Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé politique

A Lyon, c'est la Métropole (et plus le département) qui est en charge du RSA

La Métropole de Lyon lance les premières journées des professionnels insertion et emploi.
Depuis le 1er janvier 2015, la Métropole de Lyon assure l’exercice des compétences assurées auparavant sur son territoire par le Grand Lyon et par le Département du Rhône. À ce titre, elle est responsable de la mise en œuvre du Revenu de Solidarité Active (RSA), et du développement d’une politique d’insertion en direction de ce public. 
Elle a voté le 10 décembre 2015 un Programme Métropolitain d’Insertion pour l’emploi (PMIe). Destinées aux professionnels chargés de l’accompagnement des bénéficiaires du RSA dans leurs parcours d’accès à l’emploi (professionnels sociaux des Maisons de la Métropole et des CCAS, référents associatifs, conseillers Pôle Emploi), ces journées s’organiseront autour de 3 enjeux : 
· favoriser l’activation des parcours vers l’emploi ;  · renforcer la connaissance du monde de l’entreprise et du marché du travail ; · lutter contre les indus. 
 Près …

Gérard Collomb au Japon : retour sur un déplacement officiel

Gérard Collomb, Sénateur-Maire et Président de la Métropole de Lyon a conduit une délégation comprenant élus, universitaires, chefs d’entreprises au Japon du 30 septembre au 7 octobre dernier.

Au programme de ce déplacement de nombreuses rencontres officielles et des rendez-vous autour de 3 thématiques principales : l’innovation et Lyon French Tech, Cité de la Gastronomie, Tourisme et Culture, le développement international de l’Université de Lyon. Plusieurs rencontres avec les dirigeants des principales entreprises japonaises présentes en région lyonnaise se sont également tenues.
INNOVATION ET LYON FRENCH TECH. Le déplacement fut l’occasion de renforcer les relations entre Lyon et le Japon en matière d’innovation :
Ainsi le TUBA (Tube à expérimentations urbaines) et le consortium japonais Knowledge Capital ont signé un accord de collaboration bilatérale en présence de certains partenaires du TUBA (GRDF, ENEDIS et VEOLIA), de la directrice du TUBA, Léthicia Rancurel et de Kar…

Les vice présidents du Grand Lyon élus le 23 avril 2014

Le Président du Grand Lyon, Gérard Collomb, élu le 16 avril dernier par le conseil communautaire, dirige l'exécutif communautaire (aussi appelé Bureau), qui comprendra pour ce nouveau mandat 31 élus. Aujourd'hui, ce sont ainsi 25 vice-présidents et 6 conseillers délégués qui ont été élus. 
A) LES VICE-PRESIDENTS :  - 1er vice-président : David KIMELFELD   - 2ème vice-président : Michèle VULLIEN   - 3ème vice-président : Jean-Paul BRET   - 4ème vice-président : Jean-Luc DA PASSANO   - 5ème vice-président : Annie GUILLEMOT   - 6ème vice-président : Pierre ABADIE   - 7ème vice-président : Myriam PICOT   - 8ème vice-président : Michel LE FAOU   - 9ème vice-président : Thierry PHILIP   - 10ème vice-président : Hélène GEOFFROY   - 11ème vice-président : Alain GALLIANO   - 12ème vice-président : Martial PASSI   - 13ème vice-président : Karine DOGNIN-SAUZE   - …

Le discours de Gérard Collomb, réélu président du Grand Lyon le 16 avril 2014

Gérard Collomb a été réélu Président du Grand Lyon le mercredi 16 avril 2014, dès le premier tour. Rappel des résultats : M. Collomb a obtenu 92 voix au 1er tour, soit 10 de mieux que la majorité absolue, contre 58 à François-Noël Buffet, sénateur-maire UMP d'Oullins, 2 à Christophe Boudot candidat du Front national et une à Jean-Paul Bret, maire PS de Villeurbanne qui n'était pas candidat. Il y a eu 9 bulletins nuls. Nous vous proposons ici l'intégralité du discours-programme du nouveau Président du Grand Lyon pour les six prochaines années, qui aura la lourde charge de mettre en place la création de la nouvelle Métropole.


"Mesdames et Messieurs les Conseillers communautaires, Mes chers collègues, Mesdames et Messieurs,
C’est pour moi une très grande joie et un très grand honneur de présider de nouveau cette assemblée. Et je voudrais d’abord vous dire toute mon émotion en ce moment si particulier où nous allons passer de notre communauté urbaine à la métropole. Nous s…

Jean Louis Borloo démissionne de tous ses mandats : la réaction de Christophe Geourjon

"C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris la décision de Jean Louis Borloo de mettre fin à ses fonctions et à ses mandats politiques. Grâce à sa personnalité et à son énergie Jean-Louis Borloo a rassemblé la famille centriste autour d’un projet, un rassemblement pour construire l’avenir. Rassemblement qui s’est élargi fin 2013 avec la création de l’Alternative qui réunit l’UDI et le MODEM. Dans le cadre de la préparation des élections municipales lyonnaises, j’ai échangé à de nombreuses reprises avec lui. Ensemble, nous avons partagé son engagement en faveur du développement durable et débattu autour du projet centriste pour Lyon. Je trouve cette décision de mise en retrait à la fois digne et courageuse, respectueuse des militants et des Français. Je souhaite que Jean-Louis puisse se rétablir rapidement, pour continuer à nous faire bénéficier de son dynamisme et de sa créativité."
Christophe Geourjon  Chef de file UDI pour Lyon

Lyon : Gérard Collomb perd le soutien des écologistes

Elu avec les voix des écologistes, à qui il avait offert la tête de liste du premier arrondissement au deuxième tour des élections municipales, Gérard Collomb vient de perdre leur soutien, "pour défault d'accord sur le programme". C'est le sens du communiqué suivant, diffusé par Europe Ecologie - Les Verts :  "EÉLV ne participera pas à l’exécutif de Gérard Collomb Des écologistes pour porter la voix de la transition écologique et sociale à la Ville de Lyon et en arrondissement. Après avoir mené une campagne en autonome sur la ville, obtenu 8,9% des voix au premier tour et 14 élus sur les listes de Gérard Collomb à l’issue du second tour, les écologistes se sont réunis hier soir pour faire le point. À deux jours du premier conseil municipal, l’objet de discussion était la participation à l’exécutif de Gérard Collomb. À l’issue de deux heures de discussion, les adhérents et coopérateurs EÉLV, ainsi que toutes les personnes qui ont pris part à la campagne de la lis…

Lyon 1er, Rillieux, Décines... le Grand Stade de l''OL à l'origine des déboires de Gérard Collomb ?

Le grand stade, voulu par Jean Michel Aulas et imposé envers et contre tous  par le Sénateur, Maire et Président du Grand Lyon Gérard Collomb, est en passe de devenir le caillou dans la chaussure capable de le faire trébucher dès le début de son troisième mandat, au moment où s'ouvrent les négociations pour la présidence du Grand Lyon. Certains observateurs rappellent que le sujet de l"OL Land", le fameux stade des Lumières, officiellement financé par des fonds privés mais garanti par les institutions,a déjà été l'un des thèmes récurrents de la campagne des cantonales à  Meyzieu en 2011. Un canton perdu par les socialistes qui ont ainsi manqué de peu la présidence du Conseil général du Rhône. Usant  de son talent de négociateur, Gérard Collomb avait alors passé un accord en coulisse avec le président centriste du Conseil Général, Michel Mercier, accord qui incluait la division du département du Rhône en deux pôles, l'un rural avec une multitude de petites commune…

Municipales à Lyon : Gérard Collomb annonce un accord avec les écologistes

Les listes Inspirez Lyon (EE-LV) animées par Etienne Tête et Emeline Baume auraient rejoint les listes Evidemment Lyon de Gérard COLLOMB. C'est ce qu'indique le Maire sortant dans un communiqué: "A l’issue du premier tour des élections municipales, marqué au niveau national comme au niveau local par une percée du Front national, les listes Evidemment Lyon avec Gérard COLLOMB et les listes Inspirez Lyon avec les écologistes ont souhaité s’unir pour le second tour.  Cette fusion de ces listes s’inscrit dans la dynamique de rassemblement à laquelle Gérard COLLOMB a appelé le soir du premier tour. 17 colistiers issus des listes Inspirez Lyon intègrent ainsi les 221 candidats des listes Evidemment Lyon".  

Vénissieux : les ultranationalistes dissidents du FN peuvent se maintenir au second tour !

La réaction de Michèle Picard, Maire sortante de Vénissieux, suite au résultat du 1er tour ;  
" Ce premier tour des municipales 2014 est marqué une nouvelle fois par une abstention record, tant au niveau national que local. Les habitants des villes populaires sont en souffrance. Crise, chômage, pouvoir d’achat, logement, santé : ils se sentent délaissés, abandonnés, voire méprisés par les politiques libérales menées par les gouvernements successifs, de droite comme de gauche. Ils n’en peuvent plus de ces politiques qui ne répondent pas à leurs difficultés quotidiennes et à leurs attentes. L’abstention est bien un vrai péril pour la démocratie et pour notre pacte républicain.
Marquées par la poussée de la droite et par la montée de l’extrême droite au niveau national, ces élections font figure de vote sanction pour François Hollande et le gouvernement Ayrault. C’est un signal fort que les Français leur adressent pour réorienter les politiques à gauche, pour défendre enfin les clas…

La nouvelle carte du département du Rhône publiée au Journal Officiel

Le décret portant délimitation des cantons dans le département du Rhône vient d’être publié au Journal Officiel. Il intègre le changement de dénomination du canton de Ternay qui sera finalement le canton de Saint-Symphorien d’Ozon, le rattachement de la commune de Cogny au canton du Bois-d’Oingt et celui de la commune de Chambost-Allières au canton de Tarare. La loi du 17 mai 2013 relative à l’élection des conseillers départementaux, municipaux, communautaires et modifiant le calendrier électoral imposait une révision de la carte cantonale de chaque département, afin de permettre une meilleure représentativité démographique. Le Conseil général avait émis un avis favorable, lors de sa séance du 14 février dernier, au projet proposé par le Gouvernement pour le nouveau Département du Rhône.  Le décret publié ce matin (1er mars 2014) intègre le changement de dénomination du canton de Ternay en canton de Saint-Symphorien d’Ozon demandé par les élus départementaux afin de prendre en compte …

Cinq gardés à vue après des agressions d'antifascistes dans le Vieux Lyon

"La Traboule doit fermer ! ". C'est autour de ce slogan simple que près d'un millier de personnes se sont réunies le samedi 22 février dans le Vieux Lyon. La manifestation faisait suite à une nouvelle agression au couteau de militants anti-fascistes en début de mois.
Le bar"La Traboule" est dénoncé depuis plusieurs années comme l'un des lieux de rassemblement connus de l'extrême droite. "Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour nos fachos", "le fascisme c'est la gangrène, on l'élimine ou on en crève", criaient entre autres les manifestants.   Dans la soirée du 14 février, deux adolescents de 16 et 17 ans avaient été agressés au couteau lors d'une rixe près de ce local du quartier Saint-Jean, qui cristallise les oppositions. Cinq personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur cette dernière agression, qui fait suite à de nombreux faits similaires.

Selon le Préfet, l'inversion de la courbe du chômage est une réalité... pour les jeunes

Après un recul du chômage en octobre de -1,8%, le nombre des demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A avait progressé en novembre en Rhône-Alpes de +0,8%. Il a de nouveau augmenté en décembre mais plus faiblement (+0,6%) soit 301 807 personnes.  L’Ain et  la Drôme voient leur courbe du chômage baisser avec respectivement -0,1% et -0,2% (catégorie A). Les autres départements ont enregistré ce mois une hausse, comprise entre +0,2% en Isère et +1,3% en Haute-Savoie, 0,4% en Savoie, 0,7% pour le Rhône et l’Ardèche et 1,1% dans la Loire. "En tout cas, l’inversion de la courbe du chômage des jeunes est une réalité depuis maintenant plus de 8 mois", indique le communiqué du Préfet.  Dans notre région, la baisse est de 0,5% sur un an, soit 244 jeunes demandeurs d’emploi en moins...

Hausse du chômage en Rhône-Alpes : + 0,6 % en décembre
Ce mouvement de hausse mensuelle a concerné la plupart des profils de demandeurs d’emploi, surtout les femmes (+ 0,9 % contre +0,2% pour les homme…

Vidéo AFP : Gérard Collomb brigue un troisième mandat à Lyon

Elections municipales de mars 2014 : Gérard Collomb a officiellement lancé vendredi sa campagne pour un troisième mandat. Le Sénateur, Maire, président du Grand Lyon et de différentes institutions (Hospices Civils de Lyon...), verra, s'il est élu, son pouvoir encore plus élargi, puisqu'il bénéficiera alors du rapprochement avec le département du Rhône dont une partie sera désormais intégrée au Pôle métropolitain,  Une élection plus complexe que les précédentes Pour convaincre, les électeurs, Gérard Collomb compte sur son bilan, reconnu jusque dans les plus hautes sphères de l'Etat :  il s'est en effet vu cité en exemple pour son pragmatisme lors de la conférence de presse du Président Hollande.  La liste présentée aura pour titre "Evidemment Lyon" . Elle réunira des anciens élus, "fiers" du bilan des deux premiers mandats, qui ont selon lui permis à la  ville d'être "plus forte économiquement, plus solide et plus écologique." Mais on no…

Politique : l'UPR refuse de s'associer au "prétendu Jour de colère" du 26 janvier

Voir le droit de réponse réclamé par l'Upr au pied de cet article -
"L'UPR ne se joindra pas à cette manipulation politique, soutenue en sous-main par le FN et la droite de l'UMP", indique le communiqué de l'Union Populaire et Républicaine, dirigée parFrançois Asselineau, qui se présente  comme un proche deFrançoise de Panafieu,Gérard Longuet ou encoreCharles Pasqua, mais qui est lui-même fortement controversé sur la toile poursa vision qualifiée de  "conspirationniste" de la vie politique française et internationale. Le communiqué montre en tous cas la grande division des partis politiques de droite (même si ils refusent cette appellation) sur l'attitude à adopter face à ce "jour de colère"
Dans un article titré "Jour de colère, le grand fourre‑tout de l'anti‑hollandisme", le quotidien Libération rappelle que la manifestation réunit des anti-mariage gay, des bonnets de toutes les couleurs, des militants d'extrême dr…

Redressement judiciaire de SITL : A. Montebourg soutiendra la recherche de repreneurs

Le ministère du Redressement Productif apportera son soutien à la recherche de repreneurs pour SITL.   Arnaud Montebourg l'annonce aujourd'hui dans un communiqué :  "le tribunal de commerce de Lyon a placé l’entreprise SITL en redressement judiciaire le 2 janvier et ouvert une période d’observation de 6 mois. SITL avait engagé, depuis 2011, un projet de diversification des activités avec la production croissante de véhicules électriques et de filtres pour le traitement de l’eau, en parallèle d’une décroissance progressive de la production de lave-linge. Ce projet, accompagné par les pouvoirs publics, n’a pas atteint les résultats escomptés, ce qui explique en partie les difficultés rencontrées par l’entreprise. Le ministère du Redressement Productif appuiera, pendant cette période, l’administrateur judiciaire désigné et apportera son soutien à la recherche de repreneurs pour tout ou partie des activités. Il a d’ores et déjà demandé au Préfet du Rhône de recevoir…

Vidéo : la région Rhône-Alpes vote son budget 2014

Le budget 2014 de la région, présenté en assemblée fin décembre, reste relativement stable par rapport aux années précédentes. 2,40 milliards d'euros en 2009 ; 2,45 en 2014 : c'est un budget régional marqué par une remarquable stabilité, qui serait même en baisse si on tenait compte de l'inflation. Malgré les tensions palpables au sein de l'exécutif entre les socialistes et leurs alliés écologistes, ce budget a  été adopté par 84 voix pour, 57 voix contre et 15 abstentions. Côté recettes, la nouvelle Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (ex TIPP) augmente de 66 millions d'euros mais, du fait des baisses de dotations de l'Etat et de l'augmentation du service de la dette, les conseillers ont dû se résoudre à réduire les investissements et à resserrer le budget des agences "satellites" comme ERAI (représentation de Rhône-Alpes à l'international), MIPRA ou ARDI.   Reste qu'il faudra désormais payer les investissements…

"Non à la désintégration de la république", par l'Union des Familles Laïques (Tribune)

" Le contenu du rapport commandé par le Premier ministre pour « refonder » (c’est à la mode, et cela fait tout craindre !) la « politique d’intégration » va exactement à l’encontre de tous les principes de la République.  L’universalisme républicain y est d’ailleurs explicitement remis en cause, dans la droite ligne du CRAN ou des Indigènes de la République, officines qui prônent le communautarisme et rejettent la laïcité. Les propositions d’autoriser le port du voile à l’école ou par les accompagnatrices scolaires ne sont que l’aspect provocateur (immédiatement exploité par la droite) d’une attaque frontale contre l’obligation de neutralité religieuse à l’école et dans la sphère publique, c’est-à-dire contre le principe de laïcité lui-même.  BFMTV Replay: rapport sur l'intégration: certains aspects sont "inacceptables",  selon le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls - 13/12  Entretenant constamment la confusion entre inégalités sociales et discriminations, les…

Débat : La Marche pour l’égalité : un combat d'actualité" avec David Assouline , Rachid Kaci, Farid L’Haoua, Serge Moati

Il y a 30 ans, après une série d’agressions racistes et d’affrontements avec les forces de l’ordre dans le quartier des Minguettes près de Lyon et sur fond de percée du Front national, fort de 10% des suffrages aux municipales de mars, la France découvre la diversité de sa jeunesse. Partis de Marseille, une trentaine de jeunes issus de l’immigration est accueillie le 3 décembre 1983 à Paris, sous les applaudissements de la foule et de certaines personnalités politiques, dont Georgina Dufoix, secrétaire d’Etat. La « Marche pour l’égalité et contre le racisme » a parcouru 1500 km, 49 étapes. Rebaptisée « Marche des Beurs », elle a marqué l’entrée sur la scène politique des enfants d’immigrés. Une délégation est reçue à l’Élysée par François Mitterrand. Le chef de l’État annonce la création d’une carte de séjour de dix ans pour les immigrés. Pourtant, leur principale demande restait la lutte contre les violences racistes.  Abdellali Hajjat : « la classe moyenne issue de l’immigration a é…

Municipales 2014 à Lyon : Gérard Collomb soutenu par des "Acteurs de la Ville"

Un prix Goncourt, deux figures de la culture, une ancienne bâtonnière du Barreau de Lyon, un chef étoilé et des patrons font partie du comité de soutien de Gérard Collomb pour les prochaines municipales.Vincent Carry, directeur des Nuits Sonores, ne sera pas candidat sur la liste du maire sortant, mais il a pris la tête de ce comité, où l'on trouve aussi les noms connus de l'entrepreneur  Bruno Bonnell deSerge Dorny (Opéra de Lyon), du chef étoilé Christian Têtedoie, ou encore du prix Goncourt 2012 Alexis Jenni... L'organisation s'appelle "Acteurs de la Ville" et a "la volonté d'apporter une contribution de la société civile à la candidature" pour un troisième mandat du Sénateur Maire et Président du Grand Lyon .  

Impôts : pour Najat VALLAUD-BELKACEM, " La solidarité fiscale est de retour. "

Pour la Ministre du Droit des Femmes  Najat Vallaud-Belkacem, celà ne fait aucun doute : "en 2012, les impôts ont, plus que par le passé, contribué à réduire les inégalités en France". Le consentement à l’impôt est le socle de la République. Il se renforce chaque fois que l’impôt est juste. Au moment où les commentaires vont bon train, la Porte Parole du Gouvernement assure que celui-ci a des résultats à présenter :
"Un chiffre a été donné hier par l’INSEE, dans son « Portrait social 2013 », qui vaut mieux que toutes les spéculations : en 2012, les prélèvements ont davantage contribué que par le passé à la réduction des inégalités. Leur poids dans cette réduction des inégalités a progressé de 2 points par rapport à l’année 2011. Après redistribution, le niveau de vie moyen des 20 % de personnes les plus modestes a ainsi augmenté de 55 % et celui des 20 % les plus riches a diminué de 20 %. Cette efficacité retrouvée de l’impôt pour réduire les inégalités vient renverser 20 …