Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé humour

Sortie de "La Marche" : Jamel Debbouze assure le show

Insolite : interviewé par BFM à l'occasion de la sortie du film "La Marche" de Nabil Ben Yadir (lire sur LYFtv-Lyon)  Jamel Debbouze assure le showet improvise un rap... Accompagné de l'acteur Olivier Gourmet, qui joue le rôle du "curé des Minguettes"Christian Delorme dans le film, Jamel  ne s'est pas départi de son humour habituel...  Le film, très bien reçu par la critique malgré son parti-pris de romancer très librement la véritable histoire des "marcheurs contre le racisme" de 1983, sort en salles le 27 novembre 2013....

Boule à Zéro, une BD pour parler du cancer aux enfants... avec humour !

Parler du cancer avec humour, c'est le pari un peu osé de Serge Ernst, dessinateur de BD. Serge Ernst est dessinateur. Au terme de ses études à l’Institut Saint-Luc de Liège, il réalise les gags Clin d’oeil pour le journal de Tintin, qui seront publiés chez Le Lombard. Parmi ses nombreuses séries, on peut citer William Lapoire, Les Cases de l’oncle Ernst et surtout pour le journal de Spirou, Les Zappeurs, qui deviendra Zapping Generation.

 Le tome deux de "Boule à zéro" raconte les aventures pleines d’humour et de tendresse d’une petite fille hospitalisée. Bonjour, je m’appelle Zita, mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle « Boule à zéro ». Je souffre d’une leucémie. Ma seule consolation d’être à l’hosto, c’est Mama Kigali. Mama Kigali est conteuse professionnelle. Les histoires, elle les raconte comme personne ! Aujourd’hui, elle nous a conté une vieille légende africaine selon laquelle la personne malade qui arriverait à toucher la queue d’un crocodile…

Le chat raconte la bible... et Geluck peut rire de (presque) tout !

Invité des Grandes Gueules sur RMC, Philippe Geluck a confié qu’il ne sentait pas légitime pour écrire sur d’autres religions que le catholicisme. "Le Judaïsme ou l’Islam par exemple, ce n’est pas ma culture"... Mais Philippe Geluckadmet aussi qu'il "est un grand lâche" et rappelle qu'un livre comme celui-ci lui aurait valu le bûcher il y a 400 ou 500 ans... Il conseille donc a ses amis athées des autres cultures à attendre un peu avant de faire de même pour d'autres religions... Philippe Geluck ne respecte décidément rien !  Son 18e album se prend carrément pour l'Ancien Testament et pour réaliser cette fresque fondatrice, le dessinateur s'est adjoint les services d'un coscénariste célèbre : Dieu en personne. Avec ses airs de ne pas y toucher, il rhabille les créationnistes pour l'hiver et règle ses comptes avec ceux qui nous menacent des flammes de l'enfer. Oui on peut rire de tout et oui il est sain(t) de dépoussiérer les dogmes …