Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé Sarkozy

Spécial présidentielles 2012 - sondages, résultats, cartes comparatives...

Sondage Ifop après débat : Avantage Hollande

Quelques heures après la fin du débat de l’entre-deux-tours qui a opposé François Hollande à Nicolas Sarkozy, le sondage Ifop-Fiducial pour Europe 1, Paris Match et Public Sénat montre un léger avantage au candidat arrivé en tête au premier tour pris à la suite de ce duel :  La prestation de François Hollande est saluée par 42% des Français qui ont regardé le débat de l’entre-deux-tours entre les deux personnalités qualifiées pour le second tour de l’élection présidentielle. 34% des personnes interrogées mettent en avant celle de Nicolas Sarkozy au cours de la soirée, tandis qu’un quart ne se positionne pas (24%).  Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon ont davantage considéré la prestation du candidat du Parti Socialiste (68%), également appréciée par une majorité relative des électeurs deFrançois Bayrou (32%, contre 30% en faveur de Nicolas Sarkozy).  Les électeurs de Marine Le Pen se prononcent plus de leur côté en faveur du Président sortant (23% pour François Hollande, contre 45% pour…

Quand Najat Vallaud Belkacem sort les gants... de boxe !

La porte parole de François Hollande Najat Vallaud Belkacem n'y est pas allé de main morte ce dimanche 26 février, allant jusqu'à focaliser le débat toute la soirée sur internet et les réseaux sociaux. Un "feu de paille" alimenté par les communiqués courroucés et indignés de nombreux membres du parti présidentiel, députés, conseillers régionaux et même ministres, fondant en défense de Nicolas Sarkozy, qui lui ont reproché entre autres d'abaisser le débat et réclamé "des excuses publiques!".

Le Figaro s'est le premier fait l'écho de l'un de ces communiqués, parlant d'"une succession d'injures plus abominables les unes que les autres" proférées par l'une des porte-parole de François Hollande.
L'objet du débat est un texte publié dans la journée par l'élue lyonnaise,  intitulé"Terrorisme médiatique et grand-banditisme intellectuel: les deux mamelles de la campagne UMP".  : elle y décrit le Président sortan…

Sarkozy en campagne : "le Président a oublié de parler de son bilan"

L'équipe de campagne de François Hollande a réagi aujourd'hui à l'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy, lors d'une interview télévisée sur TF1... "Il a oublié de parler de son bilan", ironise Bruno Le Roux, le porte parole du candidat socialiste. "L'annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy ne nous a rien appris de nouveau. Elle marque la perspective de fin d’un quinquennat néfaste pour la France et les Français. Cette annonce arrive après une période de cent jours, entamée le 7 novembre avec l’annonce du plan d’austérité Fillon et qui restera dans les mémoires comme un concentré des échecs et des errements de la méthode Sarkozy" indique Bruno Le Roux, qui regrette la "stigmatisation, la division, la précipitation, l'agitation et les annonces contradictoires" du désormais candidat de l'UMP  pour un second mandat.  Mise sous tension de la société... Ce qui caractérise le quinquennat du candidat sortant, "c'est la mise …

Photowatt : le collectif "TPAMPS" réagit aux annonces de Nicolas Sarkozy

Le Collectif TPAMPS (pour "Touche Pas à Mon Panneau Solaire") a réagi vertement à l'entrée en campagne du Président de la République, qui s'est rendu comme annoncé (lire ici)à Bourgoindans les locaux de l'entreprise Photowatt, menacée par un plan de restructuration. 
Pour ce collectif, qui a déposé un recours en justice afin de faire indemniser les porteurs de projets (producteurs, installateurs et même fournisseurs) frappés par le décret du 9 décembre 2010,  Nicolas Sarkozy "met en scène le sauvetage de 430 emplois sur les 10 000 emplois que son gouvernement a supprimé dans le photovoltaïque en 2011". Si ils reconnaissent que la proposition d'EDF est "une bonne nouvelle pour les salariés", ils pensent tout de même que cette reprise d'une société "pas assez compétitive" se fait aux frais du contribuable : EDF apartenant à 85% à l'Etat, "il s'agit probablement là d'un renvoi d'ascenseur pour Henri Proglio (…

Nicolas Sarkozy à Eurexpo... pour présenter ses voeux

Les opposants au projet "OL land" de Décines dans le Rhône ont bien l'intention de faire entendre leur voix lors de la visite annoncée  du Président de la République à Lyon-Eurexpo le jeudi 19 janvier. Une rencontre avec "le monde économique local" qui ne compte pas dans la campagne électorale - pour laquelle Nicolas Sarkozy n'est officiellement pas encore candidat - mais qui a pour objectif de "présenter ses voeux"... Dans un communiqué, les opposants au Grand stade demandent, "au nom du combat que nous menons depuis plusieurs années (...) de lui rappeler sa déclaration et son engagement de l'issue du Grenelle de l'environnement"Le Président de la République déclarait en effet le jeudi 25 octobre 2007 devant un parterre de personnalités *: "Ma première pensée va à tous ceux qui ont oeuvré à la réussite de ce Grenelle de l’Environnement qui restera comme un moment important dans la prise de conscience par notre société qu’el…

Un référendum pour bloquer la réforme des retraites ?

Le très sérieux appel à référendum sur la question des retraites, lancé par le journal Politis, connait en ce moment un regain de succès inattendu. Bien que Nicolas Sarkozy ait promulgué la loi réformant le régime français des retraites dans la nuit du 9 au 10 novembre 2010, les signataires comptent profiter de l'article 11 de la Constitution, révisée en 2008, qui donne le pouvoir de contraindre le Président de la République à proposer un référendum, à condition que ce référendum soit proposé par  1/5 des parlementaires, eux-mêmes soutenus par 1/10 des électeurs, soit 4,4 millions de signatures. Si l’on en croit les sondages, 7 Français sur 10 sont opposés à cette loi. Les opposants pensent donc qu'il ne devrait pas être trop difficile de réunir le nombre de signatures "fatidique".

Le texte de l'appel  (voir ici la liste des premiers signataires) :
"Le 12 octobre, plus de trois millions et demi de nos concitoyens étaient dans la rue pour dire « non » à une réf…

Royal, Bayrou, Besancenot, Villepin signent pour Rue89

Mercredi 31 mars, Pierre Haski (directeur de la publication de Rue89) et Augustin Scalbert (journaliste spécialiste des médias) seront entendus par la police judiciaire, le même jour que deux autres journalistes de France3.

L'objet du prétendu délit : avoir donné une information au public, en s'appuyant sur un document, une vidéo donc, montrant le président de la République "au naturel" (pestant contre un technicien, tutoyant les journalistes, etc.) pendant les quelques minutes qui ont précédé une interview télévisée au « 19/20 », sur France3. Rue89 a lancé une pétition de soutien que nous vous invitons à signer ici- De nombreux artistes, hommes et femmes politiques, journalistes, citoyens connus ou inconnus ont déjà signé cet appel "pour que cesse cet étrange climat qui pèse sur l'information depuis quelques années, ponctuées par des interpellations de journalistes, des mises en garde à vue, des perquisitions... Il est temps que cela cesse !"
LYon-Actuali…

Formation : Queyranne répond à Sarkozy

" Les Régions sont prêtes à l’évaluation des résultats de leurs politiques de formation : celle-ci montrera que l’argent public est bien utilisé, notamment pour les jeunes et les demandeurs d’emploi non indemnisés."
C’est la réponse du Président de la région Rhône Alpes Jean Jack Queyranne aux propos de Nicolas Sarkozy. En visite dans la Drôme le mardi 3 mars, le Président de la République a en effet annoncé une nouvelle loi sur la formation professionnelle, pour corriger "les inégalités criantes d'accès et les lacunes inacceptables dans le financement de la formation".

Les régions en première ligne Pour Jean Jack Queyranne, c'est l’adaptation au bassin d’emploi qui fait l’efficacité de la formation professionnelle et qui permet de répondre aux exigences en qualification des entreprises. Face à la crise, il estime que les Régions sont en première ligne puisque la formation professionnelle représente le quart de leur budget.
Mais Nicolas Sarkozy a pointé lors d…

Nicolas et Carla font du ski

Certains l'imaginaient le nez dans les dossiers, préparant sa rencontre avec les syndicats ou son allocution télévisée annoncée pour "éteindre le feu" en Guadeloupe et en Martinique. Il n'en était rien. D'après le Dauphiné Libéré, Nicolas Sarkozy se trouvait encore hier matin, sur le plateau de la Livraz, dans la station très huppée de Megève.
Dix neuf gardes du corps
Arrivé en hélicoptère dans la station du Pays du Mont-Blanc, le Président de la république qui venait d'assister au slalom dames des Championnats du monde de ski alpin de Val d'Isère, a décidé selon le quotidien "de s'octroyer une bulle d'oxygène dans l'un des plus prestigieux hôtels de la station haut-savoyarde... Un véritable hameau, composé de neuf chalets d'alpage antédiluviens et... protégés depuis vendredi soir par une importante escorte". Les journalistes présents ont compté pas moins de 19 gardes du corps, chargés notamment de tenir les médias à l'écart. Ni…

Les Sénateurs s'intéressent au Grand Lyon

La réforme de l'organisation administrative de la France et de ses collectivités locales devait être l'une des lois les plus importantes du mandat de Nicolas Sarkozy. Mais après avoir annoncé des bouleversements, voire une "révolution", il semble que l'on s'achemine finalement vers une simple "réorganisation" administrative pour tenir compte des changements démographiques. Si l'ancien Premier Ministre Edouard Balladur a été chargé de diriger une commission pour la préparer, les parlementaires eux aussi s'intéressent activement à cette loi qui les concerne au premier chef. Nombre d'entre eux pourraient en effet perdre leur poste à la faveur des regroupements de communes, de départements ou de régions.

La dilution des responsabilités entre les villes, le département et le Grand Lyon Intéressé au plus haut point par cette réorganisation administrative, le Président du Sénat Gérard Larcher était le jeudi 12 février à Lyon, accompagné par les m…

Michel Mercier : "Bayrou est bien plus à droite que moi"

Le président du Conseil Général du Rhône Michel Mercier, qui aurait été pressenti par Nicolas Sarkozy pour une entrée au gouvernement, indique aujourd'hui que les accords PS/Modem ne peuvent fonctionner que sur des zones géographiques où il peut y avoir des accords locaux.



Sur ses relations avec le président du MoDem François Bayrou, avec qui il reste proche, Michel Mercier déclare : " François et moi ne sommes pas tout le temps d'accord, mais on se parle tous les jours. Regardez sur mon portable, j'ai des appels échangés avec lui à 10h05, à 9h35, à 9h28 : trois fois ce matin. Il a une posture politique dans une situation précise, ce qui est bien normal, il a une place à jouer. Mais je le connais depuis longtemps et je peux vous dire qu'il est plus à droite que moi !"


Bayrou Royal : "Il n'y a pas de place pour deux dans le même marigot !"
Michel Mercier trouve par ailleurs "utopique" un scénario de rapprochement entre l'aile Royalist…

Appels au dialogue après l'incendie de la mosquée de St-Priest

Après l'incendie criminel de la mosquée de Saint-Priest le 20 décembre dernier, la condamnation est unanime et les appels au dialogue des différentes communautés religieuses se multiplient.
Un millier de personnes se sont réunies dimanche 21 décembre devant la mosquée, en présence du recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, mais aussi du sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb. Le conseil français du culte musulman a appellé les autorités à prendre des mesures pour que les lieux de culte ne soient plus incendiés ni les tombes profanées et à "mener une réflexion urgente sur la sécurisation de ces lieux".
Si le président de la République, Nicolas Sarkozy, a déclaré qu'il s'agit d'unacte honteux "à caractère raciste", l' Evêque de Créteil,Monseigneur Michel Santier a publié un communiqué dans lequel il condamne "cet acte inqualifiable qui porte atteinte à la liberté de conscience et à l’exercice de la liberté de culte, garanties à tous…

Politique Agricole : vers un accord européen ?

La plupart des membres de l'Union Européenne sont maintenant d'accord sur l'urgence et le caractère indispensable de réformer la politique agricole commune : mais tous ne sont pas d'accord sur le sens à donner à cette réforme !
Pour le Président du Conseil régional Rhône-Alpes Jean-Jack QUEYRANNE et Eliane GIRAUD, Conseillère régionale déléguée à l’agriculture, au développement rural et aux parcs naturels régionaux, "il faut constater les limites de l’actuelle PAC et soulever la nécessité de sa réforme".
Selon Jean-Jack QUEYRANNE, "la PAC actuelle pénalise depuis trop longtemps la diversité des exploitations et est favorable à une agriculture intensive et non respectueuse de l’environnement". Les aides ne sont pas équitables
"En Rhône-Alpes par exemple, avec 10% des exploitations françaises, la région n’a reçu ces dernières années que 5% du total des moyens financiers de la PAC et 50% des exploitations ne perçoivent aucune aide" a ajouté le Pr…

Nicolas Sarkozy, "souverain" de la zone Euro ?

C'est la télévision Canal plus qui l'annonce ; le Président de la République aurait du mal à envisager de laisser au mois de janvier la présidence tournante de l'Europe, décidément très courte, à la Tchéquie du très libéral Vaclav Klaus.



Nicolas Sarkozy s'était préparé depuis longtemps à l'exercice (voir "la France piaffe d'impatience"), mais s'il savait que le mandat serait très court, la crise financière est venue bousculer ses projets pour l'Europe.  Qu'à celà ne tienne, il pourrait reprendre à son compte une idée défendue par le socialiste espagnol José Luis Zapatero, la création d'une présidence de la zone Euro, une sorte de pendant politique à la banque centrale européenne. 
Le retour du politique  En visite à Annecy le 23 octobre, le président de la République a d'ailleurs annoncé la création d'un "fonds souverain", commeen ont la plupart des pays exportateurs de matières premières (pétrole, cuivre, nickel...). Ces…

Quand N. Sarkozy et C. Bruni faisaient la fortune de Crésus

Patrick Odin, fondateur d'une enseigne lyonnaise spécialisée dans l'achat-vente de seconde main de montres et bijoux haut de gamme n'en est toujours pas revenu. 





En se positionnant début 2008 sur l'expression "montre Sarkozy"avec le référencement payant, se référant au cadeau offert par Carla Bruni au Président, une montre Patek Philippe, il a réussi une opération décalée qui a permis à sa société, Cresus, d'engranger deux millions de pages vues et 18000 clics sur ses annonces en moins de trois jours !
Patek Philippe
Les responsables de CyberCité, un spécialiste du référencement sur internet,  ne sont pas étonnés de cet "effet buzz". Présents au salon RSI (Rencontres sur les Systèmes d'Information) à Lyon en début de semaine, les animateurs de de cette société ont pris en charge la stratégie de référencement du site Cresus.fr. En apportant leur expertise avec dans un premier temps un travail sur des mots clés "génériques" s'adapta…