en matière d'éclairage, il fallait ne pas tomber dans le piège et se garder de confondre éclairage et lumière. Lyon et son Plan Lumière ne s'y sont pas trompés. Depuis 1999, la démonstration est éblouissante…

Les aides à l'emploi dans les associations vont-t-elles disparaître ?

Le monde associatif est inquiet. Représentant, avec l'ensemble du secteur de l'économie sociale (associations, fondations, coopératives...) près de 10 % de l'emploi en Rhône-Alpes, il voit depuis le début de l'année 2010 ses soutiens diminuer. Dans un communiqué du "Syndicat Asso" (Action des Salariés du Secteur Associatif -voir son site internet ici), il est indiqué que depuis le 1er janvier 2010, l'ensemble des contrats aidés du secteur non-marchand sont regroupés sous le dispositif CAE-CUI, avec une enveloppe d'environ 400 000 contrats potentiels en 2010, financés à 90% du Smic pour un contrat de 26h en moyenne.
Ce dispositif concerne au premier titre les associations et les collectivités territoriales. "Seulement voilà... Dans de nombreuses régions, les salariés embauchés au cours du premier trimestre 2010 ont eu de mauvaises surprises : baisse de l'aide à l'embauche (passage de 90% sur 26h à 80% sur 20h, voire non renouvellement des co…

Le Beaujolais nouveau arrive en Arménie

A l'initiative d'une étudiante arménienne de l'IAE (Institut d'Administration des Entreprises) de Lyon, Lusine Arzumanyan, le Beaujolais Primeur fait pour la première fois son entrée à Erevan en Arménie et sera dégusté le jeudi 18 novembre 2010 lors de la soirée de lancement. Ce projet, mené dans le cadre du programme Jeunes Ambassadeurs de Lyon, renforce le jumelage entre Lyon et la capitale arménienne. L'opération démarre en 2009 : Lusine Arzumanyan est alors étudiante en Master Management International à l'IAE Lyon. Arménienne, elle s'engage dans le programme Jeunes Ambassadeurs de Lyon, coachée par Thierry Bardet, Directeur Audit et organisation du groupe SEB. Son projet ?
Renforcer le dialogue Lyon-Erevan autour du vin, les deux Métropoles jumelées depuis 1992 étant toutes deux terres historiques de vignobles. Avec le soutien de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Villefranche et du Beaujolais, qui se porte garant du projet, elle a envoyé son dos…

Un référendum pour bloquer la réforme des retraites ?

Le très sérieux appel à référendum sur la question des retraites, lancé par le journal Politis, connait en ce moment un regain de succès inattendu. Bien que Nicolas Sarkozy ait promulgué la loi réformant le régime français des retraites dans la nuit du 9 au 10 novembre 2010, les signataires comptent profiter de l'article 11 de la Constitution, révisée en 2008, qui donne le pouvoir de contraindre le Président de la République à proposer un référendum, à condition que ce référendum soit proposé par  1/5 des parlementaires, eux-mêmes soutenus par 1/10 des électeurs, soit 4,4 millions de signatures. Si l’on en croit les sondages, 7 Français sur 10 sont opposés à cette loi. Les opposants pensent donc qu'il ne devrait pas être trop difficile de réunir le nombre de signatures "fatidique".

Le texte de l'appel  (voir ici la liste des premiers signataires) :
"Le 12 octobre, plus de trois millions et demi de nos concitoyens étaient dans la rue pour dire « non » à une réf…

La catastrophe de Fourvière commémorée à Lyon

41 victimes, pour la plupart des pompiers, c'est le bilan de la terrible catastrophe qui a ravagé la  rue Tramassac, au pied de la colline de Fourvière, en 1930 à Lyon. 

Cela s'est passé dans la nuit du 12 au 13 novembre 1930. Vers 0 h 50, un premier glissement de terrain a privé le quartier d'électricité et fait converger sur les lieux de nombreux sauveteurs.
Une heure plus tard, une seconde coulée, plus forte encore, a enseveli 19 pompiers et 4 gardiens de la paix. Enfin, peu avant 3 heures, un ultime effondrement a achevé la destruction du périmètre tragique.  La ville de Lyon a organisé le 13 novembre 2010 une commémoration de ces évènements. Alors qu'une exposition est présentée jusqu'au 20 novembre dans les locaux de la mairie annexe du cinquième arrondissement, des enfants des différentes écoles du quartier, qui ont rencontré le dernier survivant de cette catastrophe, René Alis (il avait sept ans au moment des faits), ont "raconté"  l'évènement e…

Les Illuminations 2010 entrent dans l'ère du numérique

L'adjointe aux grands évènements de la Ville de Lyon, Najat Vallaud Belkacem, aura besoin de trois conférences de presse pour présenter le véritable festival que représente aujourd'hui la Fête des Lumières de Lyon* (une de présentation générale, une sur les animations dans les quartiers et la troisième sur les retombées économiques de la manifestation !).

Car si une place importante est encore réservée aujourd'hui à la tradition (des centaines de milliers de lumignons, vendus au profit d'une association caritative, seront accrochés aux fenêtres le 8 décembre), la fête est aussi devenue symbolique de la modernité économique de la ville.

Des dizaines de créateurs, artistes et techniciens, se répartiront ainsi durant quatre jours les espaces les plus variés et montreront ce qui se fait de mieux aujourd'hui dans le domaine de la lumière. Et parce que l'économie n'est désormais jamais loin de l'art, un grand nombre d'entre eux sera sponsorisé par des ent…

La Tour Rose placée en redressement judiciaire

C'est une information qui fait l'effet d'une bombe mais elle était attendue dans le monde de la restauration lyonnaise : l'hôtel-restaurant de la Tour Rose est de nouveau, selon le site internet de la Tribune de Lyon, en redressement judiciaire. Le restaurant de la rue du Boeuf, qui accueille depuis plusieurs mois les bureaux du club de la presse de Lyon a été placé en redressement judiciaire le 12 octobre, par le tribunal de commerce.  L'hebdomadaire rappelle que ce n'est pas la première fois que l'établissement emblématique du vieux Lyon se retrouve dans cette situation : déjà en en 2005, puis en 2008, il avait fait l'objet d'une procédure similaire.

La SACVL, propriétaire Le propriétaire actuel n'est autre que la Sacvl, une société mixte qui gère les investissements immobiliers de la ville de Lyon et qui se trouve elle même en situation financière "complexe", due au recours il y a quelques années à des crédits "toxiques" (lir…

Un don de trois camions pour les Restaurants du Coeur de Lyon

La société Renault Trucks France, filiale du groupe Volvo, dont le siège national est à St-Priest près de Lyon, vient de faire don de deux camions Midlum et un Master à l'association des Restaurants du coeur. Le constructeur français de poids-lourds a fait don de ces véhicules le jeudi 4 novembre 2010. La remise des clefs officielle des véhicules s’est effectuée au dépôt régional des Restos à l’aéroport de Bron. Le Renault Master était rempli de denrées alimentaires collectées auprès de l’ensemble des employés de Renault Trucks sur son site de Lyon (69).

La 26e campagne d’hiver des Restos du Cœur s’ouvrira officiellement le 29 novembre 2010.  C'est Pierre Garel, président des Restos du Cœur Rhône-Alpes, qui a reçu les clefs des deux Midlum de 12 tonnes et du Master qui participeront activement à la distribution de repas aux plus démunis durant toute la campagne 2010 et au-delà. Une campagne qui débute officiellement le 29 novembre. A cette date, l’antenne du Rhône de l’associatio…