Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé internet

France 24 : des cyberféministes demandent une loi contre le sexisme sur internet

Au sommaire de cette édition : focus sur les cyber-féministes qui sont plus que jamais mobilisées contre le sexisme sur Internet. Un projet de loi pour l'égalité prévoit de renforcer les obligations des hébergeurs et Fournisseurs d'Accès à Internet (FAI) pour agir contre les discours sexistes, homophobes et handiphobes. Comme déjà c'est le cas pour les provocations racistes. Une pétition sur Change.org 
"Nous demandons aux pouvoirs publics de faire cesser la publication en ligne de propos incitant à la violence misogyne". Le texte, signé par des "militantes féministes et citoyennes", qui vise à non seulement à dénoncer les sites provocateurs et sexistes, mais qui appelle aussi le gouvernement à légiférer rapidement sur ce sujet . Lire ici le texte de la pétition -
LesNouvellesNews

Un "jeu du scooter" mettant en scène François Hollande fait déjà le buzz sur internet !

La relation présumée de François Hollande avec l’actrice Julie Gayet a déjà fait couler beaucoup d’encre. Le magazine Closer à l’origine des révélations se serait vendu à plus de 500 000 exemplaires.
Le sujet est quant à lui abondamment commenté sur les réseaux sociaux... et voilà qu’un jeu vidéo a même été inventé ! Il s’agit d’aider François Hollande sur son scooter à rejoindre Julie Gayet tout en évitant les obstacles que représentent Valérie Trierweiler (compagne du président), Ségolène Royal (son ex-compagne) et un photographe paparazzi. “La conférence de presse de F. Hollande détournée par les réseaux sociaux”


Nouveau : un QR code pour prévenir vos proches en cas d'urgence

Lancé en septembre dernier en France, UrgentCode poursuit aujourd’hui son développement international sous le nom d’AlertMe Code pour être compréhensible au-delà des frontières . Il devient ainsi utilisable par les français partant à l’étranger et par les résidents de tous pays internationaux.
Le concept d’AlertMe Code reste le même qu’UrgentCode, service simple et gratuit. Un clic sur www.alertmecode.com permet de créer un QR Code personnalisé contenant trois numéros de personnes à contacter en cas d’accident. Un principe simple et efficace : Sur le site, l’utilisateur renseigne son nom et son prénom ainsi que trois numéros au format local ou international à contacter en cas de besoin. Il indique ensuite une adresse e-mail pour recevoir le QR code comportant les numéros de téléphone. Le QR code est envoyé en quelques secondes et il ne reste plus qu’à l’imprimer autant de fois qu’on le souhaite et à l’avoir avec soi. Sachant qu’aucune donnée personnelle n’est conservée. U…

Publicité sur internet : la guerre du vin est déclarée ! (ANPAA contre Inter-Rhône)

Pour le Dr Rigaud, Président de l’A.N.P.A.A (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) les pratiques addictives comprennent les drogues, le jeu, le tabac, et aussi les médicaments, les boissons énergisantes... et l'alcool...  L'association s'étonne des différences de législation sur les produits "psychoactifs". Certains connaissent depuis plusieurs années un renforcement de la répression à l’encontre des consommateurs, tandis  que d'autres, (les jeux en ligne ou l'alcool) se voient autorisés à faire de la publicité sur internet...  L'association interpelle aujourd'hui le Président de la République, François Hollande... dans des termes qui provoquent l'indignation des professionnels du vin !

Christian Paly, Président d’Inter-Rhône s’indigne par exemple des propos tenus par un représentant de l'ANPAA  dans un article de la revue américaine Wine Spectator (lire ici). Dans cet entretien, Patrick Elineau aurait invité les a…

Location d'un mobil home, d'une villa avec piscine ou d'un gîte rural, le tiercé gagnant des départs de dernière minute...

Vacances : cette année, le retour tant attendu du beau temps favorise plus que jamais les réservations de dernière minute !
Quelle destination choisir en Août ? Où reste-t-il de la place ? A l'approche du traditionnel week-end de chassés-croisés entre juilletistes et aoûtiens, un sondage réalisé par SeLogerVacances, spécialiste de la location de vacances, dévoile les disponibilités de dernière minute les plus demandées pour le mois d'août. Chaque année, les destinations stars comme la Corse, la Côte d'Azur ou la Côte Basque sont prises d'assaut dès le début de l'année. Pour autant, les retardataires et les adeptes de l'improvisation ne sont pas en reste.
A l'heure actuelle, de nombreuses disponibilités sont à saisir pour le mois d'août : camping chaleureux et convivial dans le Languedoc Roussillon, somptueuse villa avec piscine dans le Sud Ouest, gîte de charme en Normandie... il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses !  Parmi les offres e…

Bobler, un équivalent de twitter, pour partager des sons !

L'émission "La tête au Carré" animée par Mathieu Vidard sur France Inter présentait le 21 juin une innovation qui pourrait bien rapidement révolutionner les réseaux sociaux. 
Le site Bobler.com, créé par deux français,  Marc Antoine Durand et Pierre Brouder, permet en effet de partager des sons très courts . 

Photographies sonores, cris d'animaux, déclarations d'amour... On songe aux multiples applications et utilisations qui pourront être faites de ce service, investi dores et déjà, comme pour twitter à ses débuts, par de nombreux journalistes (pas forcément spécialisés en radio).
 Bobler permet de partager un moment sonore, une émotion, de discuter avec des inconnus dans le monde entier.  Les utilisations peuvent être multiples et on peut évidemment s'attendre à des débordements. Mais les animateurs, qui ont rédigé des Conditions Générales d'Utilisation, font confiance aux utilisateurs pour respecter, comme pour l'image,  le droit au son et à l'inti…

Lyon fera partie des villes tests pour la santé connectée

Quatre villes françaises ont été retenues pour participer à la plus importante étude mondiale dans le domaine de la santé connectée. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la sédentarité serait le quatrième facteur de risque de décès dans le monde et la cause principale de 21 à 25% des cancers du sein ou du côlon et de 27% des cas de diabète (1). Aujourd’hui le développement des smartphones et la miniaturisation des capteurs permettent de mesurer un certain nombre de paramètres vitaux révélateurs de notre état global (poids, activité physique, nutrition, sommeil, etc). En maîtrisant soi-même certaines mesures simples au quotidien (nombre de pas, nombre de calories brûlées, nombre de kilomètres parcourus) à l’aide d’outils accessibles, nous pouvons améliorer nos propres ressources et notre capital santé. IDS Santé, une société spécialisée depuis 20 ans dans les domaines de la prévention, de l’éducation santé et de la communication médecins-patients lance dans quatre grandes villes …

Qwant.com,un nouveau moteur de recherche made in France

Le moteur de recherche Qwant a été lancé en version beta en février 2013. Ce moteur, que ses créateurs qualifient comme "moteur de découverte" plutôt que de recherche, a déjà sa page  et récolte quelques critiques dans l'encyclopédie Wikipedia.
 Présenté aussi dans un article du site du Ministère de l'Education nationale Educsol (*), on y apprend que Qwant a été développé par une équipe française (même si une partie des indications et des titres sont en anglais). Il a pour originalité de se démarquer de ses principaux concurrents Bing, Yahoo! et Google en proposant des résultats condensés sur une seule "multiplateforme", avec des affichages sous forme de mosaïques, en live (actualité), ou plus classiques .
 La société Qwant a été créée par  trois personnes, Jean-Manuel Rozan, Eric Léandri et Patrick Constant et co-fondée par la société Pertimm, qui développe des moteurs de recherche professionnels de Auchan,  Meetic ou encore les PagesJaunes.
Deux outils s…

"L'accord entre Google et la presse française doit être rendu public"

Les éditeurs du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) se félicitent de la décision des pouvoirs publics de ne pas légiférer sur la création d’un « droit voisin » ciblant les moteurs de recherche, mais ils demandent que l'accord soit rendu public (Voir l'interview du négociateur Marc Schwartz par le magazine Challenges dans lequel il indique que"le contenu de l'accord n'est pas public").  Communiqué : "Dès le 12 septembre 2012, le Spiil avait exprimé sa vive opposition à l’idée d’une loi prévoyant de taxer des liens hypertextes au profit des éditeurs de presse. L’accord finalement conclu le 1er février entre Google et l’Association de la presse d’information politique et générale (IPG) est un accord commercial entre deux acteurs privés. A ce titre, il pourrait légitimement demeurer confidentiel. Toutefois, l’implication directe des pouvoirs publics, au plus haut niveau de l’Etat, dans l’élaboration de cet accord, lui donne une…

La neutralité du net remise en cause par la nouvelle freebox ?

Dans l'affaire du blocage par défaut des publicités par la société Free sur les nouvelles freebox "Révolution", le Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (*) rappelle son "attachement intangible à la neutralité du net".  Le SPIIL a appris que le fournisseur d'accès à internet (FAI) Free avait décidé de bloquer par défaut l'accès aux publicités suite à une mise à jour de sa FreeBox Revolution. Quelles que soient les motivations de Free, le SPIIL rappelle qu'il existe un principe, intangible pour tous les éditeurs de presse en ligne, qui est celui de la neutralité du Net. Dans la diversité des modèles économiques et éditoriaux de ses membres, le SPIIL rappelle qu'aucun FAI n'a le droit de décider à la place des citoyens ce à quoi ils ont ou non accès sur Internet. Sinon c'est la porte ouverte à des censures éditoriales, commerciales, économiques, politiques, idéologiques, communautaires, nationales, religieuses, etc…

Aurélie Filipetti : "l'avenir de la presse passe par le numérique"

Dès le début de cet entretien publié par Aqui.fr (*), la Ministre de la Culture et de la communication Aurélie Filipetti a tenu à dissiper "un malentendu" touchant à la presse sur le net et à expliquer sa vision des évolutions de la presse, de la répartition des aides, de l'accès aux sources, de la transparence des données, de la participation financière aussi des plateformes qui s'enrichissent des contenus produits par d'autres. 
Pierre Haski - Rue89-  Le public de ce rendez vous de Cenon composé de nombre de journalistes qui travaillent sur internet, a été surpris par vos récentes déclarations selon lesquelles sur le net il n' y a pas d'éditorialisation. Des propos qui ont beaucoup choqué...  Aurélie Filippetti - Il y a eu un malentendu. Je voulais dire qu'il y a aujourd'hui, sur internet, des plateformes qui utilisent beaucoup de textes bruts issus notamment de travaux d'agence de presse, l'Agence France Presse par exemple, et qui en fait…