Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé collomb

Déchets : Lyon Métropole réorganise la collecte

La Métropole de Lyon assure sur l’ensemble du territoire la collecte des ordures ménagères (bacs gris) et la collecte sélective (bacs verts).
Adopté par un vote lors du Conseil communautaire du 10 novembre 2016, le nouveau marché de collecte se traduit par une réorganisation du ramassage sur le territoire métropolitain :
La société PIZZORNO collectera Lyon (3e), Lyon (6e), Lyon (8e), Bron, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin.
La société SUEZ collectera Lyon (1 er), Lyon (2 e), Lyon (4 e) et Lyon (7 e)
La société NICOLLIN collectera Lyon (5e), Lyon (9e) et Tassin-la-Demi-Lune
La régie directe de la Métropole de Lyon collectera toutes les autres communes
La flotte des bennes à ordures ménagères des prestataires et de la Métropole comprendra progressivement en majeure partie des véhicules roulant au Gaz Naturel de Ville marquant ainsi la volonté forte de s’inscrire dans une démarche vertueuse.
Ce marché comprend :
─ la collecte sélective en porte à porte des recyclables (journaux et emballages …

Gérard Collomb au Japon : retour sur un déplacement officiel

Gérard Collomb, Sénateur-Maire et Président de la Métropole de Lyon a conduit une délégation comprenant élus, universitaires, chefs d’entreprises au Japon du 30 septembre au 7 octobre dernier.

Au programme de ce déplacement de nombreuses rencontres officielles et des rendez-vous autour de 3 thématiques principales : l’innovation et Lyon French Tech, Cité de la Gastronomie, Tourisme et Culture, le développement international de l’Université de Lyon. Plusieurs rencontres avec les dirigeants des principales entreprises japonaises présentes en région lyonnaise se sont également tenues.
INNOVATION ET LYON FRENCH TECH. Le déplacement fut l’occasion de renforcer les relations entre Lyon et le Japon en matière d’innovation :
Ainsi le TUBA (Tube à expérimentations urbaines) et le consortium japonais Knowledge Capital ont signé un accord de collaboration bilatérale en présence de certains partenaires du TUBA (GRDF, ENEDIS et VEOLIA), de la directrice du TUBA, Léthicia Rancurel et de Kar…

Les vice présidents du Grand Lyon élus le 23 avril 2014

Le Président du Grand Lyon, Gérard Collomb, élu le 16 avril dernier par le conseil communautaire, dirige l'exécutif communautaire (aussi appelé Bureau), qui comprendra pour ce nouveau mandat 31 élus. Aujourd'hui, ce sont ainsi 25 vice-présidents et 6 conseillers délégués qui ont été élus. 
A) LES VICE-PRESIDENTS :  - 1er vice-président : David KIMELFELD   - 2ème vice-président : Michèle VULLIEN   - 3ème vice-président : Jean-Paul BRET   - 4ème vice-président : Jean-Luc DA PASSANO   - 5ème vice-président : Annie GUILLEMOT   - 6ème vice-président : Pierre ABADIE   - 7ème vice-président : Myriam PICOT   - 8ème vice-président : Michel LE FAOU   - 9ème vice-président : Thierry PHILIP   - 10ème vice-président : Hélène GEOFFROY   - 11ème vice-président : Alain GALLIANO   - 12ème vice-président : Martial PASSI   - 13ème vice-président : Karine DOGNIN-SAUZE   - …

Le discours de Gérard Collomb, réélu président du Grand Lyon le 16 avril 2014

Gérard Collomb a été réélu Président du Grand Lyon le mercredi 16 avril 2014, dès le premier tour. Rappel des résultats : M. Collomb a obtenu 92 voix au 1er tour, soit 10 de mieux que la majorité absolue, contre 58 à François-Noël Buffet, sénateur-maire UMP d'Oullins, 2 à Christophe Boudot candidat du Front national et une à Jean-Paul Bret, maire PS de Villeurbanne qui n'était pas candidat. Il y a eu 9 bulletins nuls. Nous vous proposons ici l'intégralité du discours-programme du nouveau Président du Grand Lyon pour les six prochaines années, qui aura la lourde charge de mettre en place la création de la nouvelle Métropole.


"Mesdames et Messieurs les Conseillers communautaires, Mes chers collègues, Mesdames et Messieurs,
C’est pour moi une très grande joie et un très grand honneur de présider de nouveau cette assemblée. Et je voudrais d’abord vous dire toute mon émotion en ce moment si particulier où nous allons passer de notre communauté urbaine à la métropole. Nous s…

Lyon 1er, Rillieux, Décines... le Grand Stade de l''OL à l'origine des déboires de Gérard Collomb ?

Le grand stade, voulu par Jean Michel Aulas et imposé envers et contre tous  par le Sénateur, Maire et Président du Grand Lyon Gérard Collomb, est en passe de devenir le caillou dans la chaussure capable de le faire trébucher dès le début de son troisième mandat, au moment où s'ouvrent les négociations pour la présidence du Grand Lyon. Certains observateurs rappellent que le sujet de l"OL Land", le fameux stade des Lumières, officiellement financé par des fonds privés mais garanti par les institutions,a déjà été l'un des thèmes récurrents de la campagne des cantonales à  Meyzieu en 2011. Un canton perdu par les socialistes qui ont ainsi manqué de peu la présidence du Conseil général du Rhône. Usant  de son talent de négociateur, Gérard Collomb avait alors passé un accord en coulisse avec le président centriste du Conseil Général, Michel Mercier, accord qui incluait la division du département du Rhône en deux pôles, l'un rural avec une multitude de petites commune…

Municipales à Lyon : Gérard Collomb annonce un accord avec les écologistes

Les listes Inspirez Lyon (EE-LV) animées par Etienne Tête et Emeline Baume auraient rejoint les listes Evidemment Lyon de Gérard COLLOMB. C'est ce qu'indique le Maire sortant dans un communiqué: "A l’issue du premier tour des élections municipales, marqué au niveau national comme au niveau local par une percée du Front national, les listes Evidemment Lyon avec Gérard COLLOMB et les listes Inspirez Lyon avec les écologistes ont souhaité s’unir pour le second tour.  Cette fusion de ces listes s’inscrit dans la dynamique de rassemblement à laquelle Gérard COLLOMB a appelé le soir du premier tour. 17 colistiers issus des listes Inspirez Lyon intègrent ainsi les 221 candidats des listes Evidemment Lyon".  

Vidéo AFP : Gérard Collomb brigue un troisième mandat à Lyon

Elections municipales de mars 2014 : Gérard Collomb a officiellement lancé vendredi sa campagne pour un troisième mandat. Le Sénateur, Maire, président du Grand Lyon et de différentes institutions (Hospices Civils de Lyon...), verra, s'il est élu, son pouvoir encore plus élargi, puisqu'il bénéficiera alors du rapprochement avec le département du Rhône dont une partie sera désormais intégrée au Pôle métropolitain,  Une élection plus complexe que les précédentes Pour convaincre, les électeurs, Gérard Collomb compte sur son bilan, reconnu jusque dans les plus hautes sphères de l'Etat :  il s'est en effet vu cité en exemple pour son pragmatisme lors de la conférence de presse du Président Hollande.  La liste présentée aura pour titre "Evidemment Lyon" . Elle réunira des anciens élus, "fiers" du bilan des deux premiers mandats, qui ont selon lui permis à la  ville d'être "plus forte économiquement, plus solide et plus écologique." Mais on no…

Municipales 2014 à Lyon : Gérard Collomb soutenu par des "Acteurs de la Ville"

Un prix Goncourt, deux figures de la culture, une ancienne bâtonnière du Barreau de Lyon, un chef étoilé et des patrons font partie du comité de soutien de Gérard Collomb pour les prochaines municipales.Vincent Carry, directeur des Nuits Sonores, ne sera pas candidat sur la liste du maire sortant, mais il a pris la tête de ce comité, où l'on trouve aussi les noms connus de l'entrepreneur  Bruno Bonnell deSerge Dorny (Opéra de Lyon), du chef étoilé Christian Têtedoie, ou encore du prix Goncourt 2012 Alexis Jenni... L'organisation s'appelle "Acteurs de la Ville" et a "la volonté d'apporter une contribution de la société civile à la candidature" pour un troisième mandat du Sénateur Maire et Président du Grand Lyon .  

MIPIM : une construction de 92000m2 annoncée à la Part Dieu

Olivier de la Roussière, Président de Vinci Immobilier et Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon et Président du Grand Lyon ont dévoilé au MIPIM de Cannes les premières images du TWO LYON, un projet exceptionnel de 92 000 m² au coeur de Lyon Part- Dieu. 
Le projet TWO LYON a été conçu pour VINCI Immobilier par DPA - Dominique Perrault Architecture - en collaboration avec les équipes du Grand Lyon, et les partenaires du projet Gare Ouverte. Intégré à la gare de Lyon Part-Dieu, cet ensemble immobilier IGH (Immeuble de Grande Hauteur) regroupera dans un projet mixte inédit, deux enseignes hôtelières 4* business pour plus de 460 chambres au total, une tour de bureaux de 170 m de haut et de 62 000 m² et une galerie commerciale reliée à celle de la nouvelle Gare. Gérard Collomb a précisé : « La taille de ce projet classe TWO LYON parmi les plus grands projets tertiaires actuellement en cours en France voire en Europe. Nous sommes heureux que ce projet se réalise à Lyon, au coeur du quartier …

Vidéo : les voeux à la presse du Maire de Lyon Gérard Collomb

A quatre mois des élections présidentielles, le Maire de Lyon et Président du Grand Lyon, Gérard Collomb, a prononcé devant la presse des voeux très politiques.  Erigeant l'organisation de la communauté urbaine en modèle et réclamant une nouvelle phase de décentralisation, il a demandé au futur gouvernement issu de urnes  de  permettre aux collectivités françaises de faire jeu égal avec leurs homologues européennes...
"Aujourd’hui l’innovation naît à la base, dans les territoires, par la coopération entre équipes universitaires, équipes de recherche et industries. C’est parce qu’ils ont développé ce type d’écosystèmes dans les Länder que nos amis allemands ont accru leur compétitivité. C’est ce système qui, dans les années 80, a fait surgir la Silicon Valley" a indiqué Gérard Collomb, qui se verrait bien jouer un rôle national si le candidat qu'il soutient pour les prochaines présidentielles, François Hollande, était élu en mai 2012.

"Parce que ce nouveau modèle a…

François Hollande à Lyon : la visite du merle... moqueur

"Faute de grives... on mange des merles" : On pouvait attendre un commentaire plus enthousiaste de la part du sénateur socialiste de la Drôme Jean Besson. Il est vrai que ce "Strauskahnien" convaincu a encore beaucoup de mal à faire le deuil de la candidature de son poulain pour les Présidentielles de 2012...
Rallié récemment à la candidature de François Hollande, le tout nouveau président (par intérim) du Comité Régional du Tourisme semble plus préoccupé par son I-phone que par le discours de son nouveau mentor, invité à Lyon ce jeudi 30 juin par Gérard Collomb.  Une forêt de micros, les télévisions nationales et même une équipe de documentaristes au long cours (ils rêvent d'accompagner le candidat jusqu'à son entrée à l'Elysée en 2012) attendent l'ancien secrétaire national du Parti Socialiste à sa descente du tramway. Gérard Collomb a décidé delui faire visiter le quartier lourd de symboles de la Confluence. Ce quartier, "c'est l'alli…

Grand Stade OL land: Dominique Perben annonce la signature de la DIG

L'ancien ministre et candidat (UMP) à la Mairie de Lyon Dominique Perben, s'est réjoui le 17 mai 2011 du déblocage de la situation concernant la Déclaration d'Intérêt Général du Grand Stade. "Le lancement des enquêtes publiques par le président du Grand Lyon ainsi que les nouveaux éléments récemment transmis à Chantal Jouanno, semblent désormais de nature à permettre la publication dans les jours prochains de la déclaration d'intérêt général" annonce le député du Rhône, qui "se réjouit du déblocage de cette situation par le Gouvernement" .  A noter que Dominique Perben se range aux arguments de Gérard Collomb  en déclarant que "sans cette déclaration d’intérêt général, l’UEFA aurait sans doute écarté définitivement le Grand Lyon de l’Euro 2016 de football engendrant de fait une image désastreuse pour le football lyonnais et pour le rayonnement de la ville".
Les nombreux recours ne sont pas écartés Cependant, Dominique Perben persiste à penser …

"Affaire DSK" : la réaction de Gérard Collomb

La "twittosphère" s'est emballée dimanche 15 mai après l'annonce de l'arrestation à New York de Dominique Strauss Kahn, alors qu'il s'apprêtait à prendre un avion pour la France. La Maire de Lyon, Gérard Collomb, fervent supporter de la candidature du Directeur Général du FMI à la Présidence de la République (il avait déclaré qu'il serait lui-même candidat "si DSK n'y va pas"), a réagi  dans l'après midi, par un communiqué sibyllin  : "Comme tous les Français, j'ai appris avec stupéfaction les accusations portées contre Dominique Strauss-Kahn. Ces accusations qu'il récuse paraissent tellement irréelles qu'il convient d'attendre d'en savoir plus. Comme tout le monde, Dominique Strauss-Kahn a le droit à la présomption d'innocence. "
D'autres Strauss-kahniens, comme le conseiller socialiste du 7ème arrondissement Romain Blachier, n'ont pas pris les mêmes précautions, allant même jusqu'à anno…

Un "bouchon lyonnais" temporaire dans la cour de l'Hôtel de Ville

Le site LYonResto.com annonce "l'Evénement populaire et gastronomique qui manquait à Lyon" :  Gérard Collomb a inauguré vendredi  "le Comptoir de l'Hôtel de ville".
"Au coeur de la cour d'honneur, cet espace restauration ouvert à tous et éphémère proposera ce week-end le Brunch des Gones, exercice culinaire autour du mâchon lyonnais, revisité par les chefs des Toques Blanches.  Tartines d'andouillettes, feuilletés d'escargots, brochettes boudin pommes, gratons lyonnais aux tomates confites et glace au saint marcellin ou à la praline seront de la partie".
Le poisson étant aussi une spécialité lyonnaise, les traditionnelles quenelles de Brochet seront présentées en verrine dans cetteterrasse aménagée pour 150 convives, ouverte sur les salons de l'Hôtel de Ville transformé pour l'occasion en vaste bouchon lyonnais... 
Les touristes gastronomes sont bien entendu invités à se rendre à ce  "Comptoir de l'Hôtel de Ville " po…

Cantonales : le Rhône peut basculer "au 3ème tour", selon Gérard Collomb

 Gérard Collomb, le sénateur maire PS de Lyon, veut encore croire à un retournement au "troisième tour" des élections cantonales, c'est à dire au moment de l'élection du Président de l'assemblée départementale, prévue le  jeudi 31 mars 2011. Même si aucun chiffre ne semble lui donner raison, le Maire de Lyon, qui a tendance à s'approprier la victoire au second tour de ses alliés écologistes (voir le détail sut LYon-Politique.fr), répétait à qui voulait l'entendre, au soir du second tour dans les salons de la Préfecture, "qu'il peut encore y avoir des surprises". 
Pour preuve, il rappelle que rien n'est jamais joué d'avance et qu'en 2001 il a été élu à la présidence du Grand Lyon avec une minorité d'élus de gauche. Il avait alors négocié des vice-présidences et un "plan de mandat" avec des maires sans étiquettes des communes rurales. L'expérience pourrait-t-elle se renouveler au département ? Il est vrai que tout es…

Cantonales à Lyon : le Grand stade fait trébucher la gauche...

Deux jours après le premier tour des élections cantonales, les langues se délient à Lyon pour commenter des résultats assez inattendus... Du côté des opposants à l'OL land, il n'y a pas de doute : le soutien indéfectible de Gérard Collomb au "méga projet" (pour ne pas dire projet mégalo) de Jean Michel Aulas explique en grande partie l'élimination au premier tour de la conseillère générale sortante de Meyzieu, la socialiste Odette Garbrecht.
Dans une élection qui semblait assurée, étant donné le contexte national et international, il n'y a pas beaucoup d'autre "lecture" possible de ces résultats que celle de l'association "Les Gones pour Gerland", opposés à la construction du Grand stade à Décines, qui pavoisent : "Point n'est besoin de sondages ni de questions orientées… le Parti du Stade (P$) à Meyzieu vient d'avoir enfin le sondage grandeur nature (...) Nous appelons tous les Lyonnais à se mobiliser... pour faire éc…

Le décès de Guylaine Gouzou-Testud

L'élue écologiste Guylaine Gouzou-Testud n'a pas survécu a l'attaque dont elle a été victime à la fin de l'année 2010. Le Maire de Lyon, Gérard Collomb, qui avait déjà marqué son émotion lors des voeux à la presse le 18 janvier dernier, alors qu'elle était encore dans le coma (lire ici), a indiqué dans un communiqué :

"C'est avec une immense tristesse et une vive émotion que je viens d’apprendre le décès de Guylaine Gouzou-Testud. A Jean-Louis, son mari, à ses deux fils Adrien et Calixte, à sa fille, Léa, je présente mes plus sincères condoléances. Victime d’un accident cardiaque la veille de Noël, Guylaine était depuis plongée dans le coma. Sa disparition est une perte considérable pour nous tous. Une perte pour sa famille, ses amis, ses proches vers qui vont mes pensées. Une perte pour la Ville de Lyon dont elle était une des meilleures ambassadrices. Une perte pour la Croix-Rousse, ce quartier qu’elle n’a jamais quitté.
Pour ma part, je perds une Adjointe, …

Gérard Collomb annonce une flotte de véhicules électriques pour la Confluence

Le Maire de Lyon Gérard Collomb a attendu l'inauguration du salon Pollutec à Eurexpo (du 30 novembre au 3 décembre 2010) pour rendre public un accord avec l'agence gouvernementale japonaise NEDO (New Energy and Industrial Technology Development Organization). 

La visite au salon Pollutec de Lyon de M. Wasaka, un des trois directeurs exécutifs du NEDO, donne l'occasion de présenter une expérimentation mise en place avec leur collaboration au Confluent.
Le 18 octobre dernier, (l'information avait été éclipsée par les troubles de la place Bellecour à Lyon), une délégation officielle emmenée par Gérard Collomb s'était rendue à Tokyo. Lors de cette visite, un protocole d'accord en trois volets a été signé, faisant du projet urbain Lyon-Confluence une plateforme expérimentale unique en Europe.
Une flotte de véhicules à énergie électrique d'origine photovoltaïque
Cet accord envisage une expérimentation d'ampleur de cinq ans organisée sur trois thèmes : gestion dyn…

Manifestation du 19 octobre : 45000 selon les syndicats, 18000 selon la préfecture

La préfecture du Rhône a admis dans l'après-midi du 19 octobre que "la manifestation organisée par l’intersyndicale, qui s’est rendue de la place Ambroise Courtois à la place Bellecour et a rassemblé 18000 personnes (dont 4000 lycéens)... s’est déroulée sans incident notable". Du côté des syndicats et des partis de gauche, l'estimation des participants a été évaluée entre 45000 et 48000 personnes, avec l'intégration notable de nombreux lycéens dans le cortège.
En marge de la manifestation, et surtout le matin avant que le cortège n'ait entamé sa marche, de nouvelles dégradations avaient été commises dans le centre ville de Lyon : jets de pierre sur les forces de l'ordre, dégradations de vitrines commerciales et de mobilier urbain, six véhicules incendiés et une trentaine de véhicules renversés... "Cinq à six magasins ont été pillés" selon le communiqué de la préfecture.  Au cours de la journée, les forces de l’ordre ont procédé à 56 interpella…