Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé social

Déchets : Lyon Métropole réorganise la collecte

La Métropole de Lyon assure sur l’ensemble du territoire la collecte des ordures ménagères (bacs gris) et la collecte sélective (bacs verts).
Adopté par un vote lors du Conseil communautaire du 10 novembre 2016, le nouveau marché de collecte se traduit par une réorganisation du ramassage sur le territoire métropolitain :
La société PIZZORNO collectera Lyon (3e), Lyon (6e), Lyon (8e), Bron, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin.
La société SUEZ collectera Lyon (1 er), Lyon (2 e), Lyon (4 e) et Lyon (7 e)
La société NICOLLIN collectera Lyon (5e), Lyon (9e) et Tassin-la-Demi-Lune
La régie directe de la Métropole de Lyon collectera toutes les autres communes
La flotte des bennes à ordures ménagères des prestataires et de la Métropole comprendra progressivement en majeure partie des véhicules roulant au Gaz Naturel de Ville marquant ainsi la volonté forte de s’inscrire dans une démarche vertueuse.
Ce marché comprend :
─ la collecte sélective en porte à porte des recyclables (journaux et emballages …

A Lyon, c'est la Métropole (et plus le département) qui est en charge du RSA

La Métropole de Lyon lance les premières journées des professionnels insertion et emploi.
Depuis le 1er janvier 2015, la Métropole de Lyon assure l’exercice des compétences assurées auparavant sur son territoire par le Grand Lyon et par le Département du Rhône. À ce titre, elle est responsable de la mise en œuvre du Revenu de Solidarité Active (RSA), et du développement d’une politique d’insertion en direction de ce public. 
Elle a voté le 10 décembre 2015 un Programme Métropolitain d’Insertion pour l’emploi (PMIe). Destinées aux professionnels chargés de l’accompagnement des bénéficiaires du RSA dans leurs parcours d’accès à l’emploi (professionnels sociaux des Maisons de la Métropole et des CCAS, référents associatifs, conseillers Pôle Emploi), ces journées s’organiseront autour de 3 enjeux : 
· favoriser l’activation des parcours vers l’emploi ;  · renforcer la connaissance du monde de l’entreprise et du marché du travail ; · lutter contre les indus. 
 Près …

Les chiffres de l'emploi à Lyon et en Auvergne Rhône-Alpes

Fin septembre 2016, dans la Métropole de Lyon, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 79 780. Ce nombre baisse de 1,0 % sur trois mois (soit –790 personnes) ; il diminue de 3,1 % sur un mois et de 2,7 % sur un an. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce nombre baisse de 0,9 % sur trois mois (–2,5 % sur un mois et –1,8 % sur un an). 
Dans la Métropole de Lyon, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C) s'établit à 122 660 fin septembre 2016. Ce nombre augmente de 0,8 % sur trois mois (soit +1 020 personnes) ; il diminue de 1,1 % sur un mois et progresse de 0,5 % sur un an. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce nombre augmente de 0,9 % sur trois mois (–0,9 % sur un mois et +1,1 % sur un an).

Rhône-Alpes : le chômage augmente encore de 0,3% en avril

En avril, le nombre des demandeurs d’emploi de la région Rhône-Alpes inscrits en catégorie A a augmenté dans la région, mais de manière plus modérée que les mois précédents : + 0,3 % après une hausse de 0,8 % en mars. Ce mouvement a concerné les hommes pour l'essentiel (+0.5%), quelle que soit la tranche d’âge, hormis les moins de 25 ans pour lesquels les jeunes femmes sont aussi concernées (+ 0,6 % pour les hommes, + 0,4 % pour les femmes).
Le nombre total de personnes en catégorie A s'élève à 309 127 et le nombre de catégories B et C (cumulant chômage + emploi) s'élève à 156 025. Le nombre des demandeurs d’emploi a évolué de manière contrastée selon les départements : en hausse dans la Drôme, l’Isère, le Rhône et la Savoie (entre + 0,2 % et + 1,3 %), il a diminué dans l’Ain, l’Ardèche et la Loire (entre - 0,3 % et – 0,8 %) et s’est stabilisé en Haute-Savoie.  Le rythme de progression annuelle s’est encore ralenti, surtout pour la catégorie A (+ 3,1 % contre + 3,9 % en ma…