Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé cinéma

Festival Lumière du Grand Lyon : les grandes idées qui ont révolutionné le cinéma

Du kinétoscope aux images de synthèse, des dream palaces aux multiplexes, l’histoire du cinéma est jalonnée d’inventions majeures et de mouvements créatifs. Superbement illustré, cet ouvrage présente les 100 grandes idées qui ont révolutionné le cinéma, depuis ses origines dans les usines des frères Lumière à Lyon jusqu'à ses plus récentes mutations, dans le monde entier :
À travers l’histoire de ces idées révolutionnaires, c’est celle du cinéma elle-même que retrace ce livre destiné à tous les amoureux du 7e art.
Biographie de l'auteur Critique de cinéma pour Radio Times et l'Oxford Times, ainsi que pour la revue de cinéma Empire, la BBC et le Guardian. David Parkinson a écrit plusieurs livres, dont Une histoire du cinéma (Thames & Hudson) et Le Rough Guide to Musicals film (Dorley Kindersley).
On trouvera dans ce beau livre richement illustré : • histoire et courants : la lanterne magique, Hollywood, la censure, la Nouvelle Vague, le Troisième cinéma… • formats et techni…

Crowfunding : les lyonnais de Cocottesminute productions lancent un appel sur KissKissBankBank

cocottesminute productions lance un appel à contribution sur KissKissBankBank pour son documentaire « Tigran », réalisé par Adrien Rivollier. Ce documentaire consacré au pianiste de Jazz Tigran Hamasyan, sera diffusé en télévision (Mezzo) et en avant-première dans le cadre de Jazz à Vienne fait son cinéma (24 juin 2014). Synopsis : C'est l'histoire d'une obsession. Une obsession qu'un jeune homme a pour la musique. Celle d'en jouer, d'en fabriquer constamment, partout. Tigran Hamasyan, produit un jazz ovni qui fascine les plus grands et dérange les puristes. Le réalisateur orchestre des allers retours entre son Arménie natale et cet Occident d'adoption, entre le rock métal et la musique traditionnelle arménienne, entre Thelonious Monk et Rachmaninov, entre le silence des montagnes du Caucase et le vacarme des rues de Los Angeles… Car la musique de Tigran, c'est tout cela à la fois.
Notre ligne éditoriale ouverte sur tous les sujets de société nationaux et …

Une biographie de Georges Lautner (avec Wikipedia)

C'était l'un des plus grands réalisateurs du cinéma populaire français. Georges Lautner s'est éteint à l'âge de 87 ans des suites d'une "longue maladie" le 22 novembre 2013 à Paris.
Georges Lautner avait notamment réalisé le film culte "les Tontons flingueurs", ou encore "le Professionnel", avec Jean-Paul Belmondo.  En 60 ans de carrière, Georges Lautner a réalisé des mises en scène (et "ciselé" avec son ami Michel Audiard des dialogues qui resteront leur marque de fabrique)  pour les plus grands acteurs du cinéma français : Bernard Blier, Alain Delon, Lino Ventura, Jean Yanne, Jean Lefebvre, Mireille Darc...et même plus récemment Patrick Bruel dans une adaptation très réussie du roman "La maison assassinée".
Fils d'un joaillier et d'une comédienne, Renée Saint-Cyr, Georges Lautner est né à Nice en 1926 .  Grâce à la carrière de sa mère, il découvre le cinéma et fréquente les salles obscures, mais cette pério…

Sortie de "La Marche" : Jamel Debbouze assure le show

Insolite : interviewé par BFM à l'occasion de la sortie du film "La Marche" de Nabil Ben Yadir (lire sur LYFtv-Lyon)  Jamel Debbouze assure le showet improvise un rap... Accompagné de l'acteur Olivier Gourmet, qui joue le rôle du "curé des Minguettes"Christian Delorme dans le film, Jamel  ne s'est pas départi de son humour habituel...  Le film, très bien reçu par la critique malgré son parti-pris de romancer très librement la véritable histoire des "marcheurs contre le racisme" de 1983, sort en salles le 27 novembre 2013....

Le film la marche (des beurs) nous raconte des histoires !

Le film la marche suscite la polémique - et c'est tant mieux ! Présentée en avant-première à Lyon devant un public de lycéens ce mardi 5 novembre 2013, cette "libre adaptation" de faits réels est largement romancée, ce qui permet d'éviter la lourdeur d'un documentaire... Le film; très réussi, évite les écueils... Il suscite l'émotion, provoque le rire parfois avec les interventions d'un Jamel Debbouze tout en contradictions, s'interroge aussi sans concessions sur l'utilité de ce long périple à travers la France, qui aurait pu à tout moment dégénérer ! Formé par la rencontre improbable d'un prêtre, d'un fromager-chauffeur de camion, de jeunes issus de l'immigration jamais sortis de leur quartier, de personnes en rupture avec la société... la marche raconte autant de parcours différents qui donnent au final une multiplicité de points de vue sur cette histoire, traduite aujourd'hui par la volonté de chacun de raconter sa vision...
Si …

Festival Lumière 2013 : Une soirée d'ouverture inspirée, joyeuse et festive (avec Euronews et l'Institut Lumière)

Des vagues d'émotions, des trombes d'applaudissements et des surprises pour la soirée d'ouverture du Festival Lumière 2013 à la Halle Tony Garnier... Quentin Tarantino ayant appris à la dernière minute que le festival ouvrait avec un hommage à Jean-Paul Belmondo, a tenu à avancer la date de son arrivée pour être présent dès cette soirée . Le public manifeste son appréciation avec bruit et agitation.

Touchant, touché, émouvant, ému, mais aussi et surtout terriblement beau et heureux de manifester sa joie, c'est un Jean-Paul Belmondo habité par un sourire toujours aussi magique que le public lyonnais a pu accueillir hier soir. Le délégué généralThierry Frémaux a pris la parole à 19H45 devant une salle comble et attentive. L'ambiance est devenue électrique à l'arrivée des premiers invités, annoncés au fur et à mesure, et venant s'installer sous des applaudissements nourris. Parmi eux, les habitués du festival, les vieux amis, tels les réalisateurs Jerry Schatzb…

Cinéma : une mine de chefs d'oeuvre mise à jour par un journaliste anglais...

L'édition de ce beau livre, "Les plus grands films que vous ne verrez jamais" ne pouvait pas mieux tomber, à quelques jours  du festival Lumière  organisé par le  Grand Lyon sur les terres des inventeurs ducinématographe
A mi chemin entre l'Art et l'industrie, le cinéma a connu des ratés... Des auteurs, et non des moindres, comme par exemple Steven Spielberg ou Salvador Dali, n'ont jamais pu aller au bout de leur projet, faute de financement, par manque de matériel, à cause du décès d'un acteur, de disputes entre les producteurs ou quelquefois même pour des raisons politiques ! Ce livre passionnant, écrit par le journaliste Simon Braund, part à la recherche de films sur lesquels ont travaillé les plus grands, réalisateurs, acteurs ou encore scénaristes, des projets souvent mégalo qui n’ont pourtant jamais vu le jour !  D'un Return from St. Helena (Retour de St- Hélène) de Charlie Chaplin à The Lady from Shanghai de Wong Kar-wai, en passant par L’Enfer

Festival Lumière du Grand Lyon : Le "Lumière Awards 2013 pour... Quentin Tarentino !

C’est le cinéaste Quentin Tarantino qui recevra le 5e Prix Lumière lors du festival Lumière, qui se déroulera à Lyon et dans le Grand Lyon du lundi 14 au dimanche 20 octobre 2013. Il succèdera à Clint Eastwood, Milos Forman, Gérard Depardieu et Ken Loach.   Décerné par Bertrand Tavernier, Thierry Frémaux et l’équipe de l’Institut Lumière, le Prix Lumière est attribué à Quentin Tarantino pour l’ensemble de sa carrière, pour sa cinéphilie irradiante, pour les hommages rendus à l’intérieur même ses films à la toute la mythologie du septième art (cinéastes, actrices, acteurs, musiciens, etc.), et la façon dont il dit tout le temps : « VIVE LE CINEMA ! ». Agé de 50 ans, auteur de huit longs métrages, d’une quinzaine de scénario, d’épisodes télé et vainqueur de la Palme d’or à Cannes pour Pulp Fiction en 1994, Quentin Tarantino est réalisateur, scénariste, producteur et acteur. Toute son œuvre n’a cessé de rassembler le public et la critique : Reservoir Dogs, Pulp Fiction, Jackie Brown, Kil…

Cannes 2013 : un palmarès dans l'air du temps

Le  jury du 66ème festival de Cannes a rendu un palmarès "courageux" et "audacieux" selon les qualificatifs les plus utilisés par les critiques aujourd'hui.  Deux films français se voient récompensés par le jury présidé par Steven Spielberg : "la vie d'Adèle", d'Abdellatif Kechiche, que les festivaliers avaient déjà plébiscité. Le prix d'interprétation échappe donc aux deux actrices de ce film qui traite de l'homosexualité féminine mais il est attribué à une autre française, déjà remarquée dans The Artist, Bérénice Bejo, qui joue cette fois un rôle de divorcée dans Le Passé d'Asghar Farhadi.  Les autres prix sont attribués à Bruce Dern, second rôle dans Nebraska d'Alexander Payne. Les frères Cohen se voient attribuer Le Grand Prix pour Inside Lewin Davis . Le Prix du Juryest attribué cette année à Tel père, tel fils du réalisateur japonais Kore-Eda Hirokazu. Un film bouleversant dont l'histoire relate la vie pas tranquille …

Entretien : Roman Polanski présente à Cannes "La Vénus à la fourrure" avant de mettre en chantier un film sur l'Affaire Dreyfus

Le Festival de Cannes est le plus grand événement cinématographique au monde. Sa vocation est de révéler et mettre en valeur des œuvres pour servir l'évolution du cinéma et favoriser le développement de l'industrie du film à l'international. Le réalisateur franco-polonais Roman Polanski est né le 18 août 1933 à Paris. Il présentait cette année à Cannes son dernier opus, la Vénus de fourrure, réalisé dans des conditions particulières après son assignation à résidence en Suisse qui avait défrayé la chronique. Comédien dans certains de ses propres films, ce surdoué a connu une vie extraordinaire (voir sa biographie "entre deux mondes") et réalisé de nombreux films sur des thèmes particulièrement divers. Si son préféré reste "Le Pianiste" (lire l'entretien ci-dessous), d'autres comme Cul de sac, Le Bal des vampires, Rosemary's Baby, Chinatown,  Tess ou encore Oliver Twist et The Ghost Writer et Carnage marquent son véritable éclectisme.
Pourquoi …

Deux films de Rhône-Alpes Cinéma en compétition au Festival de Cannes 2013

Deux films coproduits par Rhône-Alpes Cinéma seront présentés en compétition au Festival de Cannes au mois de mai  : "Michael Kohlhaas" de Arnaud des Pallières avec Mads Mikkelsen (Prix d'interprétation l'an dernier avec "La chasse") sera présenté en compétition en Sélection Officielle. Le film est adapté d'une nouvelle d'Heinrick Von Kleist. Au 16ème siècle, un prospère marchand de chevaux mène une vie familiale aisée et heureuse. Victime d'une injustice, cet homme pieux et intègre lève une armée et met les villes à sac pour rétablir son droit. Le tournage s’est déroulé dans l'Ain et dans la Drôme à l'automne 2011 ainsi qu'en Languedoc et en Allemagne. Produit par Les films d'ici et distribué par les Films du Losange, il sortira le 3 juillet 2013.  "Grand Central", deuxième long-métrage de Rébecca Zlotowski avec Tahar Rahim, Léa Seydoux, Olivier Gourmet, sera en compétition dans la section "Un certain Regard&quo…

Villeurbanne : les professionnels du cinéma réunis au pôle Pixel

Suite à une demande de la Région Rhône-Alpes, le Pôle PIXEL de Villeurbanne a réuni le 27 novembre plus de 250 professionnels du cinéma et de l’audiovisuel - producteurs, réalisateurs, exploitants, diffuseurs -  "pour faire le point, en cette période d’incertitude". Depuis 2005, la Région a rénové et renforcé sa politique cinéma et audiovisuel, en multipliant par 5 son budget. Avec plus de 5 millions d'Euros investis chaque année dans la création et la production, 220 films coproduits en 20 ans par Rhône-Alpes cinéma, le pôle de compétitivité Imaginove qui réunit plus de 200 entreprises, 300 salles de cinéma dont près de la moitié classées art et essai, 27 circuits de cinéma itinérant, ou encore 28 festivals soutenus, Rhône-Alpes est une des premières régions d’Europe pour la création et la production d’oeuvres et l’une des plus dynamiques sur le plan de la diffusion et de l’exploitation cinématographique
Des retombées économiques importantes Le système  de financement …

Ken Loach, Prix du Festival Lumière 2012 du Grand Lyon

C’est le cinéaste anglais Ken Loach qui recevra le 4e Prix Lumière lors du festival Lumière qui se déroulera à Lyon et dans le Grand Lyon du 15 au 21 octobre 2012. Il succèdera à Clint Eastwood, Milos Forman et Gérard Depardieu.  Le prix est attribué à Ken Loach« pour l’ensemble de son œuvre, pour son regard personnel sur la société industrielle et pour sa contribution à l’histoire du cinéma anglais, européen et mondial (et aussi parce qu’il aime le foot !). »Bertrand Tavernier, président de l’Institut Lumière : « J’ai connu Ken Loach dès Poor Cow, Kes ou Family Life dont j’étais l’attaché de presse. Le Prix Lumière est d’abord une manière de célébrer une œuvre magnifique qui compte de très nombreuses réussites. Mais il est aussi l’expression de notre gratitude envers un homme qui resta fidèle à ses idéaux quand les reniements s’arboraient sur les vestons comme des décorations. Un homme qui s’oppose au cynisme et au libéralisme, qui soutient les laissés-pour-compte et les oubliés. Hér…

Cannes 2012 : un soupçon de Rhône-Alpes dans la sélection

Trois films coproduits par Rhône-Alpes Cinéma seront présentés à l’occasion du 65ème Festival de Cannes.   "Confession d'un enfant du siècle", long métrage En compétition dans la sélection "Un Certain Regard" Réalisé par Sylvie VERHEYDE, avec Charlotte GAINSBOURG et Peter DOHERTY Ce film très librement inspiré du roman d’Alfred de Musset a été tourné à Bourg-en-Bresse, en Ile-de-France et en Allemagne.   "Les Invisibles", un film documentaire "Hors compétition", est présenté en séance spéciale de la Sélection Officielle. Réalisé par Sébastien LIFSHITZ ,ce film est en mixage actuellement chez Pilon sur le Pôle Pixel à Villeurbanne.   Le troisième film, "Alyah", est un long métrage Sélection de la "Quinzaine des Réalisateurs".  Premier film de Elie WAJEMAN avec Pio MARMAÏ, Adèle HAENEL et Cédric KAHN, il a été tourné en août 2011 à Lyon, ainsi qu’à Paris et Tel Aviv.
« Avec trois films présents à Cannes, Rhône-Alpes partici…

Cannes 2010, le carnet d'un festivalier

Le lyonnais Youssef Naili a eu la chance d'être accrédité pour le  festival de Cannes, qu'il a suivi de bout en bout. Il a accepté de livrer aux lecteurs de LYFtv-Lyon ses impressions sur ce lieu de rendez-vous incontournable des passionnés du cinéma :
Cérémonie d’ouverture…
Le 63ème festival de Cannes s’est ouvert mercredi 12 mai à 19h avec le film de Ridley Scott : Robin des bois.  Tim Burton, président du jury, est enfin récompensé par ses pairs, il paraît heureux de porter ce rôle.
Du beau monde était présent lors de cette soirée, notamment l’équipe du film d’ouverture Cate Blanchett et Russell Crowe, la maîtresse de cérémonie Kristin Scott Thomas, les ambassadrices de l’Oréal Eva Longoria et l’indienne Aishwarya Rai, les membres du jury Kate Beckinsale et Benicio Del Toro. 
Kristin Scott Thomas ouvre le festival en déclarant : « Vous allez aimer certains films, en détester d’autres, mais vous les respecterez tous ».
Sélection officielle…
Les montées des marches se succèdent…