lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Le chômage en Rhône-Alpes est encore en augmentation

mercredi 24 octobre 2012

lyon
La situation de la demande d’emploi en Rhône-Alpes pour le mois septembre 2012 est encore marquée par une augmentation des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A (283 332) :+ 2,2 % (+ 1,6% en France). 
Cette hausse, la plus importante depuis avril 2009, s’explique en partie, selon la Préfecture, par la réintégration de demandeurs d’emploi en fin de contrat ou de mission d’intérim (catégories B ou C) dans leur catégorie d’origine (catégorie A), faute de renouvellement de leur contrat. Ce transfert a provoqué non seulement un gonflement des effectifs de la catégorie A mais parallèlement, un net recul du nombre des personnes inscrites en catégories B et C (- 2,5 %). 

Les jeunes hommes sont plus particulièrement concernés (+4.2%), en lien avec le ralentissement de l’intérim, ainsi que les femmes de 50 ans ou plus (+3.1%). La diminution des offres recueillies par Pôle Emploi (- 9,4 % au cours des trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents) et surtout des offres d’emplois non durables (- 11,9 %) confirme cette évolution. L’augmentation du nombre des demandeurs d’emploi de catégorie A concerne tous les départements. 

Partout, l’aggravation du chômage est sensible, surtout dans l’Ain (+ 2,8 %), la Haute- Savoie (+ 2,5 %), le Rhône, l’Isère (+ 2,4 %) et la Loire (+ 2,1 %). La hausse intervient dans un contexte de repli de l’activité industrielle et du commerce de gros en septembre mais de stabilisation dans les services marchands et le bâtiment avec, toutefois, de fortes disparités entre le second oeuvre marqué par une lente amélioration et le gros oeuvre où l’activité a reculé (Banque de France de Rhône-Alpes). Sur un an, le rythme de progression du nombre des chômeurs sans emploi (catégorie A) s’est intensifié, atteignant 11 % contre +9 % en août. En incluant les demandeurs d’emploi de catégories B et C, la hausse annuelle reste inchangée à 9,3 % 

Sur l’ensemble des 417 824 personnes inscrites fin septembre à Pôle Emploi en catégories ABC, 151 057 avaient une ancienneté supérieure à 1 an (36,2 %). En augmentation mensuelle de 1,7% et annuelle de 13 %, la progression est plus marquée que pour l’ensemble des demandeurs d’emploi.

L’évolution des flux d’entrées et de sorties du chômage est contrastée : · Malgré une très forte augmentation des premières entrées (+ 22,8 %) et, plus modérément, des licenciements économiques (+ 2,7 %) et des fins de contrats à durée déterminée (+ 2 %), le nombre total des inscriptions à Pôle Emploi enregistre un repli de 1,6 % au cours des trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents. Cinq motifs contribuent à cette baisse : les fins de mission d’intérim (- 2 %), les autres licenciements (- 1,1 %), les démissions (- 3,9 %), les reprises d’activité (- 0,7 %) et les autres cas (- 6,9 %). 
En ce qui concerne les sorties du chômage (- 1,4 % au cours des trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents), on retiendra un nouveau recul des reprises d’emploi déclarées (- 2,5 %). La mise en oeuvre dès le mois de novembre des emplois d’avenir ainsi que, dès le début de l’année prochaine, des contrats de génération, apportera des réponses complémentaires aux jeunes et aux seniors, fortement concernés par la dégradation de la conjoncture. 
(communiqué)
------------------------

En ce moment sur nos sites

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -