Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé mercier

Cantonales à Lyon : le Grand stade fait trébucher la gauche...

Deux jours après le premier tour des élections cantonales, les langues se délient à Lyon pour commenter des résultats assez inattendus... Du côté des opposants à l'OL land, il n'y a pas de doute : le soutien indéfectible de Gérard Collomb au "méga projet" (pour ne pas dire projet mégalo) de Jean Michel Aulas explique en grande partie l'élimination au premier tour de la conseillère générale sortante de Meyzieu, la socialiste Odette Garbrecht.
Dans une élection qui semblait assurée, étant donné le contexte national et international, il n'y a pas beaucoup d'autre "lecture" possible de ces résultats que celle de l'association "Les Gones pour Gerland", opposés à la construction du Grand stade à Décines, qui pavoisent : "Point n'est besoin de sondages ni de questions orientées… le Parti du Stade (P$) à Meyzieu vient d'avoir enfin le sondage grandeur nature (...) Nous appelons tous les Lyonnais à se mobiliser... pour faire éc…

Vidéo : Michel Mercier relativise les "malversations" au Conseil Général

Mise à jour à 22h00 : en fin de journée, selon Tribune de Lyon, malgré les propos tenus dans cette vidéo, le Conseil Général annonçait sa décision de saisir le procureur de la République !
_____________________________________________________________ Si le mot de "malversation" a bien été employé par Pierre Jamet, le "bras droit" de Michel Mercier au Conseil Général du Rhône, le Ministre de la Justice, qui lançait le 21 février sa campagne pour les élections cantonales, a tenu à relativiser en parlant d'un "manque de confiance" et d'une atmosphère "exécrable" dans un service qu'il a fallu restructurer... En tout état de cause, il n'y a selon lui aucun élément pouvant lui permettre de saisir le Procureur de la République. L'affaire fait grand bruit à Lyon où la presse locale a révélé la semaine dernière que trois cadres de la Direction des systèmes d’information (DSI) du conseil général, en charge des réseaux informatiques, ont …

F. Fillon anticipe le remboursement de la TVA au département

54 Millions d'€uros, c’est finalement la somme que le Département du Rhône va investir pour soutenir l’économie locale. Ce plan de relance, qui avait été évalué à 56 M€ en décembre, a été recalculé pour tenir compte uniquement des projets qui peuvent débuter tout de suite. Le plan du département est financé par un emprunt et le remboursement anticipé par l’Etat du Fonds de compensation de la TVA.
A l’occasion du Comité interministériel d’aménagement et de compétitivité du territoire (CIACT) où le Premier ministre François Fillon, a décliné en région le plan de relance national, Michel Mercier a également présenté aux socio-professionnels son plan de relance départemental.
Les conséquences de la crise financière se manifestent chaque jour davantage Le Rhône, comme l’ensemble des départements français, n’échappe pas, selon le Conseil Général "aux conséquences lourdes de la crise financière qui se manifestent maintenant chaque jour davantage et très concrètement dans l’activité écon…

Michel Mercier : "Bayrou est bien plus à droite que moi"

Le président du Conseil Général du Rhône Michel Mercier, qui aurait été pressenti par Nicolas Sarkozy pour une entrée au gouvernement, indique aujourd'hui que les accords PS/Modem ne peuvent fonctionner que sur des zones géographiques où il peut y avoir des accords locaux.



Sur ses relations avec le président du MoDem François Bayrou, avec qui il reste proche, Michel Mercier déclare : " François et moi ne sommes pas tout le temps d'accord, mais on se parle tous les jours. Regardez sur mon portable, j'ai des appels échangés avec lui à 10h05, à 9h35, à 9h28 : trois fois ce matin. Il a une posture politique dans une situation précise, ce qui est bien normal, il a une place à jouer. Mais je le connais depuis longtemps et je peux vous dire qu'il est plus à droite que moi !"


Bayrou Royal : "Il n'y a pas de place pour deux dans le même marigot !"
Michel Mercier trouve par ailleurs "utopique" un scénario de rapprochement entre l'aile Royalist…

Le Département aussi soutiendra l'économie

Après le Sytral, la Région Rhône-Alpes et le Grand Lyon, c'était au tour du Conseil Général, ce vendredi 19 décembre, de dévoiler ses projets pour le soutien à l'économie du département du Rhône. Une nouvelle convention entre le Département et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Rhône vient donc d’être signée par le Président Michel Mercier. Ce partenariat s’inscrit dans la volonté du Département de "pérenniser l’aide de proximité aux entreprises". Le Département versera une participation annuelle de 130 000 € pour un projet qui vise à accompagner la création et la reprise d’entreprises et l’élaboration d’une politique de valorisation des métiers de l’artisanat. La chambre des Métiers et de l’Artisanat s’est engagée à être le relais du Département auprès des entreprises artisanales en les informant des dispositifs d’aide mis en place. 1000 logements sociaux par an En ce qui concerne le logement, l’OPAC du Rhône va construire 1000 logements sociaux par an. La con…

Tramway vers l'aéroport : le chantier Leslys est lancé

Le Département du Rhône et la société RhônExpress ont lancé officiellement ce lundi 24 novembre le chantier Leslys. Ce projet, remporté par VINCI Concessions fin 2006, reliera la gare de Lyon – Part-Dieu à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry en 25 mn, en empruntant un tracé de 22 km interconnecté au réseau de transport public de l’agglomération lyonnaise (métros, gares TGV). Le contrat de concession est d’une durée de 30 ans. Michel MERCIER, sénateur et président du Conseil général du Rhône et Yves PERILLAT, Président de RhônExpress lancent officiellement le chantier de la liaison ferroviaire express ville-aéroport Leslys à Lyon en présence de Dominique BUSSEREAU, secrétaire d’Etat chargé des transports. Le contrat, qui représente un investissement total de l’ordre de 110 millions d’euros, comprend la construction de 7 kilomètres de voies ferrées entre Meyzieu et l’aéroport Lyon-Saint Exupéry (15 kilomètres sont déjà réalisés pour le tramway urbain LEA). Une concession de trente ans rémunérée…

Photo : quand le Beaujolais nouveau touche le fond...de la piscine !

Un article de Vinquébec vient rappeler la chute d´image du Beaujolais Nouveau à l´international. Une chute qui ne sera certainement pas enrayée par une désastreuse campagne de communication (voir photo sur le site de France Info) La Société des alcools du Québec vient d´informer ses agents et fournisseurs "qu´elle procédera différemment de l’année dernière en ce qui concerne la sélection des vins nouveaux 2008". 4000 caisses cette année au lieu de 7000 en 2007
Depuis plusieurs années, la SAQ constate un désintérêt de la clientèle québécoise pour ce type de vin, tendance qui s’est également confirmée selon elle dans le marché mondial. De ce fait, la SAQ diminuera considérablement les quantités offertes. Cette année, un maximum de 4 000 caisses sera commercialisé (au lieu des 7000 de l´année précédente). Au détour de l´article bien documenté de Vinquébec, on découvre les actions de promotion pour le moins originales du Beaujolais nouveau au Japon. "Aux sources d’eau chaude d…

Le Conseil général finance l' insertion, le logement social et les vins du Beaujolais

Quelques semaines à peine après les élections cantonales, le Département du Rhône a finalement repris un travail plus concret et de nombreux dossiers ont pu être abordés lors de la réunion du 16 mai. Si le logement social a pris une large place dans l' emploi du temps des conseillers généraux, d' autres sujets moins souvent médiatisés ont été abordés, comme les nombreuses subventions aux agriculteurs du Beaujolais.

Les aides aux viticulteurs du Beaujolais
Le Département a engagé le 31 mars 2006 une politique "volontariste" d’aide à la restructuration foncière du Beaujolais. A ce jour 766 demandes d’aides à l’arrachage ont été acceptées. Elles correspondent à près de 990 hectares et à 3, 663 Millions d'€uros d’aides financières. L’Assemblée départementale a accepté lors de cette session 149 nouvelles demandes d’aide correspondant à 172, 90 hectares à arracher et à 639 746, 28 € d’indemnisation !
Parallèlement le Département à décidé d’accorder une subvention de 7 00…

Michel Mercier reprend la présidence du Conseil général du Rhône

Les discussions de couloir n' auront finalement pas eu raison du maire de Thizy. Le président du Conseil général sortant, qui devait choisir, selon la loi sur le cumul des mandats, entre sa mairie et la Présidence du Conseil, a choisi cette dernière, "pour servir"...

Michel Mercier en reprend pour trois ans,
mais devra composer avec une opposition renforcée


Il n' aura fallu qu' un tour de scrutin pour décider du poste de président du Conseil Général du Rhône. Si il est le plus important, le groupe socialiste, avec ses 22 élus, n' a pas pu constituer les alliances nécessaires pour contrer la coalition UMP (13 élus) / centristes (14 élus). Son président, Bernard Rivalta, a "pris acte de la décision des centristes de continuer dans leurs accords avec la droite". Il ne s' est même pas présenté et Michel Mercier a été réélu par 29 voix contre 22 blancs et trois au communiste Martial Passi.

Une assemblée 2008 encore plus masculine
L' élection du Prési…

De la ville de Lyon au Conseil général du Rhône, Gérard Collomb peut rebattre les cartes !

Heureux ! Gérard Collomb, même si il n´a pas réussi le Grand Chelem dans sa ville de Lyon, a affiché sa satisfaction à l´issue de la campagne des municipales et des cantonales 2008.
Durant la soirée électorale, le maire de Lyon l´a répété à l´envie : "avec Thierry Philip à la mairie du troisième et Nadjat Belkacem qui entre au conseil général, nous avons constitué une "dream team" . Assuré, avec la reprise des communes de St Fons et de Corbas, mais aussi la victoire de Martine David à Saint-Priest , de conserver son poste de président de la communauté urbaine, Gérard Collomb ne cache plus qu´il faudra compter avec lui pour la responsabilité de la dernière grande institution "non socialiste", le conseil général. De son côté, Michel Mercier, qui voit son siège trembler, arpentait seul les couloirs de la préfecture et ne cachait pas son amertume envers les journalistes. Accusés plus ou moins clairement d´avoir "désinformé" leur public, chacun, des repo…

RMI : Michel Mercier propose de croiser les fichiers

Dans le cadre des nouvelles dispositions sur le Revenu Minimum d´Insertion, Michel Mercier, sénateur du Rhône et Président du conseil général (qui a en charge la distribution du RMI) vient de déposer un projet de loi dont on trouve la teneur ici.

Dans son article 3, le projet du sénateur Mercier indique que "Pour faciliter la connaissance des situations individuelles ou familiales des bénéficiaires au regard du droit au revenu minimum d'insertion, le département a connaissance des résultats de confrontation des fichiers des Caisses d'allocations familiales et de la Mutualité Sociale Agricole avec ceux des ASSEDIC et des services fiscaux". Michel Mercier s´était étonné lors d´une session du Conseil Général que le montant payé par l´institution ait augmenté alors que le nombre de bénéficiaires avait diminué. Ce projet de loi appelé "proposition renforçant le contrôle comptable du minimum d´insertion" vise donc à croiser des fichiers existants, ce à quoi la CNIL…

Begag comme Bayrou, se dérobe devant l´obstacle

Dans son livre "Ma plus belle histoire c´est vous", Ségolène Royal raconte comment François Bayrou a "reculé devant l´obstacle" au moment où elle lui proposait une alliance pour le second tour des présidentielles. Azouz Begag, lui, n´ira mème pas jusqu´au premier tour des municipales de Lyon. Laissant à son rival Christophe Geourgeon "le soin de conduire la liste du Mouvement" l´ex ministre, alors qu´il était attendu à Lyon pour un débat devant les militants, a préféré se rendre sur le plateau de Canal + pour assurer : "Dans la confusion où se trouve notre mouvement aujourd'hui, j'ai décidé de laisser à mon adversaire resté en lice le soin de conduire ce mouvement".

Azouz Begag, on le sait, ne bénéficiait pas du soutien du sénateur Michel Mercier, président de la fédération UDF-MoDem du Rhône, président du conseil général et surtout grand argentier du parti. Mais avec sa popularité et le score réalisé aux dernières législatives (15% avec …

Azouz Begag recentre sa campagne pour Lyon

Dans une longue interview publiée par MétroFrance dimanche, l´ancien ministre Azouz Begag recentre clairement sa campagne pour l´investiture du MoDem. Selon lui, si la campagne interne est délétère, c´est la faute de Michel Mercier qui n’a pas envie d’une liste Modem. "Il a surtout envie d’être ministre. C’est légitime pour l’homme mais aux antipodes des convictions que nous avons avec François Bayrou". Les chances du centre
Pour lui, tous les candidats font face à des difficultés, les amis de Collomb ne veulent pas qu’il se rapproche du centre et ceux de Perben n´acceptent pas la droitisation et l’ouverture. "Nous, notre référence, c´est Anne Marie Comparini" indique Azouz Begag, qui ajoute "les jeunes , ils pensent Benzema, Ben Arfa, mais pas vieux costumes de 60 ans..."
Ni Collomb Ni Perben. Dans une attitude que ne renierait pas Antoine Waechter, Azouz Begag renvoie les deux prétendants dans leurs cordes : " je ne roule ni pour Collomb ni pour Perben…

François Bayrou au chevet du MoDem lyonnais

François Bayrou était attendu comme le messie. Après le retrait de la course de l´ancienne présidente de la région Rhône-alpes Anne-marie Comparini, le MoDem se retrouvait non pas orphelin mais devait faire face à un trop plein de candidatures, non seulement pour Lyon, mais aussi pour certaines villes voisines.
On disait Michel Mercier débordé par sa base. Un temps disposé à "désigner" lui-même les candidats, le président du département a dû faire machine arrière face aux militants soucieux de plus de démocratie,mais ceux -ci, anciens et nouveaux, n´arrivaient pas à se mettre d´accord sur une procédure de désignation. Tous attendaient donc la venue du "chef", qui n´a visiblement pas déçu et s´est préoccupé de trouver une sortie de crise acceptable pour tous les protagonistes.

Selon la formule présentée par François Bayrou aux militants réunis à Villeurbanne, chaque postulant devra être parrainé par au moins 80 militants de la section locale du MoDEm. Les candidats …