Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé gastronomie

Déchets : Lyon Métropole réorganise la collecte

La Métropole de Lyon assure sur l’ensemble du territoire la collecte des ordures ménagères (bacs gris) et la collecte sélective (bacs verts).
Adopté par un vote lors du Conseil communautaire du 10 novembre 2016, le nouveau marché de collecte se traduit par une réorganisation du ramassage sur le territoire métropolitain :
La société PIZZORNO collectera Lyon (3e), Lyon (6e), Lyon (8e), Bron, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin.
La société SUEZ collectera Lyon (1 er), Lyon (2 e), Lyon (4 e) et Lyon (7 e)
La société NICOLLIN collectera Lyon (5e), Lyon (9e) et Tassin-la-Demi-Lune
La régie directe de la Métropole de Lyon collectera toutes les autres communes
La flotte des bennes à ordures ménagères des prestataires et de la Métropole comprendra progressivement en majeure partie des véhicules roulant au Gaz Naturel de Ville marquant ainsi la volonté forte de s’inscrire dans une démarche vertueuse.
Ce marché comprend :
─ la collecte sélective en porte à porte des recyclables (journaux et emballages …

Vidéo : le Soup'R Bol de Lyon, un concert et une soupe solidaire... pour deux euros seulement !

L'idée est de vendre une soupe d’un grand chef au profit d'associations caritatives... Cette année (2014), c'est le Chef Fabrice BONNOT qui  revisite le thème de la soupe populaire au bénéfice de l'association du Foyer Notre Dame des Sans Abris,  Un chef d'exception, des artistes de renom et une belle cause humanitaire: le cœur de Lyon se mobilise pour cette soupe populaire hors norme, entre concerts live et dégustation épicurienne. Sous les bonnes notes de Michael Jones et de Mickael Miro, faites le geste juste en goûtant aux saveurs du maître restaurateur Fabrice Bonnot.  Le jeudi 20 février Place de la République dans le deuxième arrondissement de  Lyon (entre 17h30 et 21h30) - Prix de la soupe : 2€ ! Page facebook ici-

Des vendanges 2013 contrastées dans le Bourgogne, le Beaujolais et les Côtes du Rhône

Les vendanges en Vallée du Rhône se terminent pour certains tandis que d’autres n’ont pas commencé… La vendange 2013 est marquée par une grande variabilité, entre secteurs, entre cépages ou encore entre parcelles.  Patience et observation sont la clef pour les vignerons rhodaniens qui attendent la maturité de chaque cépage pour en obtenir le meilleur. Le retard de la végétation observé dès le printemps s’est maintenu tout au long du cycle végétatif. Ainsi à l’heure des vendanges on note toujours, 2 à 3 semaines d’écart par rapport à l’année 2012. Ce temps a été mis à profit par les vignerons pour observer leur vignoble de manière à récolter les différents cépages et les différentes parcelles au moment optimum.  La vendange 2013 est donc marquée par une grande variabilité, entre secteurs, entre cépages ou encore entre parcelles. On retrouve ainsi exacerbé au niveau des vendanges, les décalages physiologiques de la vigne qui ont été observés tout au long de son cycle végétatif et qui s…

Fête de l’Aïd le 15 octobre 2013 : rappel des dispositions réglementaires

La fête de l’Aïd al Adha devrait débuter autour du mardi 15 octobre 2013. La date définitive sera confirmée une semaine avant la fête par le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) Comme chaque année, pour permettre le déroulement de cette fête dans les meilleures conditions, un arrêté préfectoral prescrit des mesures temporaires applicables du 30 septembre au 23 octobre 2013 :
Le transport et la livraison de bovins, moutons et chèvres sont interdits en dehors des abattoirs agréés, des lieux d’élevage régulièrement déclarés à l’établissement départemental d’élevage (EDE).
➢ Le don ou la vente des animaux de ces espèces à d’autres personnes que des professionnels de l’élevage est également interdite.
➢ Cet arrêté rappelle que la détention de ces animaux vivants par des personnes non déclarées comme éleveur à l’EDE est strictement interdite. Il est également rappelé que les animaux ne peuvent être abattus que dans un abattoir agréé où ils font l'objet d'un contrôle vétérinaire…

Lyon accueillera le workshop Destination Vignobles 2014

Atout France, approuvé par les membres du bureau de son Club du tourismeviti-vinicole, a retenu la candidature portée par Rhône-Alpes Tourisme pour accueillir Destination Vignobles 2014 à Lyon.
Cette manifestation professionnelle destinée à promouvoir la « France des vins et spiritueux » auprès des acteurs internationaux du tourisme viti-vinicoles, a lieu tous les deux ans à l’automne dans un vignoble différent. Après Mâcon en 2004, Bordeaux en 2006, Avignon en 2008, Colmar en 2010, et Tours en 2012, Lyon accueillera Destination Vignobles les 14 et 15 octobre 2014.
Lyon, ville majeure de la gastronomie française et Rhône-Alpes, territoire œnotouristique de 1er ordre avec 3 vignobles emblématiques (Beaujolais, Côtes du Rhône et vins de Savoie), représentent une destination privilégiée pour l’accueil de cet événement. L’aéroport international de Lyon, les nouvelles infrastructures d’accueil dont la Sucrière dans le tout nouveau quartier de Confluence, le parc hôtelier ainsi que les tran…

Signé "Aux lyonnais", 30 recettes choisies et expliquées par Alain Ducasse

Alain Ducasse réussit un coup de maître avec ce très beau livre de recettes dédié à la cuisine lyonnaise, préfacé par Paul Bocuse !
Le célèbre cuisinier nous  emmène à la découverte d’une cuisine traditionnelle mais sans complexe, conviviale et savoureuse... Après avoir consulté ce livre, les quenelles de brochet, le saucisson brioché, la cervelle de canut, la tarte et île flottante aux pralines roses n'auront plus de secret pour vous. 
L'ouvrage est préfacé par Paul Bocuse, qui nous rappelle que selon la sagesse lyonnaise "Tout le monde ne peut pas être de Lyon, il en faut bien d'ailleurs..." - et c'est le cas d'Alain Ducasse... qui est Gascon !" - L'auteur s'imprègne des lieux, rencontre des chefs reconnus comme Jean-Paul Lacombe et Mathieu Viannay et interprète la cuisine traditionnelle, popularisée dans les bouchons par les "mères" lyonnaises.  
Illustré de superbes photos réalisées dans l'ambiance chaleureuse du restaurant, c…

Un beau livre de Christian Têtedoie : "Cuisinier à Lyon"

Meilleur ouvrier de France 1996, récompensé d'un macaron au guide Michelin depuis 2000, Christian Têtedoie s'est établi en 2010 dans l'ancien hôpital de l' Antiquaille, sur la colline de Fourvière «haut lieu» de l'histoire lyonnaise. Il vient de publier un beau livre, très joliment illustré, "Christian Tetedoie - Cuisinier à Lyon"
En surplomb de la ville, embrassant un panorama qui court des monts du Lyonnais jusqu'à la vallée du Rhône, et dévoile les Alpes dans le lointain, le restaurant gastronomique propose une cuisine inspirée par le rythme des saisons, la nature et la beauté des produits qu'elle prodigue. Ses impressionnantes baies vitrées mettent Lyon au pied des convives et ses menus revendiquent l'attache à la grande tradition lyonnaise, celle des "mères", tout en affichant l'interprétation contemporaine qui donne à la cuisine de Christian Têtedoie (qui n'est pas lyonnais d'origine) sa couleur propre.
 Un plat sig…

Michelin 2013 : un bib gourmand pour "Daniel et Denise" St-Jean...

Le Guide des Bonnes petites Tables du guide Michelin, sorti en librairie le 4 février, a décerné un Bib Gourmand au restaurant Daniel et Denise Saint-Jean. Les deux célèbres bouchons lyonnais Daniel et Denise situés rue de Créqui et rue Tramassac dans le quartier Saint-Jean ont ainsi chacun leur « Bib » ! –  Cette récompense a de quoi réjouir le Chef propriétaire, Joseph Viola, meilleur ouvrier de France 2004 qui réussit un coup double avec cette prestigieuse distinction qui vient s’ajouter  au titre de  bistrot de l’année par le guide Champérard 2013, « Meilleur Restaurant de Lyon» en 2011 et «Meilleur bouchon de la région lyonnaise » en 2008, pour le restaurant Daniel et Denise (rue de Créqui 69003 Lyon) qui a su séduire par sa cuisine typiquement lyonnaise et bourgeoise et la courtoisie de son personnel.

Dans un esprit typiquement bouchon lyonnais, le chef Joseph Viola a imposé une cuisine traditionnelle parfaitement maîtrisée, à laquelle s’ajoute l’accueil chaleureux et délicat …

Obésité : l'Institut Paul Bocuse s'intéresse au fractionnement alimentaire

Le fractionnement alimentaire, une stratégie pour mieux contrôler l’appétit ? A l’heure où l’obésité s’inscrit comme le nouveau mal du siècle, une épidémie mondiale difficile à enrayer, un fléau qui inquiète et mobilise les Etats, les Instances Internationales et même les grands groupes industriels, les scientifiques s’interrogent sur les causes et conséquences du surpoids, avec un intérêt croissant pour la recherche de traitements et solutions qui permettraient à chacun de mieux réguler son appétit et de façon plus générale, sa balance énergétique.

C’est sur ce thème et ce phénomène d’actualité que Xavier Allirot, chercheur en nutrition au Centre de Recherche de l’Institut Paul Bocuse, s’est penché durant sa thèse doctorale. A travers une approche méthodologique innovante, il a étudié les effets du fractionnement alimentaire sur un échantillon composé de personnes d…

SIRHA 2013 : le prix de la restauration des lycées en Rhône-Alpes

A l'issue de la finale qui s'est déroulée au SIRHA (Salon International de la Restauration) à Eurexpo, le jury a décerné le 3ème grand prix de la restauration des lycées rhônalpins à l'équipe de cuisine du lycée Olivier de Serre à Aubenas (Ardèche) composée de Olivier SONNES et de Valérie THIVOLLE.
Grégory Cuilleron, Christian Têtedoie et les lauréats du  "prix de la restauration des lycées"
A ce titre, le lycée se voit attribuer une dotation de 5 000 euros en équipements de cuisine et les lauréats gagnent chacun un repas pour deux personnes dans un restaurant étoilé de Rhône-Alpes. 2ème : L'équipe de cuisine du lycée international de Ferney Voltaire (Ain) composée de Michael BESSAIRE et Romain DESORMIERE. A ce titre, le lycée se voit attribuer une dotation de 4 000 euros en équipements de cuisine et les lauréats gagnent chacun un repas croisière sur le Rhône pour deux personnes.   3ème : L'équipe de cuisine du lycée Vaugelas à Chambéry (Savoie) composée d&…

"Christmas recipes of the world" - Les recettes de Noël du réseau délice

Délice est un réseau international de villes gourmandes, créé en 2007 à l'initiative de la Ville de Lyon et présidé par l'adjoint chargé des relations internationales, Jean-Michel Daclin.  Le réseau, qui vient d'éditer un petit carnet de recettes bilingue (français - anglais), souhaite valoriser les spécialités et traditions gastronomiques de ses membres.  Les recettes présentées dans ce carnet,  "typiques et traditionnelles, servies à Noël ou pour la nouvelle année", devraient être prochainement consultables sur le site www.delice-network.com . En attendant, il est possible de se les procurer au siège de l'association, 20 rue du Lac BP 3103 69399 Lyon cédex 03 -

Les villes de Barcelone (Espagne),  Birmingham (Royaume Uni), Bruxelles (Belgique), Chicago (USA), Gôteborg (Suède), Helsinki (Finlande), Lausanne (Suisse), Leipzig (Allemagne), Lyon (France), Madrid (Espagne), Montréal (Canada), Osaka (Japon), Puebla (Mexique),  Riga (Lettonie),  Stavanger (Norvège)

Le Ninkasi réouvre son restaurant de cuisine à la bière "Le Silo"

Après 5 années d’existence et plus de 250 000 couverts  servis, le Ninkasi, qui a déménagé ses activités de Brasserie de Gerland vers Tarare, vient de ré-ouvrir son "restaurant amiral" du septième arrondissement, le Silo, spécialisé dans la  "cuisine à la bière" . Si les responsables du groupe ( la brasserie de Tarare, une boulangerie, sept restaurants à Lyon et des activités qui dépassent largement la restauration pour toucher au monde du spectacle) s'avouent un peu déçus de ne pas avoir pu mener à bien l'ensemble des investissements annoncés l'an dernier *(voir notre article"Pas de crise pour le Ninkasi"), ils ont tout de même su convaincre les banques d'investir  dans leur  nouveau  Silo
Ouvert depuis le 3 septembre, cet établissement situé à proximité du stade de Gerland bénéficie désormais d'un nouvel aménagement de la cuisine. "Nous avons profité du départ de l'activité Brasserie pour repenser entièrement la cuisine ave…

Comment ouvrir un restaurant ou un hôtel ? un livre révèle les enjeux

S'il existe nombre d'ouvrages sur les recettes de cuisine, l'ouverture d'un restaurant, le marketing de la restauration, etc., la formalisation du savoir gastronomique dans le cadre d'un hôtel n'avaient jusqu'ici jamais été abordés dans un livre. Cet oubli est réparé grâce à l'ouvrage de Stéphane Bellon  (préfacé par Alain Ducasse) et publié par les  éditions Eyrolles. Alimenté par les témoignages précieux de grands acteurs de l'histoire commune de l'hôtellerie de luxe et de la gastronomie, cet ouvrage propose un état des lieux exhaustif de la question.  L'auteur se penche en détail sur les enjeux stratégiques des liens unissant les métiers de l'hôtellerie et de la gastronomie.  L'hôtellerie de luxe est un secteur très structuré, voire normatif : il n'a pas toujours fait bon ménage avec la gastronomie qui est pourtant devenue au fil du temps un élément clé de la différenciation : quel hôtel de luxe ne fait pas aujourd'hui de …

"Cauchemar en cuisine" dans le restaurant lyonnais "les larmes de Bacchus"

« Cauchemar en cuisine », la récente (avril 2010) émission culinaire de M6 présente une édition lyonnaise ce mardi 3 janvier à 20h50. C’est le restaurant « Les Larmes de Bacchus » qui en sera la vedette, d’une certaine manière bien malgré lui. En effet, cette série diffusée en prime time a pour but de remettre sur les rails des restaurants sur la pente descendante, voire même pour certains au bord du gouffre. Philippe Etchebest, Meilleur Ouvrier de France et chef doublement étoilé dans sa maison de Saint-Emillion joue le rôle du coach. A défaut de remettre le train sur les rails de la réussite, dès la première fois, il entend pour le moins créer un déclic chez les professionnels de la restauration qui souvent ne savent plus à quels Saints se vouer. C’est le cas à Lyon pour « Les Larmes de Bacchus », place Bellecour qui a subi ces dernières années de nombreux changements de propriétaires et d’enseignes pour ne parler que de la Taverne de Maître Kanter. A croire que le site n’est pas fait…

LYon-Saveurs.fr : "La truffe atteint des sommets ! "

Célébrée comme il se doit aux quatre coins de l’hexagone, plus particulièrement dans le Périgord et en Rhône-Alpes, la truffe devient de plus en plus un privilège que beaucoup ne peuvent pas toujours s’offrir. Ainsi, au célèbre et non moins traditionnel Marché de Richerenche, fin décembre, son prix dépassait les 1 000 euros le kilo, soit tout de même 50 euros, une petite truffe de 50 grammes !
Saucisson truffé et pistaché, poularde de Bresse truffée ou encore filet de bœuf sauce Périgueux aux truffes sont autant de plats gourmands qui mettent à l’honneur la truffe, ce véritable diamant noir. Fleuron de la gastronomie de nos régions et tout à la fois produit d’exception, le diamant noir atteint donc des sommets quant à son prix. Même si le marché de Carpentras affichait un prix moyen inférieur à 1 000 euros, il n’en demeure pas moins que le tarif est actuellement largement surfait. Certes, la période de production et de vente est très courte, mais à ce niveau de prix on peut espérer sans …

Lyon, capitale gourmande... un vrai délice !

Lyon, capitale de la gastronomie !  Le slogan a été si souvent répété qu'on pourrait s'étonner que jamais une exposition n'ait été consacrée à ce thème ! Depuis cette semaine, lemanque est (magistralement) comblé avec la première exposition temporaire présentée par le musée Gadagne, baptisée "Histoire de la gastronomie à Lyon" Alors que le "repas gastronomique français" vient d'être inscrit au Patrimoine mondial immatériel de l'humanité, le commissariat scientifique, constitué pour l'occasion a retrouvé les traces de textes très anciens qui attestent de cette caractéristique lyonnaise.  De Rabelais (l'auteur de Pantagruel et Gargantua)  à Erasme en passant par Stendhal, de nombreux auteurs ont laissé la trace d'une ville où l'on est venu de tous temps pour commercer et... festoyer.


"Un récent sondage réalisé auprès des touristes étrangers à Lyon, a démontré que la gastronomie représente la principale raison de leur déplacemen…

Plus de 250 recettes de desserts éditées dans un beau livre !

Le livre de recettes "Desserts dans l'air du temps", qui vient de paraître dans la collection "mes meilleures recettes", réunit plus de 250 "classiques" des gourmandises et des mignardises.  Pain perdu, panna cotta au coulis de mangues, paris-brest, muffins... les desserts proposés correspondent à toutes les envies et s'adaptent aux produits de saisons.  Avec six grands thèmes : les entremets, les gâteaux, les tartes et crumbles, les desserts de fruits, les desserts glacés et les fameuses "gourmandises et mignardises", l'objectif des auteurs est de combler rtoutes les attentes. A noter la très belle sélection de photographies de Laetitia Vallée qui aide grandement à mettre en appétit.
G.R. avec LYon-Librairie.com
------------------------

Un festival "mise en bouche" pour le Musée des Confluences

Le Musée des Confluences, qui devrait ouvrir en 2014 à la pointe du nouveau quartier en gestation dans le deuxième arrondissement de Lyon, "croque son premier festival à pleines dents", selon le mot du journaliste Michel Godet  :
Inutile de dire que, sous la baguette de Jacqueline vurpas, son chef d’orchestre, ce festival peut être considéré d’une certaine manière comme un avant goût d’une programmation future. Ce premier festival hors les murs s’intitule «Mise en bouche» et se déroule à Lyon les 19 et 23 octobre, pendant la semaine nationale du goût...

En exergue de cette manifestation, les comportements alimentaires...
Qu’y a-t-il dans son réfrigérateur ? Quels sont les aliments qui font péter ? … sont autant de questions pour lesquelles on trouve une réponse partielle sur de petites vidéos. Pour la réponse à la seconde , il s'agit de la coquille d’œuf pilée... et non pas les flageolets !

Deux lieux ont été choisis pour ces quelques jours de mise en bouche : la péniche Pla…

Le calendrier des ventes de vins de pays nouveaux et primeurs

Du Beaujolais au Bourgogne en passant par le Côte du Rhône, la commercialisation des vins de pays primeurs ou nouveaux fait l’objet d’une réglementation spécifique : la vente aux particuliers est fixée au 3e jeudi d’octobre, soit pour cette année au 20 octobre 2011 à 0 heure. Toute livraison au consommateur avant cette date est interdite.

Le site gouvernemental Service-public.fr rappelle aujourd'hui que les vins de pays peuvent circuler en bouteilles seulement à compter du lundi précédant le 2e jeudi d’octobre, soit le 10 octobre 2011. Les vins de table sans indication géographique, qui ne sont donc pas commercialisés sous les termes «primeur» ou «nouveau», ne sont soumis à aucun blocage et peuvent circuler dès la fin de la vinification.
Concernant les vins nouveaux ou primeurs à appellation d’origine contrôlée (AOC), la mise en vente ou l’offre au consommateur final est autorisée à partir du 3e jeudi de novembre, soit cette année le 17 novembre 2011 à 0 heure. Les vins primeurs ou n…

Le ramadan à Lyon, de bien belles images sur LYon-Saveurs.fr !

Les musulmans pratiquants ont commencé un mois de jeûne sacré (Saoum) le 1er aout 2011 (voir l'article de LYon-Actualités ici) .  
A une heure fixe, au coucher du soleil, le jeûne est rompu avec l’iftar, un repas qui se compose traditionnellement d’un verre de lait et de quelques dattes.
Au delà de la patience, de la modestie et de la spiritualité qu’elle est censée apporter, il faut également considérer que cette pratique alimentaire contraignante peut être un bienfait pour l’organisme, tout en modifiant la chrono biologie du corps.
Le Ramadan à Lyon
A n’en pas douter, la place Bahadourian est le centre névralgique du Ramadan à Lyon. Tout d’abord, parce que c’est un lieu de rencontre, mais aussi et surtout par le nombre de pâtisseries orientales, de boutiques gourmandes et de marchés qui voisinent le magasin Bahadourian. "Epicier à Lyon depuis 1929", indique la publicité.
C’est un vrai bonheur de se promener dans ce quartier dès le premier jour du Ramadan, de humer les odeu…

Top chef : Grégory Cuilleron cuisine le "Gruyère AOC" à Lyon

Dans le cadre de la semaine du Gruyère AOC suisse qui se déroule à Lyon du 12 au 22 mai et dont nous avons parlé à plusieurs reprises, Grégory Cuilleron est invité à cuisiner ce fromage suisse ce mercredi 18 mai de 20h00 à 22h00 place de la République à Lyon. (Entrée libre) En effet, c’est sur cette place que nos amis helvètes ont installé leur chalet et ouvert un restaurant éphémère, la Pinte à Fondue. La célèbre fondue fribourgeoise moitié-moitié (moitié Gruyère AOC suisse et moitié vacherin fribourgeois) fait le bonheur de tous les gourmands dans un cadre très chalet, dans lequel la vache suisse (pas la mauve !) est à l’honneur.

Place de la République du 12 au 22 mai, le chalet Suisse. 
Grégory Cuilleron que les émissions culinaires de M6 ont rendu célèbre (Top Chef et Le Combat des Régions) va donc durant deux heures cuisiner en direct ce fromage sans trous, mais avec beaucoup de goût...

Photos ©Michel Godet 2011

Lire aussi : "La Suisse à Lyon, Grégory Cuilleron va en faire tout u…